Peindre de façon expressive : les us et coutumes !

Peinture
03 Octobre 2022
0

Les portraits sont toujours très appréciés en peinture. Ils peuvent cependant faire peur au peintre qui devra les réaliser. En effet, les détails du visage sont parfois subtils et les expressions difficiles à saisir. Or, ce sont ces dernières qui donnent l’émotion au spectateur. La peinture expressive demande un savoir-faire particulier. Découvrez ici ce qu’est la peinture expressive. Est-elle identique à l’expressionnisme ? Comment rendre les sujets expressifs ? Je vous dis tout.
 

 

L’expression et l’expressionnisme

 

L’expression et l’expressionnisme ne sont pas tout à fait la même chose. Bien que le mouvement expressionniste avait pour but de retranscrire des expressions, des émotions, vous pouvez réaliser une toile expressive sans qu’elle soit pour autant expressionniste. Cela vous semble un peu complexe ? Voyons ensemble ce qu’est une expression et ce qu’est l’expressionnisme afin que vous puissiez saisir les différences. 

 

Définition de l’expression

Rien que ce mot seul offre de multiples possibilités de définitions. Dans le domaine qui nous intéresse ici, la peinture, voilà les 2 que je retiendrais :

« Action d’exprimer, de traduire quelque chose, sans que la notion de communication soit essentielle » (Larousse) ;
« Qualité d’un visage, d’un regard, d’un mouvement qui exprime spontanément les sentiments » (Larousse).

 

En effet, l’expression est une façon de traduire une émotion, sans avoir besoin de la dire verbalement. Si vous voyez quelqu’un pleurer, il n’aura pas besoin de vous dire qu’il est malheureux, vous le verrez tout de suite. De même pour quelqu’un qui a peur : l’expression du visage est alors souvent assez explicite. 

En peinture, la retranscription des émotions des sujets passe généralement par l’expression que l’on donne à ceux-ci. La peur, la colère, la souffrance, la joie, l’étonnement, la folie… Autant d’expressions qui, lorsqu’elles sont parfaitement réalisées, nous permettent de comprendre tout de suite ce que l’artiste veut nous montrer. Une expression, une émotion vaut parfois tout un long discours. Si vous aussi vous souhaitez rendre votre personnage expressif, il est essentiel de maîtriser la peinture, les techniques pour y parvenir. La plupart des expressions sont visibles au niveau du visage. Cependant, certaines attitudes, poses ou mouvements du corps peuvent eux aussi être particulièrement expressifs.
 

Définition de l’expressionnisme

Vous savez tout (ou presque) sur les expressions. Voyons maintenant ce qu’est l’expressionnisme. 

« Tendance artistique caractérisée par une vision émotionnelle et subjective du monde, qui s’affirme notamment dans le premier quart du XXe siècle. 
Caractère d’une œuvre d’art, d’époque quelconque, qui privilégie l’expressivité par rapport au respect d’un code formel » (Larousse).

L’expressionnisme est un courant artistique figuratif. Il naît vers le début du XXe siècle, en particulier grâce aux artistes allemands. Comme expliqué dans la définition, il s’agit ici de montrer une émotion dans une expression subjective. L’important n’est pas d’être le plus réaliste possible, mais de faire naître des sentiments, des réactions.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne se résume pas à la peinture. Il est présent dans tous les arts : la musique, la danse, le théâtre, l’architecture, la littérature ou encore le cinéma. Ayant pris racine en Allemagne, il fut cependant condamné par le régime nazi qui y voyait « un art dégénéré ». On connaît l’intérêt du Führer pour les arts, et pour la peinture en particulier !

Il y a donc quelques différences entre expression et expressionnisme. 
 

Les œuvres et la peinture expressive

De nombreux artistes ont excellé dans la peinture expressive. Je dis bien la peinture expressive et non expressionnisme. Je choisis par cela quelques œuvres qui en sont de parfaits exemples. Certains personnages ont été peints de manière très expressive et donnent une véritable émotion à la toile et des réactions au spectateur qui la regarde. Certaines sont issues du courant expressionniste, d’autres non. 

 

  • Le cri : c’est l’œuvre la plus marquante de l’artiste norvégien Edvard Munch. De courant expressionniste, le visage de l’homme présent sur la toile est on ne peut plus expressif. Il hurle et tient son visage déformé entre ses mains. Ici, le peintre n’a pas cherché à peindre un personnage extrêmement réaliste. Les traits sont simples, et pourtant, le visiteur ressent immédiatement l’effroi et l’angoisse palpable du tableau ;
  • La femme qui pleure, Picasso, 1937. La maîtresse de Picasso, Dora Maar, est représentée angoissée et en pleurs. Pas de réalisme flagrant, l’important est le sentiment du sujet. Peinte durant sa période cubique, cette toile ne laisse pas indifférent tant on sent la détresse de cette femme ;
  • Le Désepéré de Gustave Courbet, 1843-1845. En débutant cet article, j’ai immédiatement pensé à ce tableau. C’est un exemple vraiment parfait de la peinture expressive. Je vous en ai déjà parlé : le peintre dépeint magnifiquement l’expression de la folie. Cet autoportrait avait été appelé Désespoir par Courbet lui-même. Le réalisme et la façon dont il regarde le spectateur droit dans les yeux sont saisissants. Ici, tout concourt à rendre le personnage le plus expressif possible : le mouvement (les mains qui semblent arracher les cheveux), les couleurs utilisées (la pâleur du teint contrastant avec la noirceur des cheveux), les mimiques du visage (les yeux écarquillés), mais également les contrastes d’ombres et de lumières… 
  • Le Jeune Ramp et sa belle, Frans Hals, 1623. Le peintre hollandais montre ici de jeunes gens en train de s’amuser. Là encore, les expressions du visage des 2 sujets suffisent à comprendre l’amusement et la joie.


Le cri d'Edvard_Munch (1893)

Rien qu’avec les toiles citées plus haut, vous pouvez entrevoir les us et coutumes de la peinture expressive : mimiques du visage, choix et contrastes des couleurs, poses des personnages… 



Avant de vous expliquer comment peindre de façon expressive, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation " La Peinture c'est Facile! "  ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Peindre de façon expressive : comment faire ?

 

Les couleurs

Elles ont une grande importance dans certains tableaux. La couleur à elle seule peut rendre une toile très expressive. Une grande quantité de rose fait immédiatement penser au bonheur, à la légèreté. À contrario, une œuvre où le noir prédomine, où les sujets présentent des cernes visibles ou sont vêtus tout de noir, apporte un ton tragique à l’ensemble.

Selon l’expressivité, la tonalité que vous souhaitez donner à votre travail, pensez au choix des couleurs. Par exemple, si vous peignez un homme malade, accablé, qui semble s’éteindre peu à peu, il est évident que vous ne peindrez pas des joues rosées et un teint impeccable. La peau prendra certainement une teinte grisâtre, voire verdâtre pour signifier la maladie qui ronge le personnage.

Le Jeune Ramp et sa belle, Frans Hals, 1623
Je vous laisse analyser les couleurs

Faire un dessin préalable

Faites un dessin au crayon de papier au préalable sur votre toile. Prenez soin d’avoir parfaitement observé la posture, le mouvement et chaque partie du visage de votre modèle. Ainsi, esquissez les expressions, les ombres, les zones sur lesquelles il sera important de mettre l’accent. Ce travail va permettre de mettre en valeur la force des expressions. Pour cela, vous pouvez vous aider d’une photo, c’est plus simple qu’avec un modèle vivant qui devra garder la pose très longtemps.

 

Travailler les mimiques du visage

Elles sont primordiales pour donner de la vie à vos sujets. Si elles ne sont pas assez marquées, votre toile risque de ne pas donner l’effet recherché au départ. Travaillez petit à petit, chaque minuscule partie du visage après l’autre : une oreille, un œil, le nez, la bouche… Apportez un soin méticuleux à chacun, car ils seront les garants de l’expressivité de votre sujet. 

  • la colère : marquez les rides entre les arcades sourcilières. La bouche s’ouvre légèrement, les sourcils se froncent ;
  • le dégoût : peignez les coins de la bouche vers le bas, fermez ou plissez un peu les yeux, marquez les rides du front ;
  • la tristesse : plissez les sourcils, les yeux prennent la forme d’un D couché et renversé, les paupières s’abaissent, les commissures des lèvres tombent vers le bas ;
  • la joie : les joues se relèvent, les yeux sont un peu fermés, les commissures des lèvres se redressent, la bouche étirée montre des lèvres plus fines. Pour une expression sympathique et attendrie, peignez les pupilles en demi-cercle en cachant l’autre moitié par le haut de la paupière ;
  • la surprise : les yeux sont ronds, voire écarquillés, les iris sont parfaitement visibles, les sourcils remontent et la bouche peut même s’ouvrir. Ne peignez pas de sourcils froncés.
     

Le Désepéré de Gustave Courbet, je vous laisse deviner l'expression
 

Travailler les profondeurs et les contrastes

Pour un aspect vraiment réaliste, ombrager le visage de votre modèle. Pour cela, utilisez une couleur définie pour la peau et une autre un peu plus foncée pour peindre ces contrastes. 

Pensez également aux contrastes des cheveux et du reste de votre sujet. Pour les cheveux, pensez au pinceau éventail. Un pinceau fin sera indispensable pour peindre les détails (cils, sourcils, pupilles…).

Vous voilà maintenant prêt à vous lancer dans la peinture expressive. 

À vos pinceaux !

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment fabriquer sa propre peinture à l’huile ?

Comment fabriquer sa propre peinture à l’huile ? Le procédé pour fabriquer sa peinture à l’huile n’est pas si difficile : découvrez comment faire, ...

Lire la suite

La peinture à l’huile soluble à l’eau - Ses avantages et comment l'utiliser

Si certains d’entre vous sont de véritables puristes de la peinture à l’huile, l’article d’aujourd’hui vous fera peut-être grincer des dents. Mais il ...

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite

Quelle est la valeur de vos peintures ?

Comment évaluer le prix auquel vous allez pouvoir vendre vos œuvres ? Voici une question qui m’est posée régulièrement et à laquelle je réponds ic...

Lire la suite

Les 10 éléments fondamentaux de la peinture

Découvrez les 10 éléments fondamentaux de la peinture.....

Lire la suite

TOP 5 DES PLATEFORMES POUR VENDRE VOS TABLEAUX

Top 5 des plateformes pour vendre vos tableaux : choisissez de vendre vos œuvres, sans intermédiaire, grâce à des sites internet dédiés à l’art....

Lire la suite

Voici les nouvelles vidéos du cours sur les roses

Voici les dernières couches de glacis de la rose rouge en peinture acrylique. Découvrez la partie la plus délicate dans cette technique qui permet de renforcer les contrastes et d...

Lire la suite

Comment peindre les ciels : 10 conseils

Voici quelques conseils pour vous aider à peindre les ciels et les nuages dans vos paysages.....

Lire la suite

Comment créer un effet de mouvement en peinture ?

Je vous dévoile toutes les techniques indispensables pour créer un effet de mouvement réussi !...

Lire la suite

Peindre à la façon de Paul Gauguin

Découvrez la vie extraordinaire de Paul Gauguin. Cet artiste a puisé ses styles au gré de ses voyages, de ses rencontres et de ses inspirations. Peignez à sa façon....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?