Peinture impressionniste : Comment peindre à la façon des grands peintres

Peinture
22 Mars 2021
26

Petit message à l'attention des membres de la formation :
Si vous vous êtes abonné(e) à la formation "La peinture c'est facile", vous devez vous connecter ici : https://www.milone-art-academy.com/ pour accéder à vos cours qui comptent maintenant, plus de 350 cours (400 heures et 800 vidéos). Vous ne recevez pas vos cours par email. 
Les emails que vous recevez chaque lundi, vous annoncent l'article de la semaine. Comme celui-ci. Ces articles sont accessibles gratuitement par tous et ne sont pas des contenus de cours payants.
Vous êtes abonné(e) à un forfait Basic, Premium ou VIP de 'La peinture c'est facile" ? Accédez à votre espace de formation ici : https://www.milone-art-academy.com/

 

Peinture impressionniste : Comment peindre à la façon des grands peintres


 

Les peintures impressionnistes sont très évocatrices : parfois pleines de mouvement, parfois plus calmes, rêveuses, immobiles et réfléchies. Mais quelle que soit la sensation ressentie, ces tableaux dépeignent toujours une atmosphère de spontanéité…

C’est un style qui se prête à la créativité, et les exemples les plus réussis sont des œuvres qui apparaissent aujourd’hui aussi fraîches que le jour où elles ont été peintes.

Avec cet article, mon objectif est simple : je souhaite vous en apprendre davantage sur les raisons pour lesquelles les artistes impressionnistes étaient des pionniers, et ce qu'ils essayaient d’accomplir à travers leurs peintures. Puis, je vous montrerai comment appliquer leur philosophie et les techniques de peinture qui s’y raccrochent avec 6 conseils indispensables.

Vous êtes prêt ? C’est parti !


Ce que les impressionnistes essayaient de réaliser

 

Avant d’entrer plus en détail dans la technique pure, un peu d’histoire est nécessaire pour pleinement comprendre l’importance du mouvement impressionniste en peinture.

De nombreux historiens de l'art considèrent que l'impressionnisme est le premier mouvement de peinture que l’on peut qualifier de « moderne ». Celui-ci a débuté dans les années 1860 à Paris, avant de se répandre dans toute l'Europe et de finalement atteindre les États-Unis.
 
Jusque-là, les artistes de l’époque recherchaient surtout un réalisme presque photographique avec des coups de pinceau aussi discrets que possible, pour ne pas dire invisible…

Vous l’aurez compris, l’arrivée des impressionnistes provoque un véritable séisme ! Soudain, certains peintres cherchent avant tout à capturer l'effet momentané et fugace d'une scène, et en particulier les effets de lumière. Et parce qu'ils s'intéressent à la lumière, ces artistes décident de quitter leur atelier pour aller peindre en plein air.

En choisissant d’exprimer leur art à l'extérieur, les impressionnistes doivent s’adapter. Ils ont notamment moins de temps pour mélanger les couleurs et sont obligés de peindre rapidement pour être capables de suivre la lumière du jour qui évolue constamment. Il en résulte un travail au pinceau qui peut sembler inachevé et même désordonné, surtout quand on le compare aux peintures quasi photoréalistes réalisées à cette époque. 

Les tableaux produits étaient si différents de ce que l’on considérait jusqu’alors comme une oeuvre d’art « aboutie » qu'ils étaient parfois même ridiculisés par les critiques ! 

Pour vous donner quelques noms des plus célèbres peintres associés au mouvement impressionniste, nous pouvons citer Claude Monet bien sûr, mais également Eugène Boudin, Camille Pissarro, Alfred Sisley, Édouard Manet, Edgar Degas, Paul Cézanne, Auguste Renoir, Berthe Morisot ou encore Mary Cassatt.

Ces grands maîtres s'intéressent à la peinture de la réalité quotidienne, plutôt qu'à celle de scènes monumentales. Les impressionnistes ont redéfini ce que signifiait « capturer la réalité ». Leur objectif était tout simplement de saisir un moment précis. Dans cette optique, les premiers impressionnistes choisissent des sujets relativement ordinaires et fugaces. Mais de tels moments deviennent extraordinaires par la représentation qu’ils en font, par l’attention portée à la couleur et à la lumière.

Il y a aussi l'idée de peindre l'impression d'un premier regard. Lorsque nous voyons pour la première fois un paysage ou une foule de personnes, nous ne discernons pas instantanément chaque visage ou chaque feuille dans le détail. Nous observons plutôt une masse de couleur et de lumière…

Les impressionnistes ont tenté d'exprimer cette expérience en peinture. Captivés par les découvertes scientifiques de l'époque sur l'optique et la lumière, ils s'intéressent à la lumière visible réfléchie par une surface et veulent représenter cet effet.

Vous avez maintenant un bon aperçu de l’approche des impressionnistes et de ce qu’ils ont apporté à la peinture. C’est une histoire fascinante dont je pourrai vous parler pendant plusieurs heures encore… mais il est temps de vous révéler mes conseils indispensables pour peindre comme un impressionniste !


6 conseils pour peindre comme un impressionniste

 

1. La technique des couleurs fractionnées pour créer l'illusion de profondeur et de mouvement
 

 

Avec cette technique, il s’agit de superposer des couches de couleurs, laissant volontairement des trous dans les couches supérieures pour révéler les couleurs qui se trouvent en dessous. 

Si vous observez de plus près certains tableaux de Claude Monet, vous remarquerez qu'il n’utilise rarement qu’une seule couleur pour représenter un objet ou une surface. Il a plutôt recours à une myriade de couleurs fractionnées qui se fondent optiquement les unes aux autres lorsqu'elles sont vues de loin. Cela apporte à ses oeuvres une certaine profondeur et une vitalité incroyable !

Par exemple, au lieu de peindre le ciel d’un bleu uniforme, Monet utilise bien souvent toute une gamme de jaunes, de violets, de bleus et de verts. Au lieu de peindre les arbres en choisissant simplement des nuances de vert, il sélectionne également des rouges, des jaunes et des bleus…

Dans la plupart des cas, Monet prend une couleur dominante, puis plusieurs couleurs pour l’accompagner. Il compose ainsi une fascinante tapisserie de nuances parfaitement accordées.

Ses peintures de nénuphars sont de brillants exemples de cette technique des couleurs fractionnées. Si vous regardez de plus près, vous pouvez observer en détail le nombre de couleurs qu’il a utilisées pour composer ses tableaux. Et pourtant, lorsque vous prenez du recul, les couleurs se mélangent parfaitement les unes aux autres et renvoient au spectateur une belle impression d’harmonie.

 

Claude Monet, Nymphéas, 1914

Claude Monet, Nymphéas, 1917-1919

 

2. Des traits prononcés pour diriger le regard du spectateur autour de la toile
 

Les grands maîtres impressionnistes n’étaient nullement effrayés à l’idée de réaliser des coups de pinceau audacieux que l’on pourrait presque qualifier… d’agressifs ! Ils utilisaient des traits de peinture courts et épais pour capturer l'essence de l'objet plutôt que les détails du sujet.

Des coups de pinceau rapides donnent également l'illusion de mouvement et de spontanéité. En vous en servant de manière appropriée, ce genre de technique peut ajouter un côté très dynamique à vos peintures. 

Vincent Van Gogh est le premier artiste qui me vient à l'esprit lorsque je pense à un travail au pinceau très marqué. Il suffit de jeter un coup d’oeil aux peintures ci-dessous pour mieux vous en convaincre !
 

Vincent Van Gogh, Champ labouré avec le soleil levant, 1889
 

Vincent Van Gogh, Portrait du docteur Gachet, 1890

 

Mon conseil est le suivant : vos coups de pinceau doivent vous appartenir et vous venir naturellement. Entraînez-vous à utiliser une variété de traits pour créer différents effets et n'essayez pas de cacher vos marques. Au contraire, mettez-les en valeur à chaque phase de
votre peinture !

 

3. Choisissez des pinceaux larges et essayez de saisir la forme avec le moins de coups de pinceau possible
 

La meilleure façon de peindre comme un impressionniste est d'utiliser des pinceaux beaucoup plus larges que ceux dont vous vous servez habituellement.

La raison est simple : cela vous aidera à généraliser les formes, les couleurs et les autres éléments de vos peintures. Mais ne vous y trompez pas, il n'est pas si facile de travailler avec des pinceaux larges et chaque touche de peinture doit être calculé et avoir un but précis ! 

La meilleure façon d'apprendre à peindre avec de tels pinceaux est de vous obliger à les utiliser. Pendant quelques séances, mettez vos pinceaux fins de côté et essayez de réaliser plusieurs tableaux avec les plus gros pinceaux dont vous disposez.

 

Juste avant de découvrir les 3 derniers conseils, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :


4. Utilisez votre couteau à peinture pour créer des effets intéressants, et parfois dramatiques
 

Je suis convaincu que le couteau à peinture est un outil très sous-estimé. Vous pouvez créer des effets particulièrement intéressants et cela peut notamment vous aider à peindre comme un impressionniste. Il est possible d’utiliser la lame du couteau pour appliquer des zones épaisses de couleurs variées sans trop entrer dans les détails.

Le couteau est également idéal pour travailler les reflets, par exemple la lueur du soleil qui frappe le sommet des vagues…

Pour en savoir plus sur ce formidable outil, je vous invite à lire mon article 5 techniques faciles pour peindre au couteau qui vous dévoile tous les secrets pour bien vous en servir !
 

 

5. Créez des contrastes étonnants entre les couleurs chaudes et froides
 

Beaucoup de grands maîtres impressionnistes ont habilement mis en contraste des couleurs chaudes et froides dans leurs peintures pour créer des effets étonnants.

Cette technique est particulièrement efficace lorsque vous avez un contraste dominant de couleur chaude face à une couleur froide plus faible. Par exemple, un orange dominant est très brillant quand il est contrasté avec un bleu un peu plus terne.

Les couleurs complémentaires étaient d’ailleurs souvent utilisées pour leurs contrastes vibrants et la manière dont elles se mettaient mutuellement en valeur lorsqu'elles étaient juxtaposées.

 

Claude Monet, Le Parlement de Londres, 1904
 

 

6. Si ce n'est pas important, simplifiez-le !
 

Pour peindre comme un impressionniste, vous devez déterminer ce qui est réellement important dans votre scène… et simplifier le reste ! Si vous commencez à ajouter tout un tas de détails, le message global de votre peinture risque bien de se perdre. Gardez toujours à l’esprit que vous voulez communiquer votre message à travers votre peinture avec le moins de mots (autrement dit, de traits) possible.

En fin de compte, peindre comme un impressionniste, c'est amener le spectateur à ressentir plutôt qu'à comprendre, à explorer plutôt qu'à examiner, et à apprécier l'œuvre d'art qui lui fait face, plutôt que de simplement passer devant sans un regard… 

 

 

J’espère que ces conseils vous aideront à créer votre prochaine peinture en adoptant le style impressionniste ! N’hésitez pas à partager vos impressions en commentaire, c’est toujours un plaisir de vous lire et d’échanger avec vous. 

 

Bye bye ! 
 

 

 

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

26 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

4 conseils pour les débutants en peinture acrylique

La peinture acrylique a complètement révolutionné le monde de l'art ! C'est pourquoi aujourd'hui, j'ai choisi de vous partager ces 4 précieux conseils si vo...

Lire la suite

Comment peindre l'illusion du détail ?

Vous avez tendance à vouloir peindre tous les détails possibles et imaginables au point de vous y perdre ? Voici 6 conseils indispensables pour vous en sortir !...

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

Astuces pour vos mélanges de couleurs en peinture

Voici quelques astuces pour mélanger vos couleurs en peinture.....

Lire la suite

7 erreurs à éviter lorsqu’on peint des arbres

Découvrez 7 erreurs à éviter pour réussir les arbres dans vos paysages......

Lire la suite

8 conseils pour mieux peindre d’après photo ?

Découvrez 8 conseils pour mieux peindre d’après photo.....

Lire la suite

5 techniques faciles pour peindre au couteau

Vous voulez apprendre la peinture au couteau, mais n’avez aucune idée de comment vous y prendre ? Je vous explique 5 techniques faciles pour bien débuter !...

Lire la suite

Les mélanges de couleurs et leurs applications

Vous trouverez dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir pour réussir vos mélanges de couleurs en toute circonstance !...

Lire la suite

Comment faire les verts dans les paysages en peinture ?

Dans cet article, vous apprendrez comment faire facilement de beaux verts pour vos peintures de paysage.....

Lire la suite

Apprendre l'aquarelle - Conseils pour débutants

Voici quelques bons conseils pour peindre à l'aquarelle ......

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?