Comment peindre une marine à l'acrylique ?

Peinture
02 Mai 2022
11

Vous souhaitez peindre une marine à l’acrylique, mais vous ne savez pas par où commencer ni quel matériel choisir ?

Je vous explique dans cet article la manière de procéder et je vous dévoile quelques astuces qui pourraient bien vous aider lors de votre prochaine création.

Il est vrai que le paysage marin est un thème largement représenté en peinture. La mer est tellement apaisante…

Allez, c’est parti.

 

Quelques exemples illustres de paysages marins

 

Vous le savez, j’aime beaucoup vous parler des peintres et peintures célèbres dans mes articles. Celui-ci ne déroge pas à la règle, voici quelques célèbres toiles de marines : 

  • Impression, soleil levant, de Monet : un tableau serein capturé à l’aube. Il donnera son nom à l’impressionnisme. Tableau essentiel s’il en est donc !
  • Le Dernier Voyage du Téméraire, de William Turner : superbe tableau ! Une mer et un ciel calme pour dépeindre la fin du fleuron de la Royal Navy. L’harmonie et l’utilisation des couleurs font honneur à la gloire du Téméraire, qui arrive au crépuscule de sa vie. Un navire qui joua un rôle primordial dans la bataille de Trafalgar ; 
  • La Grande Vague de Kanagawa, peint par Hokusai : une oeuvre dont je vous ai parlé il y a peu, en évoquant le nombre d’or ;
  • Le Radeau de la Méduse, de Géricault. Une œuvre tragique et sombre qui représente le naufrage de la frégate Méduse, en 1816. La mer déchaînée semble sceller le sort des occupants de l’embarcation. 

 

Peindre une marine à l’acrylique et au médium de structure

 

J’ai choisi de prendre un exemple de peinture avec un médium afin de réaliser des empâtements et rendre la toile encore plus en mouvement, en relief.
 

Matériel

  • spalters ;
  • pinceaux ;
  • couteaux ;
  • peintures acryliques : vert Véronèse, bleu primaire, noir d’ivoire, bleu outremer, terre de Sienne ;
  • un médium, type mortier de structure blanc ;
  • une palette pour le mélange des couleurs ;
  • de l’eau et un chiffon.

 

Technique

Après avoir préparé votre toile, définissez le rivage à l’aide d’un pinceau. Appliquez ensuite, à l’aide d’un spalter humide, les couleurs du rivage (terre de Sienne + noir ivoire). Brossez bien afin d’étirer la peinture sur toute la surface qui constitue le rivage.

Peignez ensuite le reste de la toile, dédié à la mer, toujours avec un spalter humide. Pour cela, mélangez du bleu, du noir ivoire et du vert Véronèse.

Pour créer les vagues, reprenez cette même couleur, mais ajoutez-lui votre mortier de structure. Ce dernier permettra de donner du volume à la mer, à créer des vagues. Faites des mouvements marqués, en utilisant une assez grande quantité de matière.

Partez de l’horizon pour revenir vers le premier plan.

Pour marquer encore un peu plus les volumes, prenez de la matière (uniquement le médium de structure blanc) et créez des masses plus importantes, directement sur la toile, aux abords du rivage. Le blanc du mortier permettra en même temps de signifier l’écume, toujours présente sur les bords de mer. 

 

Peindre une vague à l’acrylique

 

Matériel

Le matériel (pinceaux et couleurs) est bien évidemment à titre d’exemple. À vous de définir celui qui vous convient le mieux.

  • pinceaux : pinceaux plats de différentes largeurs pour faire les aplats (le ciel en particulier). Pinceaux carrés et ronds (pour les détails) pour peindre la vague ;
  • peintures : acrylique bleu outremer, bleu brillant, vert, ocre jaune, blanc, terre ocre brûlée ;
  • de l’eau ;
  • un chiffon et une palette.

 

Technique

La vague est un élément bien particulier du paysage  marin. 

Elle est l’essence même du mouvement et doit être capturée au bon moment pour être peinte. J’entends par là lorsque l’on voit les différentes couleurs de l’océan, l’écume blanche créée par l’enroulement de l’eau, sans oublier l’eau qui éclabousse autour de cette vague.

Si vous souhaitez que votre tableau représente uniquement une partie de plage en premier plan puis la vague et enfin l’horizon, commencez par définir cette ligne d’horizon.

Pour débuter, après avoir préparé votre toile, peignez le ciel en utilisant du bleu ajouté à plus ou moins de blanc, selon votre envie.

Peignez ensuite une partie de l’océan, à l’horizon, puis commencez le travail sur la vague. Pour cela, ajoutez du vert et de l’ocre jaune à la couleur choisie pour l’eau afin de rendre le mouvement plus réaliste et figurer les différentes couleurs lorsqu’un rouleau d’eau se forme.

Avec ce mélange, définissez l’enroulement de l’eau à quelques endroits, à l’horizontale de votre toile. Autour de ces formes, représenter l’écume en accentuant le blanc.

Peignez ensuite la plage (ocre jaune, terre ocre brûlée) en premier plan.

Il est important de jouer avec les différentes couleurs et les différents pinceaux pour recréer le mouvement de l’eau et le rendre le plus réaliste possible.


 

Juste avant de découvrir mes astuces pour peindre un paysage marin en acrylique, Je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!" dont un cours pas à pas pour peindre le hibou ci-dessus ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Ce qu’il faut savoir sur la peinture des paysages marins à l’acrylique

 

Je vous donne ici quelques astuces pour rendre la peinture de ce paysage plus facile :

  • si vous avez la chance d’admirer le paysage marin de vos propres yeux (petits veinards), ne vous privez pas de l’avantage de dessiner les contours de votre toile sur place. Et pourquoi pas le tableau entier si cela est possible ;
  • peignez ce qui vous plait : cela peut sembler une évidence, mais peindre ce que l’on aime vraiment est toujours plus simple ;
  • n’oubliez pas de transcrire le mouvement de la mer. C’est cet effet qui donnera du dynamisme à votre toile ! Une mer, un océan est toujours un mouvement, c’est essentiel que cela apparaisse sur votre oeuvre ;
  • bien choisir ses couleurs. Si vous peignez régulièrement des marines, certaines teintes reviendront tout particulièrement : le bleu outremer, le bleu de céruléum, le bleu cobalt, la terre de Sienne, l’ocre jaune… Je vous déconseille de n’utiliser qu’un seul bleu. Toujours pour le dynamisme de la toile, il est préférable de les mélanger, et même d’y ajouter du blanc ou d’autres couleurs de votre choix. Il est également souhaitable de mixer des couleurs transparentes, foncées, claires et opaques. Le rendu n’en sera que meilleur ;
  • définissez votre ligne d’horizon : vous pouvez vous aider d’une règle et d’un crayon de papier fin. Une mer bancale donnera une mauvaise impression d’ensemble ;
  • variez le matériel. Il n'est pas indispensable de n’utiliser que des pinceaux : variez les plaisirs en essayant de peindre à l’éponge (parfait pour les marines !), à la brosse à dents pour multiplier les effets ou au couteau pour recréer les volumes comme vous l’avez vu ;
  • pour peindre le sable, utilisez un peu plus de blanc à votre mélange lorsque vous peignez près de l’eau. En effet, à la limite entre la mer et le sable, celui-ci est toujours mouillé, donc brillant. Le blanc crée parfaitement cet effet ;
  • n’oubliez pas que l’eau est une surface réfléchissante. Ce qui se trouve à sa surface ou dans le ciel, devra être retranscrit. Ainsi, si vous ajoutez des bateaux par exemple, n’omettez pas de peindre également leur reflet dans l’eau, légèrement déformé, sans quoi votre tableau ne serait plus réaliste ;
  • vivez et respirez l’air marin. Là encore, si vous le pouvez, allez vous balader le long des côtes, prenez des photos, imprégnez-vous de l’atmosphère, scrutez les détails, les couleurs changeantes… Vos yeux servent de caméra et votre cerveau enregistre les moindres informations que vous lui donnez. Il s’en souviendra au moment de peindre ;
  • laissez aller votre créativité : je vous le dis souvent, mais c’est important ! Laissez parler votre coeur et votre imagination.

 


 

Vous savez tout maintenant pour réaliser une peinture de paysage marin. N’oubliez pas que figurer le mouvement de la mer est un point essentiel pour rendre votre peinture réaliste.

Vous avez toutes les cartes (marines) en main pour réussir.

A vos pinceaux !

 

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

11 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

3 astuces pour s’améliorer (très) rapidement en dessin

Voici 3 astuces simples qui vont vous aider à améliorer rapidement vos dessins... Et donc vos peintures......

Lire la suite

Qu'est ce que le flochetage ?

Découvrez ici la technique du flochetage. Inventée par Eugène Delacroix, elle est un véritable travail des couleurs et flirte avec l’illusion d’optique....

Lire la suite

TOP 5 des marques de peinture accessibles et de bonne qualité !

Top 5 des marques de peinture d’art accessibles et de bonne qualité : petit guide clair pour faire le bon choix et acheter au meilleur rapport qualité / prix....

Lire la suite

8 astuces pour peindre l'eau dans vos paysages

Découvrez ces techniques pour peindre l'eau dans vos paysages.....

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

Comment Peindre un paysage marin avec brio ?

Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour vous aider à peindre vos paysages marins.....

Lire la suite

Comment créer un effet de mouvement en peinture ?

Je vous dévoile toutes les techniques indispensables pour créer un effet de mouvement réussi !...

Lire la suite

6 façons de créer de la profondeur dans vos paysages

Découvrez comment donner de la profondeur dans vos peintures de paysage.....

Lire la suite

Comment donner un effet de brillance ou de transparence à vos peintures : le glacis

Je vous dis tout sur cette formidable technique qui va vous faire progresser à coup sûr et élargir votre répertoire !...

Lire la suite

Comment donner une sensation de profondeur dans ses tableaux ?

Vous n'arrivez pas à retranscrire la profondeur dans vos peintures ? Voici 5 méthodes pour créer de la profondeur dans tous vos tableaux....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?