La peinture avec les doigts : avantages et limites

Peinture
29 Août 2021
11

Et si vous délaissiez vos pinceaux quelques instants pour vous essayer à la peinture avec les doigts ? Drôle d’idée ? Pas du tout. Cette façon de peindre est une technique à part entière, et elle n’est pas réservée qu’aux enfants de maternelles !

D’ailleurs, des artistes sont connus et reconnus grâce à cette alternative à la peinture traditionnelle.

Rokkaku Ayako par exemple. Cette artiste japonaise a même exposé au Festival d’art contemporain de Geisai et ses tableaux sont magnifiques.

Vous ne connaissez pas Rokkaku Ayako ? Et Léonard de Vinci, ce nom vous dit quelque chose ? Bien sûr que oui. Et bien, sachez qu’il a réalisé son fameux sfumato en peignant une partie de celui-ci avec ses doigts. Incroyable non ?

Vous verrez dans cet article pourquoi utiliser cette technique, quels en sont les avantages et les limites.
 

 

La peinture avec les doigts, c’est quoi ?

 

Également appelée le “reckless art”, la peinture avec les doigts a vu le jour en 2002.

Comme son nom l’indique, elle se pratique avec les doigts (parfois aussi les mains et les avant-bras) et non à l’aide de pinceaux ou autres accessoires.

Lorsque des peintures toxiques sont utilisées, il est alors indispensable d’utiliser des gants.

Très connue et pratiquée avec les enfants qui adorent mettre leurs mains dans la gouache et en recouvrir des feuilles blanches, la peinture aux doigts est également appréciée par certains artistes.

L’artiste peintre Nick Benjamin pratiquait cette technique, il aimait dire qu’il :

“ préfère peindre avec les doigts, car la technique crée un lien réel entre l'œuvre d’art et l’artiste et permet un mélange complexe impossible à réaliser avec des pinceaux ”.

 

Cette technique a également été étudiée à l’université de Yale, aux États-Unis.

 

Les artistes et la peinture avec les doigts

 

Avant de commencer un tableau, vous devez toujours vous poser des questions comme : 

  • « Dans quelle mesure / à quel point cet arbre est-il sombre par rapport à cette montagne ? »
  • « Quelle est la luminosité de la terre par rapport au ciel ? »
  • « Quelle est la luminosité du personnage qui marche sur la piste par rapport au fond ? »

Toutes ces décisions doivent vous aider à relier la composition et à donner une cohérence à votre peinture.
 

 

Faire trop confiance à son cerveau !

 

Rokkaku Ayako

Revenons à l’artiste japonaise citée en introduction. Rokkaku Ayako a su retranscrire la culture pop nippone au travers de cette peinture et la faire connaître dans le monde entier.

Sans esquisse préalable, elle applique la peinture directement sur des médiums en carton ou sur une toile.

Elle a commencé son art à 19 ans en peignant sur des cartons dans les parcs de Tokyo. Elle expose désormais ses œuvres dans des expositions personnelles en France, au Danemark et en Italie. 

Elle explique avoir cherché une façon de s’exprimer et avoir voulu ressentir la peinture avec son corps afin de créer une œuvre plus forte.

Son travail touche un large public, peu importe son sexe, son pays, son âge ou sa profession. 

 

Iris Scott

Elle est reconnue dans le monde de la peinture avec les doigts. 

La petite anecdote réside dans la raison qui l’a amenée à choisir cette technique particulière. Alors qu’elle peignait avec des pinceaux, elle a souhaité ajouter un dernier détail à son tableau, mais ne disposait plus de pinceaux propres. Ayant la paresse d’en laver un pour utiliser une autre couleur, elle a préféré faire ce détail avec ses doigts, en se disant que personne n’y verrait rien. Et elle a adoré !

Elle peint principalement des animaux et des éléments de la nature et ses œuvres sont criblées de détails que l’on pourrait penser impossibles à obtenir avec les doigts. Et pourtant, elle y parvient en offrant des peintures colorées et pleines d’énergie positive.

Ses œuvres ont le pouvoir de recréer le mouvement initial et la peinture à l’huile utilisée offre un relief étonnant.

 

Lucie Schrimpf

Grâce à la peinture au doigt, cette artiste autodidacte a su inventer un monde impressionniste, sans utilisation de pinceaux.

Elle a exposé ses premières œuvres au Salon international contemporain de Paris en février 2019.
 

Jimmy Lee Sudduth

Ce peintre et musicien américain est né en 1910 a grandi dans une ferme. Il a commencé à peindre tout petit et pour cela, il a utilisé les matériaux à sa disposition (de la terre, des plantes, des aliments…) et a peint sur toutes les surfaces qu’il trouvait. Il tente également des mélanges de pigments avec du sirop, du sucre, des boissons gazeuses !

Il a fait le choix de la peinture avec les doigts, car “ils ne sont jamais usés”.

Son travail est vanté dans de nombreuses expositions. On lui recommande alors d’utiliser des matériaux plus classiques, afin d’obtenir une meilleure conservation de ses œuvres. Il utilisera ensuite des peintures acryliques.

 

Les avantages de la peinture avec les doigts

 

Ils sont nombreux. Citons par exemple :
 

Sentir la peinture

C’est ce qui a motivé la plupart des peintres qui ont choisi cette technique : sentir le toucher de la peinture.

Tout comme un créateur de mode aime sentir le contact du tissu, un potier aime sentir le contact de la glaise ou un sculpteur le contact de la pierre, le peintre aime reconnaître le toucher de la matière, de la peinture. C’est une sorte de relation charnelle entre la matière et l’artiste. Elle est décrite dans bien des artisanats.

C’est l’impression de ne faire qu’un avec la matière qui permet un travail plus intuitif et plus puissant. Les émotions sont à portée de main, au sens propre comme au sens figuré.
 

Un outil maniable

Quoi de plus maniable que votre propre main ? Vous la connaissez par cœur et vous savez parfaitement l’utiliser.

De plus, elle est inusable et ne perd pas ses poils (enfin, si elle le peut !).
 

La créativité

Cette technique de peinture est plus créative et plus intuitive que la peinture avec le pinceau. Vous n’avez pas d’intermédiaire. Vous ne faites qu’un avec la peinture et la façon de peindre est plus sensorielle.
 

Réaliser des fondus et certains rendus

Les fondus (dégradés de couleurs) peuvent être plus simples à réaliser avec vos doigts. Il s’agit de fondre une nouvelle couleur sur la précédente.

Pour cela, il vous suffit de poser votre nouvelle peinture en effectuant des zigzags légers à l’endroit où les couleurs se chevauchent. Elles forment ainsi un magnifique dégradé.

Les doigts sont également très efficaces pour créer des formes arrondies et douces, puisqu’ils sont naturellement ronds.
 

Une belle économie

Vous n’avez rien à dépenser en pinceau, votre main est gratuite.

Une belle économie en perspective au vu du prix de certains matériels de peinture.
 

Vous pouvez l’emporter partout

À contrario des pinceaux, vous ne risquez pas de prendre votre main (à moins d’être vraiment très tête en l’air). Vous pouvez l’emporter partout et peindre dès que vous le souhaitez.

Elle est toujours là, prête à être utilisée.
 

S’amuser

Peindre avec ses doigts a sans conteste un côté ludique. Une petite régression bienvenue dans le monde de l’enfance.

Souvenez-vous de vos cours de peinture en maternelle… Oui, c’est un peu loin j’avoue. 

Mais, même adulte, le plaisir de tremper ses doigts dans la peinture est intact. Laisser son empreinte dans ce vaste monde ! Un petit bonheur simple à l’état pur et un brin transgressif. Personne ne vous grondera d’avoir les mains sales. Et après vous être lavé les menottes, vous pourrez boire un bon chocolat chaud.

Une petite madeleine de Proust. Ah, bonheur quand tu nous tiens !

Je crois que je me perds un peu en digression dans ce paragraphe-ci…

 


 

 

Avant de découvrir les limites de la peinture avec les doigts, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

 

Les limites du reckless art


Si la peinture avec les doigts a bien des avantages, elle a également quelques inconvénients et limites.
 

Peindre de petits détails

En effet vos doigts sont toujours plus gros que de petits pinceaux. Il est donc plus délicat de peindre de très petits détails.

Les doigts sont moins précis que certains pinceaux.
 

Elle nécessite plus de peinture

Pour avoir assez de matière à prendre, vous diluez beaucoup moins votre peinture puisque vos doigts ne pourront pas absorber le diluant.

Par conséquent, si elle est moins diluée, la quantité de peinture nécessaire est plus importante que pour la peinture au pinceau.
 

La toxicité

S’il existe des peintures particulièrement bien adaptées à la peinture avec les doigts (des gouaches non toxiques et adaptées aux enfants le plus souvent), les peintres plus avertis peuvent vite se sentir bridés dans leur élan.

Si vous avez l’habitude de peindre avec des peintures à l’huile ou des acryliques particulières par exemple, le risque de toxicité peut être un problème, car les produits néfastes peuvent traverser la barrière cutanée. 

Il faudra alors mettre des gants. 

Le souci est qu’en mettant des gants, vous perdez plus ou moins le bénéfice du toucher avec la peinture.

Il est donc important de peser les avantages et les inconvénients dans le choix de votre peinture.

 

 

Voici pour notre petit tour d’horizon de la peinture avec les doigts.

N’hésitez pas à vous lancer, à tester. Pour vous aider, il existe de nombreux tutos sur le net pour vous familiariser avec cette technique.
 

A très vite,

Bye bye,

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

11 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment peindre l’eau ?

Vous voulez tout savoir sûr comment peindre l’eau de manière réaliste ? C’est par ici que ça se passe !...

Lire la suite

Partagez vos œuvres avec vos amis grâce à la galerie en ligne !

Vous êtes membre de la formation "La peinture c'est facile !", profitez de la galerie en ligne et placez-y vos plus belles œuvres pour les partager avec vos amis et votre fam...

Lire la suite

Comment peindre les nuages ?

Les nuages sont un élément incontournable des peintures de paysage. Je vous explique tout ce qu’il faut savoir pour les réussir à coup sûr !...

Lire la suite

Nouveaux cours techniques en peinture acrylique

Voilà, c'est fait ! 14 nouveaux cours techniques en acrylique, pour une durée totale de 7 heures et 10 minutes ont été ajoutés à la formation....

Lire la suite

Encore des cours théoriques pour vous aider dans vos peintures

Voici 3 nouveaux cours pour vous aider dans la réalisation de vos peintures. Ce sont des cours théoriques mais qui sont tout aussi importants que des cours pratiques, car, lorsque vous r...

Lire la suite

8 conseils pour mieux peindre d’après photo ?

Découvrez 8 conseils pour mieux peindre d’après photo.....

Lire la suite

10 astuces pour réussir votre peinture de coucher de soleil

Voici quelques bons conseils pour réussir tous vos coucher de soleil en peinture.....

Lire la suite

7 trucs pour rendre vos peintures plus expressives

Si vous souhaitez peindre dans un style plus libre, plus expressif, n’essayez pas simplement de changer votre façon de peindre, mais introduisez ces nouvelles techniques.....

Lire la suite

Comment bien préparer sa toile avant de peindre ?

Voici quelques conseils utiles pour bien préparer sa toile afin d'obtenir un plus beau tableau.....

Lire la suite

Comment donner une sensation de profondeur dans ses tableaux ?

Vous n'arrivez pas à retranscrire la profondeur dans vos peintures ? Voici 5 méthodes pour créer de la profondeur dans tous vos tableaux....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?