10 erreurs à éviter en peinture sur toile

Peinture
21 Juin 2020
13

10 erreurs à éviter en peinture sur toile

Art abstrait, Pop Art, peintures à l'huile, acrylique ou aquarelle, tableaux modernes, contemporains, ou encore triptyques peints à la main dans des couleurs vives ou en noir et blanc… Le marché de l'art est infini et vos œuvres sauront sans aucun doute sublimer votre décoration intérieure.

Alors que vous soyez un débutant ou au contraire un artiste peintre avéré, il est toujours utile de (re)faire un point sur les 10 erreurs à ne pas commettre en peinture sur toile.
 


1. Ne pas préparer votre toile

Que vous choisissiez une toile de coton ou une toile de lin, l'utilisation d'un enduit - tel que du gesso - est un élément essentiel avant de commencer à peindre un tableau.

Mais à quoi sert cette peinture d'apprêt ? Et bien tout simplement à vous garantir un résultat de haute qualité ! En effet, l'enduction permet d'éviter les craquelures, les changements de teintes ou encore les moisissures, assurant ainsi une meilleure conservation de votre travail sur le long terme.

Et s'il existe un très large choix de toiles préalablement préparées, il n'y a rien de mieux que d'appliquer par vous-même une ou plusieurs couches de gesso.

En plus de son temps de séchage rapide, il permet d'obtenir une excellente base imperméable pour la peinture ainsi que la texture nécessaire à saisir et capturer les pigments puisque la peinture adhère beaucoup mieux au support.
 

2. Ignorer l'étape de l'esquisse

L'esquisse fait partie intégrante de la phase préparatoire d'une œuvre d'art. Réalisée à l'aide d'un fusain ou d'un crayon graphite, elle sert de base de travail pour l'artiste peintre.

Cependant, certains ont tendance à ignorer cette étape car les traits se mélangent souvent à la peinture, provoquant ainsi une altération de la couleur. 

Pour éviter cela, n'hésitez pas à pulvériser un fixatif afin de figer les pigments à l'intérieur des fibres de la toile.
 

 

3. Ne pas exploiter la technique du lavis

Rembrandt, Cézanne, Van Gogh, Gauguin… De très nombreux peintres célèbres avaient adopté le lavis.

Cette technique picturale consiste à n'employer qu'une seule couleur qui est diluée afin d'obtenir différentes intensités et ainsi donner un ton unique à la peinture.

Si vous désirez utiliser le lavis avec une peinture à l'huile, l'utilisation d'un support acrylique vous permettra de passer à la couche suivante en moins d’une heure.

 

4. Vous servir de votre toile comme une palette

Tous les mélanges doivent être effectués sur la palette avant d'être appliqués sur la toile.

Pour ce faire, je vous conseille d'utiliser la palette en verre. En effet, c'est un matériau idéal pour mélanger vos peintures grâce à sa surface incroyablement lisse qui peut être nettoyée et réutilisée très facilement. Le verre convient particulièrement bien aux peintures à l'huile.

 

5. Travailler avec un seul pinceau

Pour vraiment tirer le meilleur parti d'une peinture sur toile, vous devez utiliser au moins trois pinceaux différents pour réaliser ces couches clés de votre tableau :

  • le lavis ;
  • la sous/sur peinture ;
  • les détails.

Non seulement, cela vous garantit de meilleurs résultats sur la toile en elle-même, mais cela permet également à vos pinceaux de ne pas s'abîmer trop rapidement en raison d'une utilisation trop intensive.

 

6. Ne pas réaliser l'esquisse à la peinture

Comme expliqué plut haut, l'un des problèmes principaux lors de l'utilisation d'un fusain ou d'un crayon graphite pour effectuer l'esquisse initiale de votre toile est la dépendance à un fixatif. 

Un moyen de contourner cela est de la réaliser à la peinture. En effet, en utilisant une couleur neutre couplée à un solvant comme de l'essence minérale inodore, vous pouvez créer un médium vraiment léger qui sera parfait pour développer le reste de votre tableau. 

 


 

7. Employer les mauvais solvants

Tout comme le gesso, les solvants sont essentiels et doivent être à portée de main lorsque vous peignez. Que vous utilisiez des peintures à l'huile ou acryliques, ils vous donneront beaucoup plus de contrôle et de flexibilité. 

Pour les peintures à l'huile, vous entendrez parler principalement d'essence de térébenthine ou d'essence minérale inodore. 

Pour les peintures acryliques, votre option de solvant est extrêmement simple : l'eau. En effet, cette dernière aidera à diluer les liants entre l'émulsion de polymère acrylique et le pigment. 

Contrairement au bois, au métal, au verre ou à toute autre alternative moins traditionnelle, ces solvants pénètrent facilement à l'intérieur de la toile. Cela vous permet donc d'utiliser sans crainte la technique du " gras sur maigre " et d'ajouter plusieurs couches à votre peinture sans craindre qu'elle ne se décolle ou ne s'écaille de quelque manière que ce soit.

 

8. Ne pas exploiter de médiums additionnels

Tout comme une surface en toile peut facilement supporter de nombreuses couches de peinture combinées à un solvant, elle peut également supporter l'utilisation de médiums additionnels tels que l'huile de lin ou un agent de séchage rapide.

Comme le bois, la toile est idéale pour expérimenter plein de techniques différentes étant donné sa surface extrêmement polyvalente.

9. Ne pas sécher correctement votre toile

Selon la peinture utilisée, la façon dont vous devez sécher votre toile est radicalement différente :

•    la peinture à l'huile est une question d'oxydation ;
•    la peinture acrylique est une question d'évaporation.

Par conséquent, lors du séchage de votre toile, vous devez créer un environnement propice à ces différents types de peinture. 

D'une manière générale, pour faire sécher une peinture à l'huile, il suffit de stocker la toile dans un environnement sec et chaud. Les zones humides - comme un sous-sol - peuvent également convenir mais il vous faudra attendre un peu plus longtemps pour que la peinture sèche complètement. 

Certaines méthodes que nous avons abordées plus haut dans cet article (sous peinture acrylique ou solutions de séchage rapide) peuvent se révéler très utiles pour aider à accélérer les temps de séchage.

Concernant l'acrylique et compte tenu de sa nature relativement sèche (en particulier par rapport à l'huile), une zone bien ventilée suffira à l'évaporation. La peinture pourra ainsi durcir assez rapidement, généralement en moins une journée.
 

 

Avant de vous parler de LA dernière erreur à éviter, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture ! En ce moment, vous pouvez profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

       

10. Garder vos œuvres d'art rien que pour vous

Pour terminer, ne gardez surtout pas vos œuvres rien que pour vous !

Vous pouvez les accrocher dans un café local, dans une galerie d'art, ou même envisager de créer un site web pour afficher votre travail et lancer une vente de tableaux… Quoi qu'il en soit, assurez-vous de toujours partager vos peintures.

En tant qu'artiste, il est primordial de toujours vous remettre en question grâce aux critiques constructives de personnes qui sauront apprécier votre art à sa juste valeur.

Alors, à vos pinceaux, prêts, peignez !

 

À très vite pour de nouveaux articles,

Bye bye !

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

13 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

5 nouveaux cours ont été ajoutés à "La peinture c'est facile !"

5 nouveaux cours théoriques pour vous aider à mieux peindre !...

Lire la suite

Apprendre à peindre, c’est apprendre à voir !

Pour vous améliorer en tant qu’artiste, vous devez maîtriser ce principe de base.....

Lire la suite

Peindre à partir d'une seule couleur : la technique du lavis

Apprenez ici ce qu’est un lavis, cette peinture à partir d’une seule couleur. Découvrez son origine et le matériel nécessaire à sa réalisation....

Lire la suite

Comment peindre les nuages ?

Les nuages sont un élément incontournable des peintures de paysage. Je vous explique tout ce qu’il faut savoir pour les réussir à coup sûr !...

Lire la suite

5 différences majeures entre peinture à l’huile et peinture acrylique

Quand faut-il choisir la peniture à l'huile plutôt que l'acrylique ? Voici les 5 principales différences connues entre la peinture à l'huile et la peinture ...

Lire la suite

Comment peindre l'illusion du détail ?

Vous avez tendance à vouloir peindre tous les détails possibles et imaginables au point de vous y perdre ? Voici 6 conseils indispensables pour vous en sortir !...

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite

Les plus célèbres toiles de style impressionniste et post-impressionniste

Découvrez dans cet article les plus célèbres toiles de style impressionniste et post-impressionniste, de Cézanne à Manet....

Lire la suite

Les 10 éléments fondamentaux de la peinture

Découvrez les 10 éléments fondamentaux de la peinture.....

Lire la suite

Comment peindre en technique mixte (mix media)

Voici quelques bons conseils pour peindre en technique mixte......

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?