Peindre du surréalisme : comment maitriser ses spécificités ?

Peinture
29 Août 2022
2

Le surréalisme est un mouvement artistique et littéraire qui fait suite immédiatement au dadaïsme. Dicté par la pensée et cherchant une automatisation de la technique, il s’affranchit de toute notion d’esthétisme, de moralité ou de raison.

Et si vous aussi vous vous essayiez à la peinture surréaliste ? Je vous explique tout.

 

Qu’est-ce que le surréalisme ?

 

Définition

 

Selon Wikipédia, le surréalisme se définit comme tel :

Le surréalisme est un mouvement poétique et artistique du xxe siècle directement issu de la révolte incarnée par le mouvement dada tout à la fin de la Première Guerre mondiale. Comprenant l’ensemble des procédés de création et d’expression (peinture, dessin, musique, photographie, cinéma, poésie, contes…) utilisant toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs reçues, il est caractérisé par sa transdisciplinarité (poésie, peinture, objet, collage, cinéma, costume…) et l’importante collaboration entre ses membres.Petite astuce : vous pouvez peindre également l’arrière de votre toile ! Eh oui. Cela peut vous sembler bizarre, mais en séchant, la toile va se rigidifier et le travail sur l’endroit sera plus facile.

Ce mouvement pictural fait suite au dadaïsme puis s’éteint avec la mort d’André Breton, son principal précurseur. En effet, c’est ce dernier qui le définit le premier au travers de son Manifeste du surréalisme en 1924. Le surréalisme est l’expression d’une sorte de réalité supérieure. Son nom viendrait d’une pièce de Guillaume Apollinaire dont le sous-titre était Drame surréaliste. 

Il demande un dévouement total de l’artiste envers le mouvement. Dans le cas contraire, il se voit exclu et répudié par ses pairs. C’est par exemple le cas de Salvador Dali qui publiera le pamphlet Le Cadavre après son exclusion. L’ouvrage est directement dirigé contre André Breton. 

Le Manifeste du Surréalisme - André Breton
 

La naissance du surréalisme

 

Cherchant à retranscrire un monde supérieur, le surréalisme trouve sa naissance dans les théories freudiennes et les principes philosophiques de Karl Marx principalement. L’exploration intime et profonde de la vie psychique donne lieu à des œuvres à mi-chemin entre le rêve et la réalité entre le conscient et l’inconscient.

Dali, lui, invente un concept qui lui est propre, appelé paranoïa-critique. Il peint généralement des sujets qui l’obsèdent et des hallucinations. 

Lorsqu’ils ne sont plus suffisamment influencés par leurs rêves et leur imaginaire, certains artistes n’hésitent pas à avoir recours au spiritisme, aux drogues et à l’hypnose pour trouver le sujet de leurs peintures.

Oiseau Lunaire - Sculpture de Miro
 

Artistes surréalistes

Ils sont assez nombreux, mais citons principalement les plus prolifiques :

  • André Breton (1896-1966). Il restera fidèle au surréalisme jusqu’à sa mort. Ce poète et écrivain français a été influencé par le travail de Guillaume Apollinaire et Tristan Tzara. Il a notamment écrit : Anthologie de l’humour noir, Le surréalisme et la peinture, Arcane 17 ou encore Nadja.
  • Frida Kahlo (1907-1954). Même si elle est principalement connue pour son monosourcil, Frida Kahlo n’en reste pas moins une véritable artiste. Atteinte d’une poliomyélite qui la cloue au lit puis gravement blessée dans un accident de tramway, elle passe une partie de sa vie dans son lit, où elle peint. Ses œuvres Autoportrait au collier d’épines et colibri, en 1940, Les Deux Fridas, en 1939, Autoportrait aux cheveux coupés, en 1940, Broken Column en 1944, Le Cerf blessé en 1946 sont quelques exemples de toiles de cette artiste féconde.
  • Salvador Dali (1904-1989). Cet artiste espagnol s’est essayé à la peinture, la sculpture, le dessin, l’écriture ou encore la photographie. Il tient du génie pour certains et de la folie pour d’autres. Je vous laisse faire votre propre choix. Peut-être était-il les 2. Quoi qu’il en soit, il laisse derrière lui une multitude de chefs-d’œuvre. Un article complet pourrait lui être consacré tant il y a à dire sur lui !  
  • René Magritte (1898-1967). Son œuvre sans conteste la plus connue reste Ceci n’est pas une pipe ou La Trahison des images. Le but est de suggérer la complexité de notre rapport à l’objet. Il laisse également La Voleuse, en 1927, Les Grandes Espérances, en 1940, La Moisson, en 1943, Le Lyrisme, en 1947, Le Fils de l’Homme, en 1964, L’Empire des Lumières, en 1953… Magritte est considéré comme un des maîtres du surréalisme. 
  • Joan Miro (1893-1983). D’origine espagnole comme Dali, Joan Miro est également un surréaliste. Cet artiste prolifique a peint une multitude de toiles et réalisé de nombreuses sculptures. C’est lorsqu’il arrive à Paris que ses réalisations deviennent véritablement surréalistes, empreintes d’onirisme. On lui doit par exemple La Ferme, en 1922, Le Chasseur, en 1924, Mai 1968, en 1973…  
  • Pablo Picasso a également eu une période surréaliste. Je ne vous présente pas ce peintre génial que vous connaissez déjà. Picasso a connu de nombreuses périodes (bleu, rose, cubiste, surréaliste). Cette dernière période représente les toiles qu’il a peintes de 1924 à +/- 1939. 

On peut également citer Max Ernst, Giorgio de Chirico, Paul Klee, Man Ray ou encore Marc Chagall, qui ont eux aussi participé à ce mouvement.

 

Avant de vous expliquer comment appréhender une peinture surréaliste, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation " La Peinture c'est Facile! "  ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Comment appréhender une peinture surréaliste ?

 

Ses spécificités

Vous venez de voir ce qu’est le surréalisme et quels sont les grands artistes qui s’y sont essayés. Mais quelles sont les spécificités de ce mouvement, comment reconnait-on une œuvre surréaliste ?

Tout d’abord, reprenons les bases : je vous ai expliqué plus tôt que les artistes de cette période se sont largement inspirés des travaux de Sigmund Freud. De fait, les toiles, les sculptures, les dessins ont une approche bien particulière. Ils semblent tout droit sortis des songes, des tumultes ou des hallucinations des artistes. Le surréalisme s’oppose au dadaïsme : le but n’est pas de provoquer ou de dénoncer la guerre, mais bien de peindre ce qui se passe dans l’inconscient et sans se soucier de l’esthétisme du travail. 

Les toiles ainsi créées peuvent sembler irrationnelles, absurdes ou même choquantes.

Si, dans la littérature surréaliste, on parle d’écriture automatique, la peinture surréaliste fait appel à l’automatisme psychique. L’artiste peint avec une sorte d’automatisme ce qui lui vient à l’esprit, parfois sous l’effet de drogues, d’hypnose ou grâce au spiritisme. Bien sûr, les rêves sont également largement représentés.

 

À vous de peindre

De nombreux artistes surréalistes étaient friands du jeu des cadavres exquis. Il est un véritable symbole de ce mouvement. Vous connaissez forcément ce petit jeu collectif, très prisé des plus grands écrivains et poètes. Inventé par Jacques Prévert et Yves Tanguy en 1925, il consiste à réaliser une phrase (ou un dessin) de façon collective, mais sans que personne ne sache ce que font les autres participants. Chacun écrit un mot sur un papier puis l’assemblage constitue une phrase. La première fut :

Le cadavre - exquis - boira - le vin - nouveau

Il en va de même pour les artistes qui aiment peindre ou dessiner. Un premier participant dessine ou peint un sujet sur une partie de la feuille puis replie cette dernière afin que le suivant peigne à son tour sans voir la réalisation du premier et ainsi de suite. À la fin, en dépliant la feuille, une œuvre est réalisée avec tous les dessins. 

Voilà un petit jeu auquel vous pouvez vous adonner facilement pour entrer dans la peau des surréalistes de l’époque.

D’autres techniques sont possibles pour réaliser une œuvre surréaliste.

  • le collage : collez sur un même support des images n’ayant aucun rapport les unes avec les autres. Ne réfléchissez pas vraiment à ce que vous faites et vous verrez que vous avez inventé de nouveaux objets, de nouvelles compositions ;
  • le frottage : inventé par Max Ernst en 1925, il consiste à frotter la mine de crayon sur un papier placé sur un objet. Par exemple une pièce de monnaie ou une feuille d’arbre. Le but est ici de reproduire la texture de l’objet initial ;
  • le grattage. C’est une variante du frottage, mais ici il faut travailler sur une peinture humide. Il suffit alors de placer une structure sous cette peinture puis de gratter la peinture fraîche avec un couteau à palette de façon à rendre la structure du dessous visible.



Enfin, si vous souhaitez peindre de manière surréaliste, n’hésitez pas à retranscrire ce qui vous est apparu en songe, même si cela ne semble pas être esthétique ou réaliste. C’est bien ici le sens du mouvement surréaliste. L’esthétisme n’est pas une fin en soi. Ce qui compte, c’est de peindre de manière automatique ce qui se passe dans votre tête, sans vraiment y réfléchir. Vous pourriez ainsi avoir accès à votre subconscient et donc être étonné du résultat. Allez chiche, on essaie ?

À vos pinceaux. 
 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

2 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Les 10 questions les plus posées aux artistes peintres à propos de leurs peintures

Voici une liste de questions qu'on pourrait vous poser au sujet de vos peintures lorsque vous commencerez à exposer.....

Lire la suite

La peinture acrylique pour les débutants

Voici quelques conseils pour les débutants en peinture acrylique.....

Lire la suite

Comment peindre les ciels : 10 conseils

Voici quelques conseils pour vous aider à peindre les ciels et les nuages dans vos paysages.....

Lire la suite

Comment faire du noir en peinture ?

Je vous explique tout sur cette couleur fascinante et comment préparer votre propre mélange de noir !...

Lire la suite

TOP 5 DES PLATEFORMES POUR VENDRE VOS TABLEAUX

Top 5 des plateformes pour vendre vos tableaux : choisissez de vendre vos œuvres, sans intermédiaire, grâce à des sites internet dédiés à l’art....

Lire la suite

5 techniques faciles pour peindre au couteau

Vous voulez apprendre la peinture au couteau, mais n’avez aucune idée de comment vous y prendre ? Je vous explique 5 techniques faciles pour bien débuter !...

Lire la suite

Comment dessiner un cheval ?

Voici une technique qui vous permettra de dessiner un cheval dans toutes les positions.....

Lire la suite

Quel matériel pour la peinture au couteau ?

Vous voulez vous lancer dans la peinture au couteau, mais ne savez pas quel matériel vous procurer ? Je vous explique tout !...

Lire la suite

Peindre au couteau : fausse bonne idée ou réelle opportunité ?

Vos avez envie de vous mettre à la peinture au couteau ? Vous ne savez pas par où commencer ? Comment choisir vos couteaux ? Et comment bien les utiliser dès le départ...

Lire la suite

Comment peindre les dégradés de couleurs ?

Une feuille d'arbre veinée de rouge, un ciel bleuté... les dégradés de couleurs font partie de notre quotidien. Voici 4 techniques pour les représenter en peintu...

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?