Comment Peindre un paysage marin avec brio ?

Peinture
01 Mars 2020
5

Peindre un paysage marin avec brio : la méthode

 

La peinture est un art très compliqué à maîtriser par nature, c’est indéniable.

En effet, un bon peintre devra nécessairement être multitâches : il doit non-seulement savoir dessiner, mais il doit aussi apprendre à manier le pinceau, à choisir les bons outils de travail (j’en profite pour vous dire que si vous souhaitez appendre à choisir les bons pinceaux pour vos œuvres, cet article y est dédié), à faire les bons choix de sujets ...

De plus, il se trouve que les techniques de peintures divergent en fonction du sujet de la toile. Les méthodes utilisées pour peindre un paysage ensoleillé sont bien différentes de celles utilisées pour peindre un portrait, ou encore ... un paysage marin !

Vous le savez déjà, mais c’est bien ce sujet en particulier que nous allons traiter aujourd’hui.

Les paysages marins sont toujours complexes à réussir parfaitement, puisque l’eau qui les compose demande beaucoup de maîtrise et quelques connaissances théoriques pour être, elle aussi, parfaitement réussie.

Mais ne vous inquiétez pas : à la fin de ce tutoriel, vous aurez toutes les bases nécessaires pour peindre un magnifique paysage marin.

 

I – La lumière dans un paysage marin

Si vous souhaitez réussir votre peinture lorsque celle-ci comprend de l’eau (et dans notre cas, beaucoup d’eau), il est indispensable que vous disposiez d’une stratégie pour peindre cette dernière.

La particularité de l’eau, c’est qu’elle réfléchit énormément la lumière ambiante. Par conséquent, tout ce qui se trouve et se passe dans le ciel se reflète dans l’océan.

Ces reflets vont avoir plus ou moins d’intensité en fonction de l’agitation de l’océan. En effet, une mer calme et parfaitement plate aura tendance à beaucoup réfléchir la lumière du soleil, tandis qu’une mer agitée le fera beaucoup moins.

Ce sont les deux principaux facteurs (avec l’ensoleillement du ciel, bien sûr) que vous devrez prendre en compte lors de l’élaboration de votre toile.

Gardez à l’esprit que c’est la réussite de cette réflexion de la lumière sur l’océan qui déterminera la qualité du résultat final de votre peinture, alors prenez garde à ne pas négliger ce point.

Alors souvenez-vous bien ce de point tout au long de votre travail !

 

 

II – Comment ne pas déformer la réalité d’un paysage marin ?

Dans cette section, nous établirons le postulat que vous peignez le bord de mer, et pas seulement l’océan. En effet, il est bien plus simple de peindre quelque chose que l’on peut observer !

À ce stade, il me faut évoquer une règle universelle dans la peinture de paysage : plus les formes terrestres (arbres, bâtiments, bateaux etc.) se trouvent loin de vous, plus celles-ci seront discrètes sur votre peinture.

N’essayez donc pas de reproduire à l’identique un arbre qui se trouve en arrière-plan, cela aurait tendance à fausser la perspective de votre paysage, et de gâcher le résultat final de votre toile.

 

 

À présent, concentrons-nous sur « la forme de l’océan ».

Il me semble important que nous nous arrêtions sur ce point, puisque la perspective de l’océan est l’une des complexes à retranscrire avec un pinceau.

En effet, et bien que les règles traditionnelles de perspectives s’appliquent toujours sur l’océan, elles peuvent être plus difficiles à voir et à trouver. Cela provient du fait que le balayage d’une plage ou d’un bord de mer peut parfois prendre une forme bien particulière, et assez difficile à cerner.

Pour bien réussir la forme et la perspective de l’océan, vos meilleures armes seront vos yeux et votre sens de l’observation.

Lorsque vous souhaitez peindre un paysage marin, il est très important que vous passiez un temps non-négligeable « pré-peinture » à observer la façon dont les vagues s’alignent lorsqu’elles entrent dans la plage et s’échouent sur celle-ci.

 



C’est de cette façon que vous verrez la forme du balayage de la baie que vous souhaitez peindre. Vous observerez comment les vagues se déplacent par rapport à elle.

J’insiste lourdement sur ce point, car c’est probablement la plus grande difficulté que l’on rencontre lorsque l’on peint des paysages marins. Si vous ne parvenez pas à bien retranscrire ces formes et la façon dont le balayage des vagues se fait, votre peinture s’écrasera.

Et je vous laisse supposer de l’impact que cela aura sur la qualité du résultat final de votre toile.

Mon conseil : puisque la peinture est avant tout du dessin, je vous invite fortement à dessiner sur feuille blanche la forme du balayage des vagues. Et ce une bonne dizaine de fois.

Ce n’est qu’une fois que vous serez satisfait du résultat, et que votre mémoire musculaire sera capable de reproduire ce que vous avez fait sur feuille en peinture, que vous pourrez prendre vos pinceaux et commencer à peindre.

 

 

III – Quelques conseils bonus

 

À présent que vous avez toutes les bases théoriques en tête pour bien réussir un paysage marin, je vais vous donner quelques conseils supplémentaires qui serviront à peaufiner votre œuvre.

D’abord, revenons sur la perspective et ce qu’elle implique.

Comme je l’ai dit en première partie de ce texte, plus un objet se trouve loin de vous, plus ses contours doivent apparaître flous sur votre toile. Mais ce n’est pas tout !

En effet, la couleur est elle aussi altérée par la distance.

J’entends par là que du fait de la grande distance qui vous sépare des objets en arrière-plan de votre peinture, la couleur de ces derniers doit être modifiée par rapport à la lumière prédominante. Et c’est d’autant plus vrai si vous peignez un coucher de soleil !

Pour résumer : gardez toujours à l’esprit qu’il ne faut reproduire à l’identique des objets qui se trouvent très loin de vous, que ce soit au niveau de leur netteté ou de leur couleur.

Un autre conseil que je pourrais vous donner ici est de ne pas considérer le sable comme une surface opaque.

En effet, celui-ci réfléchit énormément la lumière, surtout s’il est mouillé. Il ne serait donc pas naturel de le peindre comme un élément « classique » de votre peinture.

Encore une fois : mon meilleur conseil pour réussir vos paysages marins (et vos paysages de manière générale) est de faire confiance à vos yeux.

Ils sont vos meilleurs alliés en peinture ! 
 

Avant de cloturer cet article, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture ! En ce moment, vous pouvez profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

Cet article à propos des paysages marins est à présent terminé. C’est un article qui me tient à cœur, puisqu’il évoque un sujet assez peu traité sur le web, et qui est très en parallèle très recherché.

J’espère donc qu’il vous aura plu, et qu’il aura éclairci des zones d’ombres quant à la méthode à utiliser pour peindre des paysages marins, et notamment des bords de mer.

Si tel est le cas, n’hésitez pas à me faire un retour, voire à m’indiquer quels points vous souhaiteriez que je traite plus en profondeur !

 

À très vite pour de nouveaux articles autour de la peinture,

Bye bye !

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

5 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment créer un effet de mouvement en peinture ?

Je vous dévoile toutes les techniques indispensables pour créer un effet de mouvement réussi !...

Lire la suite

6 façons de créer de la profondeur dans vos paysages

Découvrez comment donner de la profondeur dans vos peintures de paysage.....

Lire la suite

Comment donner un effet de brillance ou de transparence à vos peintures : le glacis

Je vous dis tout sur cette formidable technique qui va vous faire progresser à coup sûr et élargir votre répertoire !...

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

Comment donner une sensation de profondeur dans ses tableaux ?

Vous n'arrivez pas à retranscrire la profondeur dans vos peintures ? Voici 5 méthodes pour créer de la profondeur dans tous vos tableaux....

Lire la suite

3 manières de créer des couleurs "chair" réalistes

Découvrez ici 3 manières de créer des couleurs chair réalistes. Elles sont indispensables pour représenter parfaitement les nuances de la peau....

Lire la suite

Trouver l'inspiration, quand la musique inspire le peintre

Trouver l’inspiration en peinture : la musique peut être une source d’inspiration infinie, laissez-vous guider pour dénicher le bon sujet....

Lire la suite

Comment choisir les bonnes couleurs pour votre palette de peinture ?

Quelles couleurs devez vous utiliser sur votre palette ? Voici mes conseils .....

Lire la suite

Comment réussir vos glacis en peinture acrylique

Découvrez comment donner de la profondeur dans vos peintures de paysage.....

Lire la suite

Comment peindre les animaux ?

Voici quelques conseils pour vos peintures animalières.....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?