7 erreurs à éviter lorsqu’on peint des arbres

Peinture
29 Juillet 2019

Voici 7 erreurs à éviter lorsqu’on peint des arbres

 

 

Les arbres sont tous différents. Même s’ils sont de la même espèce. Ils peuvent sembler assez similaires de loin, mais ils ont chacun, leur propre personnalité. 
Lorsque vous peignez des arbres, il est important de bien représenter les branches avec leurs différentes longueurs et poussant dans des directions différentes. Observez bien les irrégularités et les textures de l'écorce et les subtiles variations de couleurs et de valeurs du feuillage.
Lorsqu'un arbre fait partie de votre paysage ou s'il est le sujet de votre peinture, notez bien les lumières et les ombres qui représentent les conditions météorologiques de la journée.
Les arbres sont des éléments importants et très dynamiques. Si vous ignorez les qualités uniques à chaque arbre, vous risquez de gâcher votre peinture ou de donner à votre travail un aspect non réaliste. 

 

Le cours de la semaine :

Le kiosque en peinture à l'huile sur le motif
(Comment réhausser les couelurs dans vos tableaux)

 

Voici 7 erreurs à éviter lorsque vous peignez des arbres :

 


1-    Variez vos verts dans les feuillages

Les feuilles de l’arbre que vous souhaitez peindre sont peut-être vertes, mais il peut être très dangereux d’utiliser un vert unique ou un vert sorti directement du tube pour peindre le feuillage. Si vous n’y faites pas attention, votre arbre ne sera pas réaliste.
Vous pouvez penser qu’en ajoutant un peu de blanc pour créer un vert plus clair ou du noir pour créer un vert plus foncé, vous obtiendrez les couleurs pour l’ombre et la lumière, mais ce serait une grosse erreur.
Il vaut mieux faire vos verts vous-même en utilisant au moins un jaune et un bleu. En mélangeant ces deux couleurs, vous obtiendrez votre vert et vous pourrez créer des variations en modifiant les quantités de jaune et de bleu. Vous pouvez utiliser plus de jaune pour obtenir un jaune / vert pour le feuillage au soleil et avec plus de bleu, pour obtenir un bleu / vert pour les parties ombragées. Vous pouvez obtenir une grande variété de verts pour le paysage en mélangeant différents bleus et jaunes. 

 

Profitez des tarifs réduits sur plusieurs ensembles de cours de peinture en vidéo

En savoir plus

 

2-    Ne peignez pas les troncs en brun

Comme pour le vert du feuillage, il ne suffit pas de sortir un brun d’un tube de peinture pour peindre le tronc et de le mélanger avec du blanc pour les zones plus claires et du noir pour le plus foncées. Vous pouvez utiliser les verts du feuillage et leur ajouter du rouge pour obtenir des bruns variés, clairs et foncés, du brun au gris, qui en plus de représenter un tronc plus réaliste, apporteront un équilibre et une belle harmonie dans les couleurs de l’arbre et du tableau.
Il est également important de vérifier si l’écorce des espèces que vous peignez est vraiment brune. Observez bien votre arbre et vérifiez bien la couleur du tronc. Il arrive souvent de croire qu’il est brun, alors qu’en réalité il est plutôt gris et parfois avec des nuances bleutées ou verdâtres.


 
3-    Les troncs ne sont pas droits larges à la base.

En réalité, lorsque vous regardez les arbres lorsqu'ils poussent et sortent du sol, ils n'apparaissent pas comme des lignes droites qui émergent du sol. Les arbres ne sont pas comme un poteau collé dans le sol.
Les troncs s’élargissent quelque peu à la base, où les racines s’étendent sous terre. Certaines espèces d'arbres ont des racines spectaculaires ondulantes qui apparaissent sur le sol près de l'arbre.
Certains arbres ont des lignes de contour qui semblent inégales. Et, certaines herbes, feuilles mortes ou plantes peuvent pousser à la base du tronc.

 

4-    Les branches ne sont pas toutes identiques

Les humains sont symétriques. Vous avez les bras et les jambes soigneusement disposés en paires symétriques, mais ce n’est pas le cas pour les arbres qui ont des branches disposées irrégulièrement.
Pratiquez-vous à dessiner diverses espèces d’arbres, en notant les caractéristiques de leurs branches. Remarquez comment les branches sont disposées de manière aléatoire.  
Certains arbres ont des systèmes de ramifications opposés qui intègrent une certaine symétrie, mais même dans ce cas, ces branches ne sont pas alignées de façon régulière. 

 

 

5-    Pensez aux ombres portées

On pense souvent à l'ombre que l’arbre projette sur le sol, mais on oublie souvent l'ombre des branches et des feuilles projetées sur l'arbre lui-même.
Ajoutez de l'ombre au moment même où vous peignez les feuilles et non plus tard. Peignez le feuillage en alternant plusieurs fois la couleur de l’ombre, la couleur de la lumière et aussi la couleur des feuilles qui brillent au soleil. Cela aidera à donner de la profondeur à vos arbres et à les rendre plus réalistes.

 

Inscrivez-vous pour accéder au cours gratuit
Le Couteau Suisse de l'Artiste Peintre

 

6-    Ne peignez pas les feuilles une par une

Pour rendre vos arbres plus réalistes, plissez les yeux et voyez où se trouvent les principales formes, ou masses du feuillage. Comme Paul Cézanne, peignez les masses à l’aide d’un pinceau plus gros, en capturant les modulations de la lumière et de l’ombre. Ensuite, utilisez si nécessaire des pinceaux plus petits pour peindre de manière sélective quelques feuilles d’avant-plan pour ajouter plus de détails.
Ajoutez de la spécificité à un arbre comme vous le souhaitez. Et, si l'arbre est le sujet principal de votre tableau, alors peut-être que plus de détails sont nécessaires. Mais, dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire de peindre chaque feuille individuellement.

 

 

7-    Laissez voir le ciel à travers le feuillage

Les arbres ne sont pas des blocs de matière solide. Ils peuvent être majestueux gros et forts, mais ils sont vivants et délicats et ils laissent passer la lumière et on peut voir le ciel à travers. Assurez-vous de voir en artiste et d’observer les espaces négatifs du ciel qui apparaît entre les feuilles et les branches.
N'ayez pas peur d’ajouter des touches de couleur du ciel lorsque vous avez fini de peindre les feuilles. Cela éclaircira les branches et laissera votre arbre respirer comme dans la nature. Même les arbres à feuilles persistantes ont de petites taches de ciel qui apparaissent à travers les branches et le feuillage. 
Personnellement, je peins toujours le ciel à travers les branches de l’arbre après l’avoir entièrement terminé. 

 

 

 

La perspective sur le vif pour vos peintures de paysages

Dans cette vidéo, je vous montre comment trouver les éléments de perspective de votre sujet sur le vif.

 

Pour recevoir gratuitement la mini formation 'Le Couteau Suisse de l'Artiste Peintre", inscrivez-vous ici : https://www.milone-art-academy.com/csap-salama-cap/

 

 

Delacroix disait au sujet des arbres :
« Il faut les modeler dans un reflet coloré comme la chair. Il ne faut pas que ce reflet soit complètement, complètement reflet (autrement dit, il faut casser un peu le ton du reflet avec un autre ton). Quand on finit, on reflète davantage où cela est nécessaire (…). Il faut toujours modeler par masses tournantes, comme seraient des objets comme sont les feuilles. Mais la transparence en est extrême. »

 

René Milone

René

La semaine prochaine :

Le pont couvert en peinture acrylique
(La perspective sur le motif)

 

 

Vous n'êtes pas encore membre de la formation la peinture c'est facile ?

cours de peinture
Essayez la gratuitement pendant 30 jours !



En savoir plus

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE


Ces articles peuvent vous intéresser

Comment peindre les ciels

Voici quelques conseils pour vous aider à peindre les ciels et les nuages dans vos paysages.....

Lire la suite

4 conseils pour bien débuter en peinture abstraite

Vous débutez en peinture abstraite ? Voici 4 conseils qui vous rendront la peinture plus facile.....

Lire la suite

5 conseils pour bien débuter en peinture acrylique

Vous débutez en peinture acrylique ? Voici 5 conseils qui vous rendront la peinture plus facile.....

Lire la suite

Découvrez les avantages de la palette humide pour l'acrylique et les nouveaux cours de la semaine !

Dans cet article je voudrais vous donner un truc qui m’aide beaucoup lorsque je peins à l’acrylique. Il s’agit d’un outil dont je ne peux plus me séparer car il m...

Lire la suite

Cinq conseils pour peindre plus librement

Vous aimeriez lâcher prise ? Voici 5 conseils pour peindre en toute liberté.....

Lire la suite

Comment choisir les bonnes couleurs pour votre palette de peinture ?

Quelles couleurs devez vous utiliser sur votre palette ? Voici mes conseils .....

Lire la suite

Comment peindre les ombres

Les ombres en peinture. 4 clés pour les réussir.....

Lire la suite

6 façons de créer de la profondeur dans vos paysages

Découvrez comment donner de la profondeur dans vos peintures de paysage.....

Lire la suite

Les roses (suite) La détrempe

Dans ce nouvel épisode du cours de peinture sur « Les roses », je vous montre comment faire et appliquer une « détrempe » en noir et blanc. Ce...

Lire la suite

Nouveau ebook disponible dans la formation "La peinture c'est facile !"

Nouveau ebook disponible dans la formation "La peinture c'est facile !"...

Lire la suite

Comment peindre des surfaces métalliques de manière réaliste ?

Comment peindre des objets métalliques réalistes dans vos tableaux ? Voici quelques bons trucs d'artistes.....

Lire la suite