Comment donner une sensation de profondeur dans ses tableaux ?

Peinture
09 Novembre 2020
30

Petit message à l'attention des membres de la formation :
Si vous vous êtes abonné(e) à la fomration "La peinture c'est facile", vous devez vous connecter ici : https://www.milone-art-academy.com/ pour accéder à vos cours qui comptent maintenant, plus de 350 cours (400 heures et 800 vidéos). Vous ne recevez pas vos cours par email. 
Les emails que vous recevez chaque lundi, vous annoncent l'article de la semaine. Comme celui-ci. Ces articles sont accessibles gratuitement par tous et ne sont pas des contenus de cours payants.
Vous êtes abonné(e) à un forfait Basic, Premium ou VIP de 'La peinture c'est facile" ? Accédez à votre espace de formation ici : https://www.milone-art-academy.com/

 

Comment donner une sensation de profondeur dans ses tableaux ?

 

En tant qu’amateurs de peinture, nous avons tous et toutes eu l’occasion d’admirer des œuvres dont la profondeur est parfaitement réalisée.

Parfois, cette profondeur est si bien faîte qu’elle nous semble tout à fait réelle. 

Tellement réelle que l’on aurait presque envie de marcher droit vers le tableau pour y rentrer physiquement, et ainsi découvrir ce magnifique paysage que nous observons. 

Certains artistes maîtrisent tellement cette profondeur que leurs tableaux semblent avoir été peints par de la magie. 

Pourtant, il n’y a rien de magique à la profondeur en peinture. Il s’agit simplement de méthodes et techniques que l’Homme a su développer.

Et si obtenir une profondeur réaliste semble mission impossible lorsque l’on débute en peinture, la vérité est très différente ! En effet, il suffit de suivre les bonnes méthodes et surtout, de beaucoup s’entraîner pour y arriver.

Le but de cet article est donc de vous présenter les principales méthodes que les artistes utilisent depuis près d’un siècle pour créer de la profondeur. Évidemment, il m’est impossible d’aller ici très en profondeur dans la technique, puisque cela me prendrait des dizaines et des dizaines de pages. 

Je vous invite ainsi à considérer cet article comment étant une très bonne introduction (au sens large du terme, puisque vous serez déjà capables d’obtenir de très bons résultats en suivant mes indications !) à la profondeur en peinture. 

N’hésitez donc pas à prendre des notes tout au long de votre lecture, afin de bien garder à l’esprit les points les plus importants que je m’apprête à aborder !

 

1)    Méthode n°1 : La superposition des sujets

 

La première méthode dont je voudrais vous parler aujourd’hui n’est pas la plus difficile, puisque la plupart d’entre nous l’utilisent déjà sans le savoir lorsqu’ils essaient d’ajouter de la profondeur à l’un de leur dessin / tableau. 

Il s’agit de la superposition. 

En effet, la superposition et le chevauchement sont efficaces lorsqu'il existe un contraste notable dans la teinte ou la texture de deux objets qui se chevauchent. 

Cela a pour effet de créer un contraste supplémentaire et permet de séparer les objets l'un de l'autre. 
Évidemment, s’il n’y a pas de contraste important entre les deux objets en question, vous aurez beaucoup plus de mal à faire apparaître cette fameuse profondeur ! 

Faire se chevaucher deux objets très semblables (dans leur teinte ou leur texture) aura simplement pour effet d’alourdir votre tableau, voire de le gâcher totalement. Faîtes donc bien attention lorsque vous optez pour cette technique ! 

 

2)    Méthode n°2 : De la profondeur grâce à la température

 

La technique de la superposition est excellente pour ajouter de la profondeur à un tableau, mais il faut avouer qu’elle est pour le moins situationnelle. 

Elle nécessite en effet d’avoir deux éléments bien distincts au niveau de leur teinte et de leur texture, mais aussi et surtout d’avoir deux éléments à superposer ! 

Et lorsque l’on peint un paysage par exemple (toutes les astuces que vous lirez dans cet article s’appliquent principalement aux paysages), il n’y a pas toujours deux éléments bien distincts à superposer. 

Dans ce cas-là, il faudra que vous choisissiez une autre méthode ! Et c’est justement à cela que sert cet article : à mettre à votre disposition différentes techniques que vous pourrez venir utiliser quand vous en aurez l’occasion. 

Vous serez donc prêt(e)s à peindre dans n’importe quelle situation ! 

C’est en tout cas le but que je poursuis à travers cet article, ainsi qu’à travers mon blog et mes cours de façon générale. 

En ce qui concerne la technique que je voudrais vous présenter ici, celle-ci est très simple : utiliser la température des couleurs pour donner une impression de profondeur à vos œuvres. 

En effet, il faut savoir qu’en utilisant des couleurs dîtes « chaudes » en premier plan et en n’utilisant que des couleurs « froides » en arrière-plan, vous donnerez une impression de profondeur naturelle à l’ensemble du tableau. 

Cette astuce est tout simple, mais elle peut vraiment faire la différence dans beaucoup de situations ! Elle est d’ailleurs extrêmement utile et utilisée pour les paysages montagneux (puisqu’une montagne enneigée est par définition composée de couleurs froides). 

 

 

3)    Méthode n°3 : Se concentrer sur les détails

 

Nous venons de voir deux méthodes très efficaces pour ajouter de la profondeur à une œuvre, et celle-ci n’échappe pas à cette règle. 

Elle est très utilisée (car relativement simple à faire), et également extrêmement efficace ! 

Cette méthode qui se base sur les détails de votre peinture est simple à comprendre : il suffit de détailler le plus possible le premier plan de votre tableau, et de négliger ces détails dans l’arrière-plan de celui-ci. 

Si vous lisez mes articles de blog de manière régulière, vous savez que je conseille généralement à mes élèves qui veulent faire de la peinture de paysage de ne pas se focaliser sur les détails. 


Ou du moins pas au début. 

En effet, il est toujours préférable de commencer par peindre les grandes lignes d’un tableau avant de s’attaquer à tous ses détails, car cela permet à notre œil de garder les bonnes proportions et de ne pas s’éparpiller. 

Si je vous raconte cela, c’est parce que c’est quelque chose que vous devrez garder à l’esprit lorsque vous utiliserez cette méthode pour ajouter de la profondeur à votre œuvre. Car comme je l’ai déjà dit, cette dernière se base justement sur les détails. 

L’idée ici est donc de peindre ces derniers de la manière la plus précise et authentique possible au premier plan, et d’être de moins en moins précis à mesure que vous vous approcher de l’arrière-plan pour qu’au final, celui-ci soit presque flou. 

Cette petite méthode facile à réaliser est une excellente manière d’ajouter de la profondeur à sa peinture lorsque l’on ne veut pas se prendre la tête avec un travail trop important. 

C’est simple, mais terriblement efficace ! 

Si vous avez bien suivi mon histoire à propos de la manière de peindre des paysages, vous l’aurez déjà compris : pour réussir cette méthode, il suffit de peindre tout à fait normalement (à savoir, commencer par les grandes lignes sans se préoccuper des détails), mais d’arrêter son travail sur les détails du paysage au premier plan. 

De cette manière, vous êtes quasiment certain(e) de réussir à donner un effet de profondeur réaliste à votre tableau. 

 

 

4)    Méthode n°4 : Jouer avec l’échelle

 

Un autre moyen très efficace pour ajouter de la profondeur à vos peintures et dessins est l’échelle. 

Évidemment, jouer avec l’échelle est la première chose à laquelle pense n’importe quel amateur lorsqu’il essaie d’obtenir cet effet de profondeur. 

C’est tout à fait normal, puisque l’on apprend depuis toujours que le principe de la perspective sert justement à obtenir ce fameux effet. 

Pourtant, maîtriser la perspective n’est pas quelque chose que l’on apprend en 3 jours ou en lisant un simple article de blog sur le sujet. C’est possible, mais c’est loin d’être la méthode idéale. 

Si vous voulez un petit conseil pour maîtriser rapidement la perspective, apprenez simplement les bases de cette dernière et expérimentez par vous-même. Ce sera bien plus efficace et rapide que de se plonger dans de la théorie pure pendant trop longtemps ! 

Mais ce que je voudrais vous faire comprendre à travers cette partie, c’est qu’il n’est pas forcément utile de maîtriser parfaitement la perspective pour ajouter de la profondeur à un tableau. 

Pour cela, il suffit simplement de jouer avec l’échelle de vos éléments. 

C’est aussi simple que cela. 

En effet, l’œil humain a naturellement l’impression qu’un objet petit placé à côté d’un plus gros est positionné derrière lui. Alors qu’il n’en est rien ! 

Vous pouvez donc jouer avec ce petit effet d’optique afin d’obtenir le résultat que vous souhaitez sans trop d’efforts ! 

Si vous appliquez bien cette règle, vous constaterez rapidement à quel point il est possible et facile de réaliser des effets de profondeurs géniaux, et ce même en étant un parfait débutant ! 

Si le sujet vous intéresse, notez que nous l'abordons en profondeur dans la formation continue "La Peinture c'est Facile!". En ce moment, vous pouvez profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

 

5)    Méthode n°5 : Le combo gagnant

 

Vous l’aurez compris, toutes les méthodes que je vous ai présentées dans cet article fonctionnent. 

Certaines sont plus évidentes que d’autres à mettre en place, mais toutes possèdent leur propre avantage et peuvent s’utiliser dans beaucoup de situations. 

Néanmoins, il est possible d’améliorer par 100 le rendu de votre effet de profondeur en appliquant un conseil tout simple : combinez les 4 méthodes entre elles. 

En effet, combiner les méthodes que vous venez de découvrir entre elles est un excellent moyen pour obtenir un résultat convaincant. 

Si vous appliquez à la lettre tout ce que je vous ai indiqué dans cet article et qu’en plus, vous prenez le temps de combiner toutes ces méthodes, je peux vous garantir que vous obtiendrez de très bons résultats extrêmement vite!

C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner aujourd’hui : après avoir compris, testé et utilisé ces méthodes, prenez le temps d’apprendre à les combiner. 

Croyez-moi sur parole : avec l’entraînement, vous serez surpris(e) par les résultats ... 

 

Cet article à propos de l’effet de profondeur est à présent terminé. J’espère sincèrement qu’il vous a plu et qu’il vous a fait découvrir des méthodes que vous ne connaissiez pas ! 

Mais par-dessus tout, j’espère que cet article vous aura montré à quel point il est « facile » de créer un effet de profondeur sur un tableau. Et ce, même si l’on ne maîtrise pas totalement l’art de la perspective. 

À très vite pour de nouveaux articles autour de la peinture, 
 

Bye bye !

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

30 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

4 conseils pour les débutants en peinture acrylique

La peinture acrylique a complètement révolutionné le monde de l'art ! C'est pourquoi aujourd'hui, j'ai choisi de vous partager ces 4 précieux conseils si vo...

Lire la suite

La peinture acrylique pour les débutants

Voici quelques conseils pour les débutants en peinture acrylique.....

Lire la suite

Tutoriel : Comment dessiner un œil de manière réaliste

Voici un petit tuto pour apprendre à dessiner un oeil réaliste. Dessin facile pour débutants.....

Lire la suite

Le studio où l’atelier à la maison ?

Découvrez comment disposer et aménager son studio ou atelier de peinture à la maison.....

Lire la suite

Comment peindre les ombres

Les ombres en peinture. 4 clés pour les réussir.....

Lire la suite

Apprendre l'aquarelle - Conseils pour débutants

Voici quelques bons conseils pour peindre à l'aquarelle ......

Lire la suite

Des modèles solides qui fonctionnent dans l'art abstrait !

Comment réussir une peinture abstraite ? Existe-t-il des méthodes ou des techniques comme dans l'art figuratif ? Voici quelques modèles de composition efficaces en peintu...

Lire la suite

Comment développer sa créativité ?

Vous êtes en panne d’inspiration et ne savez plus quoi peindre ? Voici 3 conseils indispensables pour développer votre créativité et ne plus manquer d’idé...

Lire la suite

Comment faire les verts dans les paysages en peinture ?

Dans cet article, vous apprendrez comment faire facilement de beaux verts pour vos peintures de paysage.....

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

Peindre au couteau : fausse bonne idée ou réelle opportunité ?

Vos avez envie de vous mettre à la peinture au couteau ? Vous ne savez pas par où commencer ? Comment choisir vos couteaux ? Et comment bien les utiliser dès le départ...

Lire la suite