Peindre d’après une photo : conseils et pièges à éviter

Avez-vous déjà essayé de peindre d’après une photo ? Dans l’article précédent, je vous expliquais comment choisir la bonne photo pour réaliser votre tableau. Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à le consulter avant de poursuivre votre lecture ici. Cette semaine, vous découvrirez comment retoucher votre cliché, interpréter plutôt que recopier, et recadrer pour l’ajuster à votre toile. Je vous donne également quelques astuces pour utiliser une photo comme source d’inspiration.

Mais commençons par voir s’il est préférable de peindre d’après une image professionnelle ou prise par vous-même.

 

Vaut-il mieux utiliser une image de pro ou une photo personnelle ?

J’ai envie de vous dire : cela dépend de votre objectif ! Mais j’imagine que vous attendez de moi plus d’explications.

 

Photo téléchargée sur Internet

 

Je vous indiquais dans l’article précédent comment trouver de bonnes photos sur Internet, donc je ne vais pas me répéter ici (lien vers l’article juste au-dessus), mais je voulais vous donner une astuce de plus.

Si vous choisissez de créer un tableau représentant un lieu géographique connu, je vous conseille de récolter plusieurs photos de ce lieu sous différents angles de vue, différentes lumières, en format portrait et paysage, etc. 

Ainsi, vous allez pouvoir décider ce sur quoi vous avez envie de mettre l’accent. Et vous aurez plusieurs références d’un même élément (qu’il s’agisse d’un arbre, d’un bâtiment ou toute autre chose) pour vous aider à le représenter au mieux.
 

Photo personnelle

 

Nos smartphones d’aujourd’hui sont suffisants pour faire de belles photos. Inutile d’être photographe ni d’avoir du matériel de pro. 

Rappelez-vous que la plus belle lumière, c’est le matin ou en fin d’après-midi et non pas à midi.

Si votre téléphone le permet, affichez la règle des tiers pour placer votre sujet à l’aide de la grille et veillez à ce que la ligne d’horizon se trouve en haut ou en bas, mais jamais pile au centre.

Si vous voulez photographier l’un de vos proches pour en faire un portrait, prenez le temps de placer votre modèle dans une belle lumière. Par exemple, à côté d’une fenêtre à l’ombre, cela crée en général une jolie luminosité. Plus votre photo sera réussie, plus il vous sera facile de composer votre portrait. Et ne vous dites pas que votre petit-fils est le plus bel enfant du monde et qu’il suffit de n’importe quelle prise de vue pour en tirer un magnifique tableau. Si la première partie de la phrase est juste, la seconde ne l’est pas.

Prenez des photos dans l’optique d’en faire un tableau. Petit à petit, vous allez acquérir quelques réflexes et adopter un regard de peintre pour faire de meilleures photos pour vos œuvres. J’entends par là des photos facilement exploitables pour en faire de beaux tableaux et non des photos artistiques comme peuvent le faire les photographes.
 

Une photo sur ou sous-exposée est à éviter comme modèle

Comment tirer le meilleur parti de votre photo ?

 

Retoucher la photo pour l’adapter à votre projet de tableau

 

Que vous utilisiez vos propres photographies ou celles téléchargées sur Internet, n’hésitez pas à recourir à un logiciel de retouche photo. 


Vous pouvez ajuster le cadrage, la saturation des couleurs, ainsi que les valeurs. Vous pouvez également modifier le gamma, jouer avec les tons foncés et clairs, et ajouter ou réduire le flou à certains endroits. Ces ajustements permettent d’améliorer et d’interpréter votre photo avant de la transposer sur votre toile

 

Interpréter au lieu de recopier

 

Une photo vous montre tout, chaque détail, qu’il se trouve au premier plan ou à l’arrière-plan. En peinture, on ne peut pas faire ça. Vous devez simplifier en retirant les petits détails à l’arrière-plan. 

 

Vous allez suggérer et non pas détailler chaque petit élément, créant ainsi une toile plus expressive. Je vous conseille d’adopter pour cela une approche impressionniste en regardant votre photo avec les yeux plissés pour mieux faire disparaître les petits détails insignifiants et mieux discerner l’échelle des valeurs.

 

Loin de recopier la photo, votre peinture doit hiérarchiser les éléments, mettant en valeur le sujet principal que vous aurez choisi. 

 

Jouez avec la suggestion, les couleurs et l’échelle des valeurs pour affirmer votre vision 

artistique ! Sinon, à quoi cela servirait-il de peindre à l’identique une photo, à part constater qu’un appareil photo fera mieux le travail que vous ?

J'aime beaucoup cette composition, mais j'enlèverai l'arbre en avant plan pour donner plus d'ouverture au tableau

Recadrer votre image pour l’ajuster à votre toile

 

Avant de commencer à peindre, recadrez votre image si besoin et ajustez-la pour qu’elle soit proportionnelle à votre toile ou mieux, pour qu’elle soit au même format. 

Cela vous aidera à mieux visualiser votre composition et à peindre plus facilement.

 

J'aime de modèle et ses couleurs, mais elle a besoin d'être recentrée pour être plus intéressante à peindre

Comment se servir d’une photo pour créer un tableau expressif ?

 

 

Vous pouvez aussi choisir de ne pas utiliser votre photographie comme un modèle pour votre tableau, mais plutôt comme une source d’inspiration. Dans ce cas, vous n’allez pas peindre d’après une photo, mais à partir d’une photo. La nuance est importante.
 

Si cela vous intéresse, voici quelques idées :

  • Utilisez une photo qui a très peu de résolution pour gommer tout détail.

  • Ajoutez un filtre artistique pour modifier la saturation, la texture ou encore la lumière.

  • En poussant certains curseurs de filtre, vous pouvez même obtenir une image à la limite de l’abstrait.
     

Dernier conseil : n’oubliez pas que si vous voyez une ombre très noire sur une photo, c’est que cette zone de l’image a été sous-exposée. En peinture, utilisez toujours des couleurs pour créer vos ombres et jamais du noir pur.

 

Avant de vous clôturer cet article, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation " La Peinture c'est Facile ! "  ! Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si cela vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

J’espère que cet article vous a fourni des conseils utiles pour aborder la peinture d’après une photo. En évitant les erreurs courantes et en adoptant une approche personnelle, vous serez en mesure de créer des œuvres originales et réalistes tout en proposant votre propre interprétation.

Et maintenant, je serais curieux de savoir quels défis vous avez rencontrés en tentant de peindre à partir d’une photographie. Partagez vos expériences dans les commentaires !

Et dernière petite chose, je me suis amusé à jouer avec certains mots qui ont un double sens et font partie du champ lexical de la photographie. Seriez-vous les retrouver ?

 

À vos pinceaux et à la semaine prochaine,

René