5 astuces pour peindre un oiseau

Peinture
01 Novembre 2021
18

Le motif animalier est très présent dans la peinture. De nombreux peintres célèbres s’y sont essayés, dans des formes et des résultats très différents.

Si vous désirez représenter un oiseau réaliste, vivant et dégageant une âme, quelques astuces peuvent être utiles. En effet, de prime abord, peindre ce sujet semble peu aisé tant les détails sont nombreux. Les plumes et le duvet en particulier semblent tellement minutieux qu’il peut paraître impossible de les reproduire.

Je vous livre ici quelques astuces pour parvenir à un résultat à la hauteur de vos espérances. 

Toutefois, ne perdez pas de vue que l’exercice, comme toujours, reste votre meilleur allié. 


 

La représentation de l'oiseau en peinture

 

Elle est très différente selon les artistes. En effet, l’oiseau peut se réduire à sa plus simple expression comme dans l'œuvre de Georges Braque. Je pense bien sûr à celle commandée par André Malraux pour le plafond du Louvre. Insérée dans des boiseries datant de la Renaissance qui les rendent presque anachroniques, cette œuvre contemporaine est forte et très graphique. On y voit 2 silhouettes d’oiseaux entièrement noirs et dont le contour blanc tranche pour distinguer les formes noires sur un fond bleu. Ici, point de détails, de plumes, ni de réalisme, mais le résultat est superbe.

La colombe représentant la paix de Pablo Picasso est, elle aussi, une œuvre forte alors que le sujet en lui-même reste très simplement représenté par un contour.

L'oiseau bleu de Chagall est également symbolique. Là encore, il ne laisse pas de place aux détails, mais le spectateur sait exactement ce qui est représenté sur la toile.

Quant à certaines natures mortes, nous pourrions presque dire qu’elles portent fort mal leurs noms tant elles sont réalistes et pleines de vie. Je pense par exemple aux toiles de Jean Baptiste Oudry ou à celles de Jan Weenix.

Pour terminer, évoquons Archibald Thorburn. Ce peintre écossais était spécialisé dans la représentation de la faune, et des oiseaux en particulier. Il a laissé de nombreux tableaux réalistes sur son thème de prédilection.

 

5 astuces pour peindre un oiseau

 

Nous partirons ici du postulat que vous souhaitez peindre un sujet réaliste, c'est-à-dire assez détaillé. Vous expliquez comment dessiner un simple contour n’aurait en effet que peu d’intérêt.
 

Astuce 1 : procéder par superpositions


C’est la première astuce, elle vous permet de débuter votre travail. Pour avancer dans votre peinture, jouez avec les superpositions. Pour cela, il est plus simple de commencer par le bas de votre sujet, par son ventre.

Appliquez ensuite les couleurs choisies sur son dos, en superposition des couleurs du ventre. 

Pour terminer, peignez les ailes, en superposition du dos. Ainsi, tout s’ajoute de façon simple et naturelle, les plumes et leurs couleurs sont les unes sur les autres, comme sur un véritable oiseau.

​​​​

 

Astuce 2 : ne pas tout détailler tout de suite

 

Ne procédez pas plume par plume, le travail serait bien trop fastidieux et vous risqueriez de vous arrêter en chemin, de peur de ne jamais pouvoir terminer votre toile.

Appliquez une couche de base avec la couleur choisie puis réalisez le détail des plumes en les peignant par petites touches sur votre couche de base encore humide.

Petite astuce dans l’astuce, vous pouvez utiliser un pinceau cranté pour représenter plusieurs plumes à la fois. Faites ce pinceau vous-même en utilisant un modèle arrivé en bout de course et que vous étiez sur le point de jeter.

Pour se faire, coupez quelques poils ici et là avec une paire de ciseaux. Vous obtiendrez quelques crans qui apporteront un effet hétérogène et très naturel. La perfection n’existe pas donc il est normal que les plumes soient différentes les unes des autres. Cette technique apporte volume et réalisme.

 

Astuce 3 : utiliser une gamme variée de couleurs

 

Il est important d’utiliser plusieurs couleurs pour recréer le plumage.

Même si vous peignez un corbeau (c’est bientôt Halloween !), nuancez les couleurs, les noirs, les gris. Les teintes ne manquent pas et vous pouvez les réaliser vous-même en mélangeant plusieurs couleurs sur votre palette.

N’oubliez pas le duvet, il se trouve généralement sous le ventre et possède une teinte et une texture qui lui sont propres.

Cette variété va permettre d’apporter du réalisme, de l’épaisseur et du volume à votre toile.

En effet, si tout est de la même couleur, il sera difficile de définir les plumes, le duvet, les ailes…

Créer du contraste est important. Votre oiseau aura ainsi fière allure.

 

Astuce 4 : créer du contraste avec les ombres et lumières

 

Vous venez de le voir, créer du contraste est important. Dans le cas contraire, l'œil est un peu perdu, il ne sait pas où regarder puisque tout semble identique. La toile manque de relief.

Ce contraste est rendu possible également avec le jeu d’ombres et de lumières.

Quel que soit votre sujet, animalier ou non, le jeu d’ombres et de lumières offre un intérêt à la toile. Il la rend vivante et réaliste. Bien sûr, nous n’avons malheureusement pas tous les talents de Rembrandt ou du Caravage dans la maîtrise de cette technique, mais il faut suffit d’observer votre modèle.

En observant attentivement, vous pouvez distinguer les contrastes. 

Il existe également une règle simple : si une source de lumière frappe votre oiseau, une ombre se crée nécessairement en retour. 
Vous participez là encore à accentuer le réalisme de votre toile.

Notez par exemple l’ombre que va créer le bec de votre oiseau sur son gosier.
 

 

Avant de vous parler de la 5ème astuce pour peindre un oiseau, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Astuce 5 : porter toute son attention sur le regard

 

De nombreux peintres vous le diront : la réussite d’un tableau peut tenir seulement dans le regard du sujet. Nous avons déjà parlé du tableau Le Désespéré de Gustave Courbet. Ici, toute l’intensité de la toile tient dans le regard du personnage. On peut dire que ce tableau est une réussite !

Bien évidemment, le regard d’un oiseau est très différent, aucune comparaison possible. Toutefois, si j’évoque ce tableau c’est pour vous montrer à quel point le regard est essentiel. Il donne toute l’expressivité du sujet. Si le regard est réussi, le spectateur pardonnera avec bienveillance les quelques défauts éventuels d’une première représentation d’oiseau. Mais, si le regard est raté, que vous êtes “passé à côté”, il risque de ne voir que ça !

Il faut donc vous appliquer de toutes vos forces aux yeux du sujet, prendre le temps nécessaire à les rendre presque parfaits. 

Pour cela, je vous conseille d’y faire apparaître quelques reflets. Ce qui déterminera qu’il est bien vivant !

Comment les réaliser ? En apportant par exemple quelques touches de blanc à l’intérieur. Pour des oiseaux peints de jour, vous pouvez remplacer le blanc par du bleu clair. Le bleu clair fera penser au bleu du ciel qui se transpose dans les yeux.

 

 

J’espère que ces petites astuces vous aideront à réaliser un bel oiseau plein de réalisme et de vivacité.

Comme je vous le dis régulièrement, mais ici plus encore, persévérez dans votre peinture. En effet, le résultat peut paraître décevant quand il n’est pas terminé. Cette impression que le sujet n’est pas réussi est normale. Seul le résultat final compte.

À vos pinceaux ! 

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

18 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

TOP 5 DES PLATEFORMES POUR VENDRE VOS TABLEAUX

Top 5 des plateformes pour vendre vos tableaux : choisissez de vendre vos œuvres, sans intermédiaire, grâce à des sites internet dédiés à l’art....

Lire la suite

4 erreurs à éviter dans vos peintures de nature morte

Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour vous améliorer en peinture et notamment en peinture de nature morte.....

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

Que signifie couleurs chaudes et couleurs froides ?

Comment améliorer vos tableaux grâce aux couleurs chaudes et aux couleurs froides ?...

Lire la suite

La peinture : un remède pour la santé mentale

La peinture pourrait vous aider à passer au travers de la crise du Coronavirus. Voyez pourquoi.....

Lire la suite

Les nouveautés de cette semaine

Pas moins de 9 nouveaux cours ont été ajoutés cette semaine sur la formation "La peinture c'est facile". 6 petits cours théoriques pour répondre &agrav...

Lire la suite

4 conseils pour bien débuter en peinture abstraite

Vous débutez en peinture abstraite ? Voici 4 conseils qui vous rendront la peinture plus facile.....

Lire la suite

Apprendre l'aquarelle - Conseils pour débutants

Voici quelques bons conseils pour peindre à l'aquarelle ......

Lire la suite

Comment donner une sensation de profondeur dans ses tableaux ?

Vous n'arrivez pas à retranscrire la profondeur dans vos peintures ? Voici 5 méthodes pour créer de la profondeur dans tous vos tableaux....

Lire la suite

Tour d'horizon des médiums de la peinture à l'huile

Tour d’horizon des médiums de la peinture à l’huile. Découvrez ici à quoi ils servent, comment les utiliser, les mélanger. Apprenez aussi à les fa...

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?