3 manières de créer des couleurs "chair" réalistes

Peinture
09 Mai 2022
32

Si vous avez l’habitude de peindre des portraits, des nus ou des corps en général, les couleurs chair vous seront indispensables. 

Cependant, il est parfois difficile de les rendre réalistes. Une couleur terne, trop foncée, trop claire, trop verte ou autre pourrait bien gâcher toute votre toile.

Je vous livre ici tout ce qu’il faut savoir pour peindre les teintes qui correspondent le mieux à la couleur de la peau.

 

Les couleurs essentielles pour créer une couleur chair

 

Les 3 couleurs primaires sont les couleurs de base pour recréer les teintes de la peau. 

Vous aurez donc besoin de bleu, de jaune et de rouge. Le bleu peut sembler inadapté, mais il est indispensable pour ce qui nous intéresse aujourd’hui.

Pour les couleurs de peau très foncées, il sera toutefois remplacé par du violet.

Après ces 3 coloris de base, il sera nécessaire d’ajouter du blanc pour éclaircir le marron obtenu.

Selon l’intensité souhaitée, des teintes terre d’ombre et terre de Sienne seront indispensables.

 

Les températures et les intensités de la couleur chair

 

Vous le savez, en peinture, il est essentiel de tenir compte des ombres, des lumières, des intensités du jour ou des contrastes du sujet.
La peau ne déroge pas à cette règle. 

Sujet vivant s’il en est, la peau offre des contrastes, des intensités changeantes et réagit différemment sous la lumière.

Afin d’obtenir un résultat réaliste, vous devez tenir compte de tous ces aspects.

En effet, le corps (et le visage en particulier) présente des zones froides et des zones chaudes, ce qui modifie l’intensité des teintes.

Par exemple, les tempes, le contour des yeux, le pourtour de la bouche ou l’ovale externe du visage sont plutôt des zones froides. Elles pourront donc avoir des tons plus bleutés ou verdâtres. Vous pourrez de fait ajouter une touche de bleu supplémentaire ou une touche de vert (jaune-vert, vert ou bleu-vert) pour ces zones spécifiques.

Par contre, le front, les joues, le nez et le bas du visage sont des zones chaudes. L’exemple le plus simple étant le rose des pommettes.
Vous le voyez, lorsque votre mélange de couleurs sera terminé, et toujours dans l’optique d’un résultat vraiment réaliste, vous ne pourrez pas peindre tout le corps uniformément avec le même mélange.

Vous devrez l’adapter aux zones qui constituent les lumières et les contrastes de votre sujet.

Comme je vous l’explique souvent dans mes articles, définissez au préalable l’orientation de l’éclairage sur le modèle.

 

3 façons de créer des couleurs chair réalistes


1. Pour peindre une peau claire

Commencez par faire votre mélange de peinture sur votre palette. Comme je vous l’ai expliqué, préparez vos 3 couleurs primaires et du blanc. Optez pour un rouge primaire ou un rouge cadmium, un blanc titan, un bleu cyan ou outremer et un jaune primaire. Bien sûr, ces teintes sont les miennes, si vous êtes plus à l’aise ou plus convaincus par d’autres bleus, d’autres rouges ou d’autres jaunes, vous pouvez les essayer.

À l’aide d’un pinceau propre, prélevez une bonne quantité de rouge et de jaune puis mélangez-les pour obtenir un mélange brun-marron homogène. Le résultat est foncé, mais c’est normal.

Ajoutez alors une pointe de bleu puis mélangez à nouveau.

Terminez par l’ajout de blanc : pratiquez par petites touches jusqu’à l’obtention de la couleur voulue. 

Si vous avez trop éclairci la teinte, vous pouvez ajouter une pointe de bleu et de rouge.

Vous avez maintenant une superbe couleur chair claire. C’est facile non ?

 

2. Pour peindre une peau un peu plus foncée

Les couleurs de base sont les mêmes que pour une peau claire, avec en plus de la terre ombre brûlée et de la terre de Sienne.

Mélangez en part égale le jaune et le rouge pour obtenir une couleur orange. Ajoutez ensuite le bleu, toujours avec parcimonie puis un peu de blanc.

Sur une autre partie de votre palette, mélangez en part égale la terre d’ombre brûlée et la terre de Sienne. Ajoutez ce mélange au mélange précédent.

Là encore, procédez par petites touches jusqu’à ce que vous obteniez le mélange qui vous convient parfaitement.

 

3. Pour peindre une peau plus foncée

Ici, 5 teintes sont nécessaires : du jaune primaire, du rouge primaire ou du rouge cadmium, du violet, de la terre d’ombre brûlée et de la terre de Sienne.

Rien de nouveau pour cette teinte plus foncée, vous devez commencer par faire les 2 mêmes mélanges : les 2 terres d’un côté puis le rouge et le jaune de l’autre. Les 2 terres à parts égales puis rouge et jaune à parts égales.

Ajoutez l’orange obtenu au brun des terres. Toujours par petites touches pour ne pas gâcher le mélange qui serait raté.

Lorsque le tout est homogène, ajoutez une touche de violet. Si la peau que vous souhaitez représenter est très foncée, il est possible d’ajouter une toute petite pointe de noir dans le violet. N’ajoutez pas uniquement du noir au mélange, le résultat ne serait pas satisfaisant. 

Si la teinte obtenue vous semble trop foncée, ajoutez un peu d’orange (rouge + jaune).

 

 

Juste avant de découvrir mes astuces pour peindre un paysage marin en acrylique, Je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!" dont un cours pas à pas pour peindre le hibou ci-dessus ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Petite mention particulière

 

On imagine souvent les portraits, les visages dont la couleur est uniforme et lisse.

Je vous parle régulièrement de Van Gogh, je voudrais y revenir ici pour montrer que certains peintres créent des toiles avec des visages où la peinture n’est pas homogène et où chaque coup de pinceau est visible et semble chacun d’une couleur différente. On perd ici toutefois le côté réaliste du portrait.

Je pense en particulier à la toile « Autoportrait à Saint Rémy », peinte en 1889.

Les couleurs utilisées sont froides, ce qui rend le portrait dur, mais très intense. Le spécialiste des couleurs qu’il était n’a pas choisi ses teintes par hasard bien sûr. Elles sont le reflet d’une période de sa vie pour le moins très sombre. 

En effet, en 1889, il réalise 4 autoportraits. Il est alors interné à l’hôpital psychiatrique de Saint-Rémy-de-Provence. Il se peint toujours de profil, sur son côté droit. Rappelons que le profil gauche montrerait qu’il lui manque l’oreille dont il s’est amputé avec un rasoir. Cette mutilation ferait suite à une violente dispute avec Gauguin, en décembre 1888. Il sera d’ailleurs interné dès le lendemain. 

Une théorie plus récente incriminerait plutôt le fait que Van Gogh venait d’apprendre que son frère Théo allait se marier… 

Mystère, mystère !

 

Trucs et astuces

Je vous livre ici quelques trucs et astuces pour un résultat optimal :

  • nettoyez votre pinceau entre chaque couleur prélevée ;
  • suivez bien les consignes en faisant plusieurs mélanges sur la palette puis de les additionner ;
  • ajoutez les couleurs par petites touches afin de ne pas devoir jeter toute votre peinture si la teinte ne vous convient pas ;
  • pour des zones plus rosées (les pommettes par exemple), ajoutez une pointe de rouge dans une petite partie de votre teinte ;
  • pour réchauffer la couleur, ajoutez un peu de jaune ;
  • n’ajoutez pas directement du noir à votre mélange, mais ajoutez-le au violet ;
  • si vous le pouvez, travailler avec un modèle (une photo par exemple) que vous pourrez utiliser pour comparer à votre teinte. Approchez la photo dès que vous ajoutez une petite pointe d’une autre couleur. Ainsi, vous avez moins de risque de vous tromper ;
  • faites vos propres expériences et vos propres mélanges. Testez !
     

 

J’espère vous avoir appris de nouvelles choses aujourd’hui, et pas seulement sur Van Gogh !

Vous savez tout ce dont vous avez besoin pour faire de magnifiques portraits ou de superbes nus, chanceux que vous êtes !

À vos pinceaux !
 

 

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

32 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment rendre les ombres et les lumières en peinture

Dans cet article, vous apprendrez comment rendre de belles ombres et lumières dans vos peintures.....

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite

Comment retranscrire la lumière et les ombres sur une toile

Retranscrire la lumière et les ombres en peinture est un travail délicat, mais qui peut faire toute la différence. Voici 5 étapes à suivre pour vous aider !...

Lire la suite

Quelle est la différence entre les peintures à l'huile et les peintures acryliques ?

Comment choisir entre la peinture à l'huile et la peinture acrylique ? Quand on débute, on ne sait pas trop par où commencer et en plus, il y a cette question qui revient touj...

Lire la suite

5 conseils pour réussir un ciel en peinture à l’huile

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider lorsque vous peignez des ciels dans vos paysages en peinture à l'huile.....

Lire la suite

Tour d'horizon des médiums de la peinture à l'huile

Tour d’horizon des médiums de la peinture à l’huile. Découvrez ici à quoi ils servent, comment les utiliser, les mélanger. Apprenez aussi à les fa...

Lire la suite

Comment peindre les nuages ?

Les nuages sont un élément incontournable des peintures de paysage. Je vous explique tout ce qu’il faut savoir pour les réussir à coup sûr !...

Lire la suite

10 astuces pour réussir votre peinture de coucher de soleil

Voici quelques bons conseils pour réussir tous vos coucher de soleil en peinture.....

Lire la suite

15 trucs pour peindre rapidement

Découvrez 15 astuces pour peindre plus rapidement et efficacement, que vous soyez débutant ou expérimenté. Apprenez à optimiser votre matériel, à planifier votre travail et à utiliser des tech...

Lire la suite

Bien choisir son sujet pour peindre sur une toile noire !

Bien choisir son sujet pour peindre sur une toile noire : trouvez le bon sujet, celui qui rendra les contrastes saisissants et les couleurs spectaculaires....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?