Comment bien choisir son chevalet de peinture ?

Peinture
11 Juillet 2022
8

Comme un photographe qui ne se sépare pas de son appareil photo, l’artiste peintre a besoin de son chevalet. Il est un accessoire aussi pratique qu’essentiel. Il vous permet de travailler dans de bonnes conditions et de réaliser une toile à la hauteur de votre talent.

Cependant, il en existe de nombreux modèles : des chevalets d’atelier, de table, petits, grands, de différentes marques… En résumé, le choix est vaste et vous êtes peut-être un peu perdu parmi tous ces modèles. N’ayez crainte, je vous explique tout ici. Découvrez comment bien choisir votre chevalet de peinture.

 

 

C’est quoi un chevalet exactement ?

 

Le chevalet est un support servant à poser et à maintenir en place une toile de peinture. La toile est généralement fixée sur un châssis : c’est celui-ci qui sera positionné sur le chevalet. Vous pouvez bien sûr également y fixer une planche à dessin ou le support de peinture que vous souhaitez.

Il permet d’avoir les mains libres, car vous n’avez pas besoin de tenir votre toile pour peindre. Ainsi, l’exercice de peinture est bien plus pratique et confortable. Comme vous allez le voir, il existe différents types de chevalets. Il est à choisir en fonction de vos attentes et de vos besoins.

 

Les différents types de chevalets de peinture

 

Le chevalet d’atelier

C’est celui qui est le plus couramment rencontré. Comme son nom l'indique très justement, il est utilisé dans les ateliers de peinture. Sa taille et son inclinaison sont variables. 

  • Pour de grandes toiles, il est généralement en H, sur un pied solide. Ce modèle est plus encombrant que le trépied, mais il a la faculté d’accueillir des toiles de grandes tailles. Il est inclinable et une molette réglable située sur l’axe central permet de maintenir la toile parfaitement en place. Imposant et lourd, ce type de chevalet dispose souvent de roulettes facilitant son transport et son déplacement.
  • Pour les toiles de petites et moyennes tailles, il est alors appelé chevalet trépied. Il est en effet constitué de 3 pieds : 2 à l’avant et un à l’arrière. La partie qui supporte la toile est constituée de 2 barres de bois qui pourraient se rejoindre en haut. Le pied présent à l’arrière permet d’apporter une stabilité optimale et il est inclinable.

Selon les tailles, le bois choisi et les marques, les prix sont variables. Pour vous donner quelques idées, voici quelques exemples :

  • chevalet d’atelier en H, de la marque Mabef. Il est composé de hêtre huilé et la toile est maintenue par un système de cliquet très pratique. Il possède un large plateau de rangement pour y disposer votre matériel de peinture. Ce chevalet est inclinable complètement, jusqu’à la position horizontale, un vrai plus que vous ne trouverez pas sur tous les modèles. Toutefois, cette petite merveille à un prix : environ 600 € selon les boutiques de vente ! 
  • chevalet d'atelier en H Napoli Gerstaecker. Fabriqué en hêtre également, vous pouvez y poser une toile de 135 cm maximum. Son poids est de 11,2 kg. Environ 179 €, hors frais de livraison.
  • chevalet d’atelier trépied. En pin naturel, il peut accueillir une toile de 100 cm maximum. Il pèse 2,5 kg, ce qui facilite son déplacement. Comptez 45 €, sans la livraison, sur le site Le Géant des Beaux-Arts.

Chevalet d’atelier en H, de la marque Mabef


 

Le chevalet de campagne

Je vous rassure, il est utilisable également à la mer et à la montagne ! Blague à part, le chevalet de campagne est parfait pour peindre en extérieur. Il s’adapte à tous les sols, même irréguliers grâce à ses pieds réglables. Ces modèles sont parfaits pour les amateurs de marines ou de paysages. 
 

  • chevalet à trépied télescopique pliant. Réglable en hauteur de 52 à 160 cm, ce support en aluminium est inclinable et dispose de pieds antidérapants. Son prix est affiché à 66 € sur le site Rakuten.
  • chevalet de campagne en bois, hêtre huilé de la marque Pébéo. Il est proposé à 53 € sur le site Cultura.

Chevalier de campagne

 

Le chevalet de table

Il se place aisément sur une table ou un bureau. Moins encombrant qu’un chevalet d’atelier, il permet de le ranger facilement lorsque vous ne l’utilisez pas. C’est la solution parfaite si vous vivez dans un studio par exemple. Cependant, il n’est pas adapté aux toiles de grands formats.

  • chevalet de table en hêtre, à inclinaison et hauteur de taille réglables. Un peu moins de 40 € chez Conforama.
  • chevalet de table Lefranc & Bourgeois, petit modèle, d’une hauteur maximale de 30 cm et d’un poids de 450 grammes. 43 € sur le site de la Fnac.

Chevalet de table de Lefranc Bourgeois

 

Le chevalet portable

Aussi appelé boîte-chevalet, il est extrêmement compact. Une fois replié, il ne prend pas plus de place qu’une boîte plate. En faisant ce choix, vous disposez d’un espace de rangement pour installer vos pinceaux, vos tubes, vos crayons… et d’un support pour poser votre toile, vos cartons ou vos papiers à aquarelle. Généralement munie d’une poignée, la boîte-chevalet peut s’emporter partout. Elle est donc idéale pour peindre en extérieur. Petit bémol, vous l’aurez deviné, elle ne peut accueillir que des toiles de petites et de moyennes tailles. 

  • boîte-chevalet réglable en hêtre Monali. Ses dimensions : 45 x 14 x 39,5 cm. Elle supporte une toile de 86 cm maximum. Sa poignée de transport la rend facilement transportable. 72 € sur le site Cultura.
  • boîte-chevalet en bois à inclinaison et hauteur réglable Leytn. 30 € sur Cdiscount.


Ne pouvant pas tester tous les modèles présentés ici, j’ai sélectionné ceux ayant de bons retours clients et un bon rapport qualité / prix.
 

=> Découvrez également le TOP 5 des marques de peintures accessibles
 

 

Avant de vous présenter les critères pour bien choisir votre chevalet, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation " La Peinture c'est Facile! "  ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :


 

Quels sont les critères indispensables pour bien choisir votre chevalet ? 

 

Sa taille

Vous l’avez vu, pour les chevalets d’atelier par exemple, les références en H acceptent des toiles de grandes tailles. Les boîtes-chevalets et les chevalets de table ne sont pas vraiment adaptés aux supports de tailles XL.

La taille à choisir dépend de l’usage que vous souhaitez en faire, de la taille de vos toiles, mais également à la taille de votre domicile.  

 

Son prix

Il y en a pour tous les budgets. Si les petits chevalets sont naturellement moins chers que les grands, la composition et la marque définissent également le prix. Pour les chevalets d’ateliers en H, vous trouverez des prix s'élevant jusqu’à plus de 6 000 € pour des modèles en chêne haut de gamme ! Eh oui…

Des tarifs exorbitants, mais il existe des prix beaucoup plus accessibles heureusement.
 

Sa stabilité

Optez pour un support stable. Certaines références bas de gamme, voire très bas de gamme, risquent de vous décevoir et rendre la pratique de la peinture inconfortable. Pour un travail efficace et agréable, il est indispensable que votre chevalet soit parfaitement stable.

 

Son inclinaison

Différences inclinaisons sont possibles sur pratiquement tous les modèles proposés. Certains même jusqu’à pouvoir poser vos tableaux à l’horizontale.
 

Ses options

Tous les chevalets n’offrent pas les mêmes prestations. Pour un usage extérieur par exemple, préférez une option qui donne la possibilité de poser votre palette de couleur afin de garder vos mains libres (nous l’avions vu dans l’article traitant de la peinture en extérieur).

Pour les supports XXL, souvent lourds, les roulettes sont les bienvenues afin de pouvoir les déplacer.

Les rangements intégrés sont des options qui peuvent vite devenir indispensables. Ils évitent d’avoir à emporter d’autres accessoires de transport pour votre petit matériel. 

 


Voilà pour ce petit tour d’horizon des chevalets. Pour bien choisir le support idéal, il est indispensable de définir vos besoins et votre budget en amont. Pour terminer, sachez que pour les plus bricoleurs d’entre vous, il est possible de fabriquer soi-même son chevalet.
 

À vos tournevis ! 
 

 

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

8 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment utiliser le gesso sur une toile ?

Découvrez dans cet article comment utiliser le gesso sur une toile. Je vous livre ici sa définition, ses intérêts ainsi que les différentes façons de l’a...

Lire la suite

Comment retranscrire la lumière et les ombres sur une toile

Retranscrire la lumière et les ombres en peinture est un travail délicat, mais qui peut faire toute la différence. Voici 5 étapes à suivre pour vous aider !...

Lire la suite

Le soleil est-il un danger pour vos œuvres ?

Pouvez-vous accrocher vos œuvres au soleil sans danger pour leur conservation ?...

Lire la suite

Comment réussir vos peintures réalistes

Comment peindre réaliste ? Voici quelques conseils éclairés,,...

Lire la suite

4 erreurs à éviter dans vos peintures de nature morte

Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour vous améliorer en peinture et notamment en peinture de nature morte.....

Lire la suite

TOP 3 des plateformes pour trouver un atelier de peinture à louer

Découvrez les 3 plateformes les plus intéressantes pour louer un atelier d’artistes. Un moyen idéal pour gagner de l’espace chez vous....

Lire la suite

Comment donner un effet de brillance ou de transparence à vos peintures : le glacis

Je vous dis tout sur cette formidable technique qui va vous faire progresser à coup sûr et élargir votre répertoire !...

Lire la suite

Doit-on vernir une peinture à l'huile ?

Faut-il vernir nos peintures à l'huile et si oui, comment ? Découvrez tout en détail ici.....

Lire la suite

Faites vos propres pigments naturels !

Découvrez dans cet article comment faire vos propres pigments naturels. Ils sont faciles à obtenir, peu onéreux et sans produits chimiques !...

Lire la suite

Peut-on utiliser une image trouvée sur Internet pour peindre un tableau ?

Les droits d’auteur.   En tant qu'artiste, même amateur et encore plus si vous souhaitez un jour devenir professionnel, il est important de connaître le droit d'auteur.&...

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?