Comment faire du Pointillisme ?

Peinture
13 Décembre 2021
6

Il est toujours intéressant de (re)découvrir des techniques de peinture différentes.

Le pointillisme est l’une d’elles. Peut-être avez-vous l’habitude de le pratiquer…

C’est une technique picturale qui consiste à peindre ou dessiner de petits points afin que leur ensemble forme une image. 

C’est en quelque sorte une forme décomposée faite de petites taches juxtaposées.

Découvrez ici comment est née cette peinture si particulière, qui en étaient les principaux précurseurs et comment la réaliser, dans votre atelier.


 

Un peu d’histoire

 

Le pointillisme est né du mouvement impressionniste.

Il fonctionne un peu comme la pixellisation. Des petites taches de couleurs (ou en noir et blanc) donnent une impression visuelle différente.

Pour certains, le résultat final de l'œuvre est plus pur et plus brillant qu’une œuvre classique. Cette impression serait due aux théories de l’additivité et de la soustractivité des couleurs. En effet, avec le pointillisme, c’est l'œil qui mélange les couleurs et non la peinture puisque les teintes ne sont pas mélangées au pinceau. Elles sont simplement posées les unes à côté des autres.

Le pointillisme est apparu en France à la fin du XIXe siècle, grâce à Georges Seurat.

Il se base sur l’utilisation des 3 couleurs primaires : rouge, bleu et jaune qui sont ensuite combinées pour obtenir des couleurs secondaires comme le violet, le vert ou l’orange.

Cette technique est aujourd’hui un peu surannée.

 

Georges Seurat, créateur du pointillisme

Georges Seurat (1859-1891) est le créateur de cette peinture atypique. Durant sa courte vie, il a fondé l’école française de néo-impressionnisme. Le pointillisme est alors l’apprentissage principal.

Ses taches de peinture sont tellement fines et petites qu’elles se remarquent à peine lorsque vous observez ses œuvres. Si vous vous approchez très près, vous pouvez les distinguer.

Cependant, même de loin, vous pouvez voir que la peinture est un peu particulière. Elle dégage une impression spéciale.

Je pense par exemple à ses tableaux “Un après-midi de dimanche sur l’île de la Grande Jatte” ou “La Parade du Cirque”.

 


 

Paul Signac

Si lui aussi a adopté le pointillisme, ce n’est pas par hasard. Il étudiait avec Georges Seurat !

Signac (1863-1935) a peint avec la technique du pointillisme durant toute sa vie.

Si vous regardez son œuvre “Un Dimanche”, peinte en 1888, vous constaterez que, comme les tableaux de Seurat, vous notez une impression particulière. Cependant, vous ne voyez pas forcément d’emblée qu’il est constitué de milliers de petites taches juxtaposées. 

Par contre, son tableau “Les Pins à Saint-Tropez” peint en 1909, est plus parlant. Même en vous positionnant à quelques mètres de l'œuvre, vous distinguerez parfaitement les points.

Cette impression est due au fait que les taches réalisées sont plus grosses et moins nombreuses.

Paul Signac appelait également cette façon de peindre le divisionnisme.


 

Les autres adeptes

Signac et Seurat ont su convaincre, par leur talent, d’autres artistes qui ont également utilisé le pointillisme durant leur carrière.

Citons notamment Camille Pissarro, Maximilien Luce, Henri Martin ou encore Théo van Rysselberghe.

Le pointillisme a peu dépassé les frontières françaises et belges.

 

L’impressionnisme et le pointillisme

Si le pointillisme est né de la vague impressionniste, les 2 puisent leurs sujets d’inspirations dans tout ce qui nous entoure, la nature, les paysages en particulier.

Cependant, la technique de peinture est bien différente. Les peintres impressionnistes mélangent les couleurs sur leurs palettes ou leurs toiles alors que les pointillistes posent des touches de couleurs différentes par petits points. C’est un travail très long et fastidieux.

 

 

Comment réaliser le pointillisme ?

 

Il peut se faire par le biais de feutres, de stylos ou de pinceaux.

Si nous parlons ici de peinture, je fais tout de même un aparté pour évoquer le dessin.

Selon le pointillisme que vous souhaitez réaliser (taches plus ou moins fines), il existe une grande gamme de feutres liner. Les pointes vont de 005 à 20.

Vous pouvez également utiliser des feutres ou des crayons de couleur.

 

La préparation

Comme toujours en peinture, la préparation est très importante. Elle va permettre d’optimiser votre réalisation. Préparez votre tableau en amont. 

  • Choisissez votre sujet : il peut sortir tout droit de votre imagination ou d’un souvenir. Cependant, pour le pointillisme, je vous conseillerais davantage de travailler sur une image réelle : une photo, une image, une scène devant vos yeux…
    La réalisation sera ainsi plus simple. Observez attentivement tout ce que vous voyez. V
    ous allez peindre sans croquis préalable : vous devez donc parfaitement identifier toutes les formes, les silhouettes et les sources de lumière. La luminosité présente sur l’image vous permet de faire la part entre les zones qui auront besoin d’une plus forte ou d’une plus faible densité de points. 
  • Définissez le rendu que vous souhaitez. Optez pour des points très fins afin de réaliser une sorte de trompe-l'œil où les petites taches juxtaposées se verront uniquement de près ou au contraire pour des taches plus grosses, visibles même de loin. Ce choix sera important pour définir le matériel dont vous aurez besoin. 
  • Définissez la densité de points : plus la densité sera haute, plus vous pourrez peindre de détail, mais plus le travail sera long et important.
  • Préparer votre matériel : en fonction de ce que vous avez défini précédemment. C’est une évidence, mais plus vous souhaitez que vos points soient fins, plus le pinceau devrait l’être également. Pour ce qui est des couleurs, vous l’avez vu, le pointillisme se pratique avec les 3 couleurs primaires : rouge, bleu et jaune. Si vous travaillez avec de la peinture à l’huile, préparer le diluant adapté. Votre palette vous servira uniquement à y déposer un peu de chaque peinture, vous ne ferez pas de mélange.

 

 

La réalisation

C’est parti, vous pouvez commencer votre chef-d'œuvre !

  • choisissez un point de départ et lancez-vous. Commencez par la partie la plus sombre, elle sera plus simple à “rattraper” en cas d’erreur, si vous êtes débutant.
  • définissez les grandes formes de votre toile, des plus sombres aux plus claires. Plus la zone est sombre, plus elle nécessite de densité de points.
  • concentrez-vous et ne soyez pas trop impatient. Prenez le temps de réaliser chaque étape. Vous l’avez vu, le pointillisme est une technique particulièrement longue, alors sachez que vous n’aurez pas terminé avant d’avoir commencé…
  • attardez-vous sur les détails. Dès que les grandes lignes sont terminées, vous pouvez commencer à vous intéresser aux détails de la scène.
  • finalisez votre toile. Prenez le temps de l’observer de loin afin de voir le rendu final. Si vous distinguez nettement l’image que vous souhaitiez reproduire, alors votre toile est terminée.

 

Avant de vous découvrir mes derniers conseils techniques pour faire du pointillisme, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Conseils pratiques

 

Pour terminer, voici quelques petites astuces :

  • préparez bien votre projet
  • prenez le temps qu’il faut
  • n’hésitez pas à utiliser des formes géométriques pour réaliser les formes et les détails (lignes horizontales, verticales, diagonales, cercles…)
  • plus la densité de points est importante, plus la zone sera sombre et inversement
    réalisez des points réguliers, de même forme et de même finesse. Si possible, conservez le même espacement également dans chaque zone. Même espacement entre les points pour toutes les zones claires et même espacement pour toutes les zones foncées
  • les points ne doivent pas se chevaucher, cela mélangerait les couleurs.

 

J’espère que cette technique de peinture un peu particulière vous aura intéressée. 

Comme je vous le dis à chaque fois, n’hésitez pas à vous lancer et à tester de nouveaux procédés.

À vos pinceaux !

Bye Bye !

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

6 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Qu’est-ce que la technique du sfumato ?

Essayez-vous à la technique du sfumato. À la manière de Léonard de Vinci, je vous explique ici comment maîtriser cette technique au rendu vaporeux....

Lire la suite

Palette en bois, en plastique ou en verre ?

Voici une présentation des différences majeures entre palette en bois, en plastique et en verre. De quoi rendre votre choix plus facile !...

Lire la suite

Comment choisir les bonnes couleurs pour votre palette de peinture ?

Quelles couleurs devez vous utiliser sur votre palette ? Voici mes conseils .....

Lire la suite

Quel matériel de peinture doit-on emporter lorsqu’on voyage en avion ?

Comment s'équiper lorsqu'on part en voyage de peinture par les airs ?...

Lire la suite

Représenter les modèles vivants en peinture : 5 erreurs à éviter !

Pour représenter des modèles vivants en peinture, il y a 5 erreurs à éviter. Découvrez-les ici et apprenez à les contourner pour rendre votre toile réa...

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

3 manières de créer des couleurs "chair" réalistes

Découvrez ici 3 manières de créer des couleurs chair réalistes. Elles sont indispensables pour représenter parfaitement les nuances de la peau....

Lire la suite

Apprendre la peinture en copiant les tableaux des grands maîtres

Améliorez votre technique de peintre en copiant les tableaux des grands maîtres.....

Lire la suite

Comment rendre les ombres et les lumières en peinture

Dans cet article, vous apprendrez comment rendre de belles ombres et lumières dans vos peintures.....

Lire la suite

Question et réponse au sujet du Liquin

Plusieurs questions au sujet de l'utilisation du Liquin. Voici les réponses. ...

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?