La peinture pour les débutants : un guide en 7 étapes pour vous aider à démarrer (Partie 2/3)

Peinture
04 Avril 2021
11

Petit message à l'attention des membres de la formation :
Si vous vous êtes abonné(e) à la formation "La peinture c'est facile", vous devez vous connecter ici : https://www.milone-art-academy.com/ pour accéder à vos cours qui comptent maintenant, plus de 350 cours (400 heures et 800 vidéos). Vous ne recevez pas vos cours par email. 
Les emails que vous recevez chaque lundi, vous annoncent l'article de la semaine. Comme celui-ci. Ces articles sont accessibles gratuitement par tous et ne sont pas des contenus de cours payants.
Vous êtes abonné(e) à un forfait Basic, Premium ou VIP de 'La peinture c'est facile" ? Accédez à votre espace de formation ici : https://www.milone-art-academy.com/

 

La peinture pour les débutants : un guide en 7 étapes pour vous aider à démarrer (Partie 2/3)


Poursuivons ce guide pour bien débuter l’apprentissage de la peinture avec une deuxième partie consacrée au choix du matériel.

Je vais ensuite vous parler un peu plus en détail du vocabulaire de base qu’il est important de bien maîtriser avant de s’aventurer plus loin !


Vous êtes prêt ? C’est parti !

Si vous n'avez pas lu la première partie du guide, découvrez la ici : la peinture pour les débutants : un guide en 7 étapes pour vous aider à démarrer (Partie 1/3)

 

Étape 3. Choisissez votre matériel

 

Il est enfin temps de choisir votre matériel ! Avant de faire chauffer votre carte bancaire dans le magasin d’art le plus proche, assurez-vous d'abord de bien lire cette partie. Vous allez très vite réaliser que vous n’avez pas besoin de vous procurer chaque type de pinceau ou chaque couleur de peinture disponible en rayon pour bien débuter votre apprentissage.

 

Le matériel que vous allez choisir varie en fonction du médium que vous allez favoriser. De manière générale, voici ce dont vous avez besoin pour bien commencer :

  • Un chevalet pour tenir votre toile 
  • Une toile (pour les peintures acryliques ou les huiles) ou du papier (pour les aquarelles) 
  • Une palette pour faire le mélange des couleurs. Je vous en parle plus en détail ici : Palette en bois, en plastique ou en verre ?
  • Des pinceaux (adaptés au médium choisi) 
  • Des couteaux à palette. Je vous dis tout sur cet outil surprenant dans mon article 5 techniques faciles pour peindre au couteau
  • Des tubes de peinture (c’est toujours utile !)
  • Des solvants (pour la peinture à l'huile) 
  • Des serviettes en papier (pour essuyer et nettoyer votre pinceau entre les coups de pinceau que vous donnez, et ainsi éviter les mélanges de couleurs fâcheux).

 

Les pinceaux, plutôt pratique pour se lancer en peinture ! :-)

 

Et voilà, c’est tout ! Vous êtes surpris ? Gardez à l’esprit que la peinture peut-être aussi simple que vous le souhaitez…

Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vous procurer facilement ce matériel dans votre magasin d'art local. Il peut être intéressant de commencer avec un coffret pour débutant qui comprend la plupart des fournitures de base dont vous aurez besoin. Plusieurs grandes marques spécialisées proposent des packs « prêts à utiliser » très complet. Vous pourrez ensuite vous perfectionner et vous procurer ce qu’il vous manque en fonction de votre progression et de vos nouveaux projets !

 

Ma principale suggestion est de faire dans la simplicité et d'acheter de la qualité là où c'est important, comme vos pinceaux, vos toiles et votre peinture. Vous n’avez pas besoin d’investir immédiatement dans un chevalet haut de gamme. Cela ne fera pas de vous un meilleur peintre ! 

 

Comme l'a si bien écrit Richard Schmid dans son livre, « Alla Prima » :
« Si Michel-Ange n'avait possédé qu'un balai et un seau de boue, il aurait quand même pu peindre le plafond de la chapelle Sixtine, et cela aurait été un chef-d'œuvre tout aussi grandiose ! »

 

En ce qui concerne le choix des couleurs, je vous suggère de commencer avec une palette limitée qui comporte du rouge, du bleu, du jaune (autrement dit les trois couleurs primaires), du blanc et une couleur terreuse comme la Terre d’Ombre Naturelle. Voici une bonne palette de départ pour débuter :

  • Rouge de Cadmium
  • Bleu Outremer
  • Jaune de Cadmium
  • Blanc de Titane
  • Terre d’Ombre Naturelle 


Étape 4. Familiarisez-vous avec les principes fondamentaux de l'art
 

Je crois fermement qu'il faut faire preuve d’efficacité dans sa manière d’apprendre, plutôt que de vouloir prendre son temps simplement pour le plaisir. Vous pourriez pratiquer pendant des années et ne pas vous améliorer si vous ne savez pas ce que vous faites. C'est là que les grands principes de l'art entrent en jeu : la couleur, la valeur, la composition, les contours, le travail au pinceau et la technique !
 

C'est ce que je considère comme étant les piliers fondamentaux de la peinture. Il est important que vous vous familiarisiez avec eux très tôt, car ils vous aideront à comprendre ce qui se passe exactement au moment précis où votre pinceau touche la toile et dépose une petite quantité de peinture…
 

Voici un résumé des fondamentaux à connaître en peinture :



La couleur 

Nous sommes tous familiers avec la couleur, à tel point que nous la prenons pour acquise. Et pourtant, je suis convaincu que peu de gens comprennent et apprécient pleinement ce qu’elle est réellement.

Il est plus facile de comprendre la couleur lorsqu’on prend le temps de l’analyser en termes de teinte, de saturation et de valeur. Ce sont les trois éléments qui la composent.
La teinte fait référence à l'endroit où se trouve une couleur sur la roue chromatique. Rouge, bleu, jaune, vert… ce sont toutes des teintes différentes ! 
La saturation fait référence à la richesse, l'intensité ou la vitalité d'une couleur. 
Enfin, la valeur fait référence au degré de clarté ou d'obscurité d'une couleur.

Apprenez ces trois termes et retenez-les bien, car vous les rencontrerez dans chaque œuvre que vous allez créer ! 

Et pour plus d’informations, n’hésitez pas à lire mon article Comment choisir les bonnes couleurs

 

La composition :
 

Vous entendrez toutes sortes de termes complexes, de « règles » et de théories utilisés pour expliquer la composition en peinture. Des choses comme...

1. Le point focal

C'est un point d'intérêt clé de votre peinture vers lequel vous voulez diriger l'attention du spectateur. Ce devrait être le point le plus intéressant de votre tableau. Attention, il n'est pas forcément essentiel que vous ayez un point de convergence pour votre peinture… mais c'est certainement recommandé, surtout si vous débutez ! Si vous n'avez pas de point focal, vous courez le risque que votre peinture n'ait pas de véritable direction ou de but.


2. La règle des tiers

La règle des tiers est une technique de composition importante qui peut être employée pour améliorer l'équilibre et la structure de vos œuvres d'art.

Elle consiste à couper votre référence en trois dans les deux sens en utilisant deux lignes horizontales et deux lignes verticales. Vous obtiendrez ainsi neuf sections.


Voici un exemple de ces sections :

 

 

Je pourrais également vous parler de la ligne d'horizon, des lignes directrices, de l’harmonie, du rythme, du mouvement et ainsi de suite…

Soyons clairs, je pourrais définir chaque terme sur plusieurs paragraphes, au point que cela vous donnerait certainement envie de quitter cette page dans l’instant. Pas de panique, ce n’est nullement mon intention !

 

 

En réalité, il y a surtout deux questions qui sont importantes pour créer et composer des tableaux réussis :

  • Que voulez-vous exprimer ?

  • Comment allez-vous l’exprimer ?

Mettons les termes techniques de côté quelques instants pour nous plonger au coeur de ces questions…

 

Mais avant, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Que voulez-vous exprimer ?
 

En d'autres termes, si votre peinture pouvait parler, que dirait-elle ? Si vous n’êtes pas capable de répondre à cette question, alors cela signifie que vous travaillez avec un bandeau sur les yeux, sans véritable direction…

Attention, je ne vous demande pas d’élaborer une réflexion particulièrement complexe et philosophique sur le sens de la vie. Cela pourrait être quelque chose d’aussi simple que « je veux capturer la façon dont la lumière rebondit à la surface de la rivière ».

Mais il est important que vous sachiez ce que vous désirez exprimer à travers votre peinture, cette « grande idée » que vous souhaitez communiquer dans votre oeuvre. 
 

Comment allez-vous l'exprimer ?
 

Ou plutôt, comment allez-vous organiser tous les éléments de votre peinture pour travailler en harmonie et communiquer ce que vous voulez dire ? Pensez à tous vos traits, contours, formes, lignes, couleurs et textures comme des outils à votre disposition. 

 

  1. Les contours : un contour est ce qui sépare deux formes. Il peut être soit net, soit doux, ou bien « perdu ». 
    Les contours nets ont une transition dure et abrupte entre les deux formes. Les contours doux ont une transition douce et graduelle. Enfin, les contours que l’on appelle « perdus » offrent une transition si fine et lisse qu'on les distingue à peine.


    Vincent Van Gogh, La chambre à coucher, 1888
     
  2. Les marques de pinceau : l’idée est de volontairement laisser des marques physiques faites par votre pinceau (ou votre couteau à palette, votre doigt, ou tout autre objet avec lequel vous peignez). Surprenant, n’est-ce pas ? À vrai dire, c’est un aspect négligé de la peinture et je trouve cela assez étrange puisque c'est ce qui fait qu'un tableau ressemble à une peinture. Si l’on enlève le travail au pinceau, autant prendre une photo ou pratiquer l'art numérique plutôt que l'art traditionnel.


    Un zoom effectué sur cette peinture de Van Gogh laisse admirer toute la beauté des textures et des marques de pinceau. 

     
  3. La technique : elle définit la mesure dans laquelle vous êtes capable d'effectuer certaines actions. Une bonne technique se développera avec le temps à mesure que vous gagnerez en expérience et que vous serez plus à l'aise avec votre pinceau et vos peintures. Mais vous devez faire attention à toute mauvaise habitude que vous pourriez prendre en cours de route !

    Il peut s'agir de la façon dont vous tenez votre pinceau ou bien des types de coups de pinceau que vous effectuez. Les mauvaises habitudes peuvent être incroyablement difficiles à corriger après plusieurs années de pratique.

    Pour développer une bonne technique de peinture, je vous suggère de regarder attentivement la manière dont peignent les grands maîtres. Observez comment ils tiennent leur pinceau, comment ils appliquent la peinture sur la toile, comment ils mélangent les couleurs, et ainsi de suite.

 

 

Et voilà, c’est déjà la fin de cette deuxième partie du guide pour bien débuter l’apprentissage de la peinture ! Partager vos impressions en commentaire, c’est toujours un régal de vous lire.


Rendez-vous la semaine prochaine pour la troisième et dernière partie ! J’aborderai l’importance de bien choisir le sujet que vous allez peindre, et comment examiner votre oeuvre d’un oeil critique pour progresser efficacement.


Bye bye ! 
 

 

René Milone

René

 

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

11 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

8 astuces pour mélanger efficacement la peinture acrylique

Comment obtenir les bonnes couleurs, les bonnes teintes et gérer le séchage de vos peintures acryliques. Voici 8 astuces simples (et pourtant méconnues) qui devraient vous aider.....

Lire la suite

Comment donner de la profondeur dans vos tableaux ?

Voici les techniques indispensables pour donner une illusion de distance et de profondeur à tous vos tableaux....

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite

3 Bonnes pratiques de peinture à l'huile passées à la loupe

3 bonnes pratiques de peinture à l’huile : la règle d’or du gras sur maigre, la nécessité d’avoir un matériel de qualité et de peindre r&eac...

Lire la suite

Que signifie couleurs chaudes et couleurs froides ?

Comment améliorer vos tableaux grâce aux couleurs chaudes et aux couleurs froides ?...

Lire la suite

Comment rendre une peinture abstraite plus intéressante ?

Découvrez, dans le nouveau cours de cette semaine, tout le processus de création et réalisez votre propre œuvre abstraite....

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

Quelle est la différence entre les peintures à l'huile et les peintures acryliques ?

Comment choisir entre la peinture à l'huile et la peinture acrylique ? Quand on débute, on ne sait pas trop par où commencer et en plus, il y a cette question qui revient touj...

Lire la suite

8 astuces pour peindre l'eau dans vos paysages

Découvrez ces techniques pour peindre l'eau dans vos paysages.....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?