Peindre à la manière d’Auguste Renoir

Contrairement à l’école, recopier est une bonne chose et une tradition bien ancrée dans le monde de l’art. Car on apprend beaucoup en copiant. Les musiciens interprètent les grands compositeurs et les peintres débutants ont aussi besoin de suivre des maîtres pour progresser.

Comme le printemps pointe le bout de son nez, je me suis dit que l’on pouvait s’inspirer du maître de la lumière et de la couleur en plein air : Auguste Renoir.

Vous trouverez dans cet article des infos sur le style de ce grand maître, le matériel que j’utilise et les étapes que je vous propose de suivre pour peindre à la manière d’Auguste Renoir.

Brève présentation d’Auguste Renoir

 

Pierre-Auguste Renoir, de son vrai nom, est un peintre français né en 1841 et mort en 1919.

 

Il a fait ses premiers pas dans le monde de l’art en se faisant gentiment refouler des Salons de Paris de 1872 et 1873. 

 

Mais il n’a pas baissé les bras et c’est ainsi qu’il s’est retrouvé aux expositions impressionnistes de 1874, 1876 et 1877. Il y a principalement présenté deux de ses célèbres tableaux : la Danseuse et la Loge.

 

Installé à Montmartre dans son atelier, il se trouvait au cœur de l’effervescence artistique de l’époque. D’ailleurs, son chef-d’œuvre Bal du moulin de la Galette (1876) représente parfaitement cette ambiance festive. 

 

Ses sujets de prédilection ? Les loisirs du monde bourgeois, les portraits de femmes, et notamment les nus, et les paysages.

 

En 1881, il voyage en Algérie et en Italie, explorant ainsi de nouveaux paysages et thèmes pour ses peintures. Son style a également évolué à cette époque.

 

Mais vers la fin de sa vie, Renoir a dû composer avec une polyarthrite qui l’a limité dans sa pratique de la peinture. Toutefois, il a su rebondir en se tournant vers la sculpture, poursuivant alors son engagement artistique jusqu’au bout.

 

Technique et style du grand maître

 

Renoir est un maître de la lumière ! Ses toiles sont comme des fenêtres ouvertes sur des scènes baignées de douceur et de vivacité. 
 

Il commençait ses tableaux en réalisant un fond coloré puis terminait par les touches les plus lumineuses.

 

Son style impressionniste se caractérise par l’utilisation de petites touches de couleurs juxtaposées ou superposées, formant des masses colorées qui captent l’essence même de la lumière et du mouvement.

 

Ses contours sont flous et ses lignes douces. Il ne traçait pas de contours nets, préférant laisser les formes se fondre les unes dans les autres pour créer une atmosphère de douceur et de fluidité.

 

À partir des années 1880, on observe une évolution dans le style de Renoir. Il s’inspire d’Ingres et de Raphaël, comme en témoigne son célèbre tableau des Grandes Baigneuses. Moins impressionniste et plus classique, il peint alors avec davantage de détails, apporte des aplats de couleurs et ses contours sont plus nets. 

 

Puis à partir de 1888, Renoir explore un nouveau style, caractérisé par des tons nacrés, des nuances de blancs et de roses. Il réalise des nus, des natures mortes et même des scènes mythologiques.

 

En somme, le style de Renoir évolue au fil des années, mais une chose reste constante : sa capacité à capturer la beauté et la luminosité de la vie sur la toile.

 

Les Grandes baigneuses, Renoir, 1887

Avant de vous expliquer plus en détail et plus précisement comment peindre comme Renoir, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation " La Peinture c'est Facile ! "  ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si cela vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

Matériel nécessaire pour peindre à la manière de Renoir

 

Pour peindre à la manière de Renoir, vous aurez besoin de quelques fournitures : 

  • des brosses de soie de porc plates ou langues de chat ;

  • un petit pinceau pour les détails ;

  • une spatule ou couteau pour faire les mélanges sur la palette ;

  • une palette ;

  • du solvant, de l’huile de lin (25 % solvant et 75 % huile de lin) ;

  • de la peinture à l’huile.

Ce peintre aimait les couleurs vives, voici, par exemple, ce qu’il a utilisé pour son tableau Femme à l’ombrelle et enfant :

  • bleu de cobalt ;

  • vert émeraude ;

  • ocre jaune ou ocre doré ;

  • jaune cadmium foncé ;

  • rouge vermillon ou rouge cadmium clair ;

  • cramoisi d’alizarine.

Renoir utilisait aussi du Blanc de plomb. Comme c’est interdit aujourd’hui en raison de sa toxicité, je vous propose de la remplacer par du Blanc de Titane.

Femme à l'ombrelle et à enfant, Renoir, 1876

Étapes à suivre

 

  1. Choisissez une œuvre de Renoir. 

  2. Réalisez un fond coloré en choisissant une couleur qui se trouve majoritairement sur le tableau original.

  3. Renoir ne réalisait pas de dessin au préalable, il peignait par masses colorées. Mais pour vous simplifier la tâche, je vous conseille d’effectuer un dessin sur votre toile avec une peinture très diluée au solvant. Concentrez-vous sur les proportions et le placement de chaque élément.

  4. Multipliez les petites touches allongées pour créer l’effet impressionniste. 

  5. Passez beaucoup de temps sur l’élément principal de votre tableau, mais faites aussi des allers-retours entre cet élément et le fond ou d’autres éléments de votre tableau pour uniformiser votre tableau (touches, teintes, etc.). 

  6. Ajoutez les parties les plus lumineuses.

  7. Détaillez le fond.

  8. Renforcez les noirs.

  9. Faites une pause pour prendre du recul.

  10. Harmonisez l’ensemble en revenant par petites touches.

  11. Rehaussez les blancs pour accentuer l’éclat, la luminosité.

 

Derniers conseils

 

C’est la multiplicité des touches qui va donner l’effet impressionniste avec des contours flous.

Afin d’harmoniser l’ensemble, dès que vous avez une couleur sur le pinceau, voyez où vous pouvez en ajouter à d’autres endroits du tableau.

N’ayez pas peur de laisser par endroits le fond transparaitre comme le faisait Renoir. Évidemment, n’abusez pas, il faut que ça reste subtil.

La méthode impressionniste consiste à mélanger les couleurs directement sur la toile et pas tellement sur la palette. Ça peut être intimidant au démarrage, mais testez-le en vous disant que vous pourrez rectifier tant que vous le voulez.

Ne craignez pas de faire des erreurs. De toute façon, vous en ferez ! Car c’est ainsi que l’on apprend. Rectifiez tranquillement en corrigeant la teinte. Trouvez la couleur la plus juste par rapport à votre modèle. Rectifiez les teintes et les valeurs que vous avez peintes en ajoutant par-dessus. 

Revenez sans cesse sur votre modèle pour bien l’observer. 

Peignez réellement ce que vous voyez. Vous voyez des taches, alors peignez des taches !

Quand vous vous serez exercé à copier une œuvre de Renoir, vous pourrez choisir votre propre modèle en suivant son style. Avec ses thèmes de prédilection et sa palette lumineuse, vous pourrez capturer la beauté du printemps à la manière de Renoir !

 

Peindre à la manière d’Auguste Renoir, c’est bien plus qu’une simple activité artistique. En suivant les pas de ce grand maître, vous allez découvrir non seulement sa technique et son style, mais aussi sa passion pour la beauté du monde qui l’entoure. Alors, que vous soyez débutant ou amateur éclairé, je vous encourage à vous lancer dans cette belle aventure qui est de copier les grands maîtres. Bien entendu, ça ne sera pas parfait, mais vous apprendrez beaucoup en chemin.

 

Si vous avez envie de partager votre expérience, vos ambitions, vos difficultés, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Et maintenant, quel peintre aimeriez-vous apprendre à copier ? Laissez-moi votre suggestion en commentaire. Qui sait ? Ça fera peut-être l’objet d’un prochain article ?

À vos pinceaux !

 René