3 étapes pour rendre vos paysages lumineux

Peinture
02 Mai 2021
23

Petit message à l'attention des membres de la formation :
Si vous vous êtes abonné(e) à la formation "La peinture c'est facile", vous devez vous connecter ici : https://www.milone-art-academy.com/ pour accéder à vos cours qui comptent maintenant, plus de 350 cours (400 heures et 800 vidéos). Vous ne recevez pas vos cours par email. 
Les emails que vous recevez chaque lundi, vous annoncent l'article de la semaine. Comme celui-ci. Ces articles sont accessibles gratuitement par tous et ne sont pas des contenus de cours payants.
Vous êtes abonné(e) à un forfait Basic, Premium ou VIP de 'La peinture c'est facile" ? Accédez à votre espace de formation ici : https://www.milone-art-academy.com/

 

3 étapes pour rendre vos paysages lumineux en peinture

 

La lumière constitue une force d'attraction considérable. Avez-vous déjà remarqué que nous sommes comme de jolis papillons de nuit, immanquablement attirés vers les points les plus lumineux ?
 
Et justement, en tant qu'artistes peintres, nous avons la grande chance de pouvoir tirer profit de cette particularité… Car éclairer un tableau, ce n'est pas juste ajouter de la lumière ça et là, au gré de nos envies, sans aucune réflexion. Éclairer un tableau, c'est avant tout choisir délibérément de mettre en avant le, ou les points clés de notre œuvre d'art. 
 
Mais ce n'est pas tout, car cette lumière - qui sert à guider le regard du spectateur vers un objet en particulier - est également un incroyable outil permettant de séparer, distinguer, désigner, hiérarchiser chaque détail de notre scène.
 
Vous l'avez compris, ce n'est donc pas un hasard si vous trouvez certains tableaux beaucoup plus jolis que d'autres… Alors, comment faire pour rendre vos paysages lumineux en peinture ?
 

C'est ce que je vais vous expliquer aujourd'hui grâce à 3 étapes très faciles à mettre en œuvre, aussi bien pour vos paysages en peinture à l’huile que pour vos paysages en peinture acrylique.
 

Et grâce à cette technique que les artistes peintres professionnels utilisent, vous allez comprendre comment obtenir de magnifiques tableaux de paysage grâce à des jeux d’ombres et de lumières judicieusement placés sur la toile
 

De plus, que vous soyez un débutant ou un expert confirmé, vous pouvez toujours améliorer vos créations… Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, revoyons ensemble quelques bases :
 

 

Le clair-obscur

 

Comme vous le savez certainement déjà, la technique du clair-obscur consiste à créer des contrastes très marqués entre les zones claires et les zones sombres des tableaux.

Si ce contraste est maximal quand un noir profond et un blanc éclatant sont utilisés, rien ne vous empêche d'exploiter cette théorie en opposant des couleurs claires et foncées.

Par exemple, dans le cadre d'une peinture de paysage, nous utilisons généralement un large panel de couleurs telles que des jaunes et des oranges pour les tons clairs ; et des bruns, des verts ou des bleus pour les tons foncés.

 


 

 

La valeur tonale

 

Par définition : " opposée à la couleur, la valeur d'une peinture s'exprime par les tons qui sont plus ou moins contrastés en terme d'intensité ou de densité dans un tableau ".

En d'autres termes, la valeur d'un ton représente sa luminosité, sa clarté, c'est-à-dire sa position dans l'échelle entre les tons sombres (ou les ombres) et les tons clairs.

Par exemple, dans une photo en noir et blanc, il n’y a que des valeurs. Néanmoins, à eux seuls, ces contrastes de lumières réalisent la prouesse de faire apparaître la structure même du sujet. N'est-ce pas grâce à elles si nous pouvons distinguer les matières, les formes, les volumes, et même la perspective ?

Vous comprenez là l'importance de bien maîtriser ce sujet afin de donner toute sa puissance à votre création, qu’elle soit monochrome ou en couleur. 

Oui… Mais vous allez me dire que dans la définition, il est écrit (noir sur blanc ☺) : " opposée à la couleur ". Et vous avez entièrement raison ! Cependant, dans la couleur, la notion de valeur reste essentielle, car il est évident qu’un bleu ou un vert peut être clair ou foncé… Et si vous n’avez pas saisi toutes les subtilités reposant sur cette notion de valeur tonale, vous allez accumuler les faiblesses au moment de passer à la couleur dans vos tableaux. 


 

 

La loi du contraste simultané des couleurs

 

Énoncée en 1839 par le chimiste Michel-Eugène Chevreul, la loi du contraste simultané des couleurs a été largement exploitée par les peintres impressionnistes et postimpressionnistes tels que Renoir, Monet et Van Gogh.

En réalité, cette loi n'est autre que le résultat d'un phénomène optique lié à notre propre perception. En effet, lorsque notre œil perçoit une couleur, il exige simultanément de voir sa couleur complémentaire… Cependant, si cette dernière ne lui est pas donnée, notre cerveau décide de la créer lui-même ! Voilà pourquoi deux couleurs peuvent sembler très différentes en fonction de la façon dont elles nous apparaissent :
 

  • Soit, l'une à côté de l'autre ;
  • Soit, séparément, sur un fond neutre commun.

 
Selon André Béguin dans son Dictionnaire technique de la peinture : " du fait de la loi des contrastes simultanés des couleurs, les valeurs sont relatives les unes aux autres ; le voisinage d'un ton clair donne une valeur sombre à une couleur qui aurait une valeur plus lumineuse au voisinage d'un ton sombre. "

Avez-vous déjà remarqué qu’un orange placé aux côtés d’un bleu devient bien plus lumineux ? Il en va de même pour un rouge associé à un vert, ou un jaune accolé à un violet... Et c'est absolument fascinant !

 


 

Maintenant que nous avons revu ensemble ces quelques notions essentielles, vous voilà fin prêts à rendre vos paysages incroyablement lumineux ! Alors, suivez le guide :
 

 

Les 3 étapes pour révéler la lumière dans vos peintures de paysages

 

Mais avant de découvrir les 3 étapes pour révéler la lumière dans vos peintures de paysages, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Étape 1 : peindre les zones les plus sombres

 

Pour débuter, je vous conseille de réaliser une esquisse assez précise de façon à placer tous les éléments de votre paysage (soleil, montagne, arbre, ciel, etc.) aux bons endroits afin de bien structurer votre toile.
 
Une fois cette esquisse terminée, vous pouvez peindre toutes les parties les plus sombres du tableau en commençant par le fond, puis les parties les plus foncées ainsi que les zones d’ombre.
 
Cette première étape est primordiale puisque la clé, pour avoir un tableau bien lumineux, est d'avoir beaucoup de zones très sombres. En effet, comme je vous l'ai expliqué précédemment, ce sont les rapports de valeurs qui vont apporter toute la beauté à votre réalisation.

 

Étape 2 : peindre les zones intermédiaires

 

Lorsque vous aurez peint le fond et les éléments les plus sombres, vous n’allez pas travailler tout de suite les zones de lumière, mais les zones intermédiaires, car contraste ne signifie pas pour autant rupture. 

Pour ce faire, vous allez mettre en évidence tous les éléments les plus clairs de votre tableau. Pensez à atténuer la densité des couleurs et la force de leurs oppositions à mesure que vous vous rapprochez de l’horizon.

 

Étape 3 : faire ressortir la lumière

 

Dans cette troisième et dernière étape, vous allez commencer à affiner les détails de la composition et l'améliorer pour lui donner plus d'éclat. Pour cela, il faut :

  • diminuer les quantités de lumière, tout en accentuant celles qui sont déjà présentes ;
  • et augmenter les quantités des toutes les parties sombres, tout en renforçant les zones d'ombres.

 

 

En résumé

 

Pour rendre votre paysage lumineux, il est impératif d'avoir de nombreux éléments foncés dans votre tableau et d'augmenter les parties qui se trouvent dans l'ombre.

Moins les zones claires seront nombreuses, plus elles sembleront intenses et auront un impact sur les spectateurs. Il faut donc diminuer les quantités de zones lumineuses dans le tableau, mais pas leur force.

Enfin, si vous décidez de peindre un paysage selon un modèle photo, le paysage peut manquer de caractère. Cependant, rien ne vous empêche de descendre la lumière du soleil et de la ramener plus près du sol, comme si votre toile était peinte plus tard dans la journée, ou plus tôt le matin.

N'oubliez jamais qu'en tant qu'artiste peinte, votre mission est d'apporter votre propre personnalité à vos œuvres d'art. N'hésitez pas à donner une nouvelle atmosphère à votre paysage. Mettez-y votre touche personnelle, ajoutez-lui LE truc en plus qui fera toute la différence, car c'est exactement ça, faire de la peinture… Alors à vos pinceaux, prêts, peignez !

J’espère que vous avez pris plaisir à lire ce nouvel article. Comme toujours, je vous encourage à partager vos commentaires ci-dessous, c’est toujours un grand bonheur d’échanger avec vous !


À très bientôt, 

Bye bye ! 
 

 

René Milone

René

 

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

23 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment donner de la profondeur dans vos tableaux ?

Voici les techniques indispensables pour donner une illusion de distance et de profondeur à tous vos tableaux....

Lire la suite

Quelle est la valeur de vos peintures ?

Comment évaluer le prix auquel vous allez pouvoir vendre vos œuvres ? Voici une question qui m’est posée régulièrement et à laquelle je réponds ic...

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

8 astuces pour peindre l'eau dans vos paysages

Découvrez ces techniques pour peindre l'eau dans vos paysages.....

Lire la suite

La peinture acrylique pour les débutants

Voici quelques conseils pour les débutants en peinture acrylique.....

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite

10 conseils pour économiser de l'argent sur les fournitures d'art

Voici 10 conseils qui devraient vous permettre de faire des économies sur vos fournitures de peinture. Pour que votre passion reste un plaisir. ...

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

Comment donner un effet de brillance ou de transparence à vos peintures : le glacis

Je vous dis tout sur cette formidable technique qui va vous faire progresser à coup sûr et élargir votre répertoire !...

Lire la suite

Comment faire de la peinture de paysage comme un pro ?

Voici de bons conseils pour peindre vos paysages comme les grands artistes.....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?