Comment développer son art de la caricature ?

Peinture
24 Octobre 2022
2

Très utilisée dans la presse (satirique), la caricature a ses adeptes. Si elle met en exergue les petits défauts de chacun, elle n’en reste pas moins une technique à part entière. La caricature n’est pas simple à maîtriser, mais ses bases s’apprennent, comme toutes les autres façons de dessiner ou de peindre.

Je vous explique dans cet article comment développer son art de la caricature. Allez, c’est parti pour un petit cours sur la caricature. 

 

Qu’est-ce que la caricature ?
 

Définition

Caricature vient de l’italien caricatura ou caricare, qui signifie charger. Voici sa définition selon le Larousse :
 

Représentation grotesque, en dessin, en peinture, etc., obtenue par l’exagération et la déformation des traits caractéristiques du visage ou des proportions du corps, dans une intention satirique.

 

Utilisations

Si elle était au départ utilisée dans un but satirique, elle est parfois détournée et employée dans un but plus léger. Place du Tertre, à Paris, vous trouverez de nombreux promeneurs qui posent volontiers devant des dessinateurs de caricature. Le but est alors de se faire plaisir et d’afficher fièrement, chez soi, un portrait qui met l’accent sur son grand nez, ses oreilles décollées ou encore ses dents de travers. Et on adore ça !

Cependant, la caricature reste un art auquel bon nombre de dessinateurs s’adonnent dans les journaux. Dans ce contexte, elle tourne généralement le sujet représenté en ridicule en s’attardant sur ses aspects les moins sympathiques.

 

Les grands artistes de la caricature

 

Si de nombreux artistes se sont essayés à la caricature, le précurseur reste cependant Honoré Daumier. 
 

Honoré Daumier

Cet artiste à la fois sculpteur, peintre et lithographe est né à Marseille en 1808 et mort en 1879. Il esquisse ses premiers dessins dans des journaux satiriques tels que La Silhouette, La Charivari ou encore La Caricature. Il critique ouvertement la société de l’époque et dénonce les injustices, notamment par le biais des hommes politiques. Il ouvre la voie à de nombreux autres caricaturistes.


 

Amédée de Noé (dit Cham)

1819-1879. Comme Honoré Daumier, il travaille pour le journal Le Charivari. Il dessine plusieurs albums entièrement consacrés à l’art de la caricature.
 

André Gill

1840-1885. S’il caricature de nombreuses personnalités, il s’attarde tout particulièrement sur Adolphe Thiers. Il est caricaturiste au journal satirique La Lune qui se voit interdit de publication après 3 ans d’existence. Il deviendra alors L’Éclipse.
 

Maurice Sinet (dit Siné)

1928-2016. Il gagne sa vie en chantant dans les cabarets la nuit au début de sa vie d’adulte puis se tourne vers le dessin en découvrant ceux de Saul Steinberg. Avec Jean Yanne (pour les textes), il travaille comme dessinateur dans une revue ouvertement anticléricale. Il rejoint l’équipe de Charlie Hebdo en 1981. Il y travaillera notamment avec Gébé (1929-2004), ou de son vrai nom Georges Blondeaux, un autre grand caricaturiste.
 

Les caricaturistes de Charlie Hebdo

On peut citer Cabu, Charb, Tignous, Wolinski… Ce journal satirique est aujourd’hui tristement célèbre, au vu des événements de janvier 2015. Ce sont justement des caricatures qui sont à l’origine des horreurs perpétrées au sein du journal. Des caricatures insupportables pour certains. 

Olympia de Manet caricaturée par Cham


Avant de vous livrer mes conseils pour obteni run magnifique sfumato, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation " La Peinture c'est Facile! "  ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Développer son art de la caricature

 

Les bases

Il existe quelques règles de bases à respecter pour dessiner une bonne caricature :

1. Avoir le bon matériel

  • disposer d’un chevalet est idéal, car il vous permet une plus grande liberté de mouvement ;

  • du papier à dessin ;

  • des crayons de papier, des fusains, des stylos-pinceaux ou des pinceaux selon vos préférences ;

  • une photo ou un modèle : pour les débutants, je vous conseille vivement d’utiliser une photographie comme support et non un modèle vivant. Ainsi, vous n’aurez pas la pression du temps ou de la patience. 

2. S’intéresser à son modèle

Si c’est un proche, alors vous connaissez ses passions, sa profession ou ses goûts. Dans le cas contraire, demandez-lui. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement pour accessoiriser votre caricature. Ce n’est pas obligatoire, mais ça peut apporter une petite “touche en plus”. Votre modèle est avocat ? Représentez-le dans sa robe. Il adore les superhéros ? Pourquoi ne pas lui ajouter le bouclier de Captain America ? S’il pratique de la formule 1, vous pouvez le positionner dans une voiture de course.
 

3. Observer parfaitement son modèle avant de débuter le dessin

Nous en reparlerons un peu plus loin : ce temps d’observation est essentiel.

4. Forcer les traits

C’est vraiment le B.A BA de cet art. 

Dickens traversant la Manche par André Gill

 

La méthode Relly

Connaissez-vous cette méthode ? Elle est très pratique pour l’art de la caricature, mais pas seulement ! Elle est parfaite pour réaliser des portraits. Je ne pourrai pas la développer entièrement ici, cela serait bien trop long. Sachez simplement qu’elle repose sur des lignes, des schémas et des formes géométriques simples qui vont ensuite servir de base pour la construction d’un visage. Vous pouvez trouver de nombreux tutos sur le net qui apporteront tous les détails nécessaires. Une fois que vous aurez compris la méthode, il sera bien plus simple de peindre ou de dessiner un visage. Or, dans la caricature, c’est principalement cette partie du corps qui est mise à l’honneur. Dans la majorité des cas, c’est même uniquement elle qui est représentée. 

 

L'observation

C’est le principal du travail ! Prenez le temps d’observer votre modèle ou votre photo. Scrutez tous les contours du visage, les lignes, les proportions, le front, le nez, les pommettes… Bref, chaque détail a son importance, alors observez avec minutie. Une fois que vous avez trouvé LE détail important, axez-vous sur celui-ci. 

Il y a 2 façons de voir les choses :

  • vous focalisez sur une partie du visage : nez, dents, menton, yeux, bouche… Votre sujet a un nez interminable ? Forcez le trait et focalisez-vous sur ce détail ;
  • vous focalisez sur les espaces entre les parties du visage : c’est un autre point de vue, tout autant justifié. Plutôt que dessinez avec excès des dents de lapin ou un nez crochu, dessinez des pommettes saillantes ou un front qui n’en finit pas. Votre dessin sera toujours une caricature. Dessinez des os pointus, un bas de visage carré où le sujet semble avoir avalé une armoire normande… Vous verrez que c’est tout autant impressionnant qu’exagérer une bouche, un nez ou des yeux. 

Quelle que soit la méthode choisie, c’est une observation attentive qui vous donnera la clé. Le but est d’accentuer ce qui existe déjà. Pour un résultat au top, choisissez une seule partie ou un seul espace du visage à caricaturer. Ne cherchez pas à tout exagérer, cela ne donnerait pas un résultat probant.
 

La répartition des masses

Ceci n’est pas un cours de chimie ! La répartition des masses permet de respecter les codes de la caricature. Imaginez que vous preniez une balle de plastique souple dans la main : elle est parfaitement ronde au départ. Si vous la serrez sur le haut par exemple, une petite masse va ressortir sur la partie haute et une grosse masse sortira sur la partie basse ou inversement. C’est le même principe en caricature. Si vous avez dessiné un large front proéminent, le bas du visage devra être beaucoup plus petit. 

 

Face ou Profil ?

Bonne question ! Généralement, les profils sont plus simples à réaliser que les caricatures de face. Si vous utilisez une photo comme support, pensez toutefois à demander plusieurs clichés : un de profil, un de face et un de ¾. Même si vous choisissez une caricature de profil, tous les clichés seront nécessaires. En effet, vous devez avoir une vision complète, globale du visage.

Faut-il dessiner tout le corps ou seulement la tête ? Là encore, à vous de voir (ou à votre sujet). Si vous dessinez le sujet dans son entièreté, le corps doit être plus petit que le visage, vous ne devez pas respecter les proportions anatomiques. C’est une obligation dans la caricature. Comme je vous l’ai dit, n’hésitez pas à accessoiriser, même si seul le visage est représenté. Pour une infirmière par exemple, ajoutez une petite coiffe blanche avec une croix rouge. Pour représenter Elvis, faites une banane bien visible avec ses cheveux. Votre modèle est gendarme ? Dessinez un joli képi… Cela aide à reconnaître plus facilement la personne dessinée.

 

Voilà, je vous ai révélé tous mes secrets pour développer votre art de la caricature. À vous de jouer maintenant.

À vos crayons !

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

2 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Quelle est la différence entre les peintures à l'huile et les peintures acryliques ?

Comment choisir entre la peinture à l'huile et la peinture acrylique ? Quand on débute, on ne sait pas trop par où commencer et en plus, il y a cette question qui revient touj...

Lire la suite

Comment trouver votre style en peinture ?

Voici quelques conseils pour vous aider à trouver votre style en peinture.....

Lire la suite

Question et réponse au sujet du Liquin

Plusieurs questions au sujet de l'utilisation du Liquin. Voici les réponses. ...

Lire la suite

Palette en bois, en plastique ou en verre ?

Voici une présentation des différences majeures entre palette en bois, en plastique et en verre. De quoi rendre votre choix plus facile !...

Lire la suite

Peinture impressionniste : Comment peindre à la façon des grands peintres

La peinture impressionniste a bouleversé le monde de la peinture. Je vous dévoile 6 conseils indispensables pour peindre comme les grands maîtres !...

Lire la suite

Représenter les modèles vivants en peinture : 5 erreurs à éviter !

Pour représenter des modèles vivants en peinture, il y a 5 erreurs à éviter. Découvrez-les ici et apprenez à les contourner pour rendre votre toile réa...

Lire la suite

3 manières de créer des couleurs "chair" réalistes

Découvrez ici 3 manières de créer des couleurs chair réalistes. Elles sont indispensables pour représenter parfaitement les nuances de la peau....

Lire la suite

Comment peindre les reflets dans l'eau

Quelques conseils pour peindre les reflets dans l'eau.....

Lire la suite

Comment rendre une peinture abstraite plus intéressante ?

Découvrez, dans le nouveau cours de cette semaine, tout le processus de création et réalisez votre propre œuvre abstraite....

Lire la suite

Comment choisir son carnet de croquis ?

Voici le guide ultime pour vous aider à choisir le carnet de croquis qui vous correspond parfaitement !...

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?