Comment peindre des falaises et des rochers réalistes ?

Peinture
07 Janvier 2019
7

Comment peindre des falaises et des rochers réalistes ?

Les rochers, les falaises, la pierre en général et sous toutes ses formes, a toujours été un sujet difficile à peindre et à représenter de manière réaliste en peinture.

C’est principalement dû à sa complexité irrégulière, autant dans sa texture que dans ses couleurs. Ajoutez à cela, des variations dues à la lumière, aux ombres, aux reflets et à la brillance.

C’est ainsi qu’une falaise bretonne ne sera pas peinte de la même manière si elle est représentée à 8 heures du matin ou à 17 heures. Comme une falaise volcanique du massif de l’Esterel ne sera pas peinte de la même manière qu’une falaise calcaires des calanques de cassis.

Les nouveaux cours de la semaine :

Peindre à la manière de Claude Monet
Falaises à Étretat

Rendre un sujet en perspective

 

Voici quelques trucs pour peindre des falaises et des rochers.

Les formes :   

Il faut bien observer et bien analyser la forme du rocher ou de la falaise dans son ensemble et surtout sa proportion relative aux autres éléments du tableau.

La ligne d’horizon peut servir de repère pour positionner la falaise où les rochers. Une mise au carreau peut être aussi utilisée pour dessiner des falaises ou des rochers dans de bonnes proportions. La mise au carreau est une aide précieuse dans la réalisation de dessins réalistes avec des proportions exactes.

Ensuite, il faut distinguer les différentes parties qui constituent la falaise. Par exemple des grandes masses rocheuses, des creux importants, des cavités, etc. Ces éléments créent des divisions qui nous aident à bien représenter les formes exactes des falaises et des rochers.

 

La structure de la roche :

Les falaises et les rochers ont une structure plus ou moins régulière. Cette structure, lorsqu’elle est bien représentée en peinture, donne un effet très réaliste.

Encore une fois, pour bien la représenter en peinture, il faut bien l’observer. Cette structure est composée de failles plus ou moins grandes, avec des formes et des directions particulières. Des petits creux de différentes tailles, de différentes formes et répartis différemment font aussi parti de cette structure. Et il y a aussi des parties plus lisses, sans aspérités, ni trop, ni failles, ni fissures.

Et souvent, dans les falaises, cette structure a un sens particulier, parfois verticale, parfois horizontale ou même en oblique. Il s’agit souvent de strates ou de couches sédimentaires d’origine géologique.

Là encore, l’observation et la représentation en peinture avec le plus de fidélité possible, donnera beaucoup de réalisme au tableau.

 

Les ombres et lumières :

Bien entendu, toute cette structure se trouve exposée de différentes manières à la lumière.

Selon la direction, la couleur, et l’intensité de la lumière, chaque partie de la falaise du rocher nous apparaît avec une valeur et une couleur particulière. Et il en est de même pour les parties à l’ombre.

Il est important de bien observer pour bien définir le rapport de valeurs entre chaque partie de la falaise du rocher. Les lumières doivent être suffisamment claires et les ombres suffisamment foncées pour bien représenter et faire ressortir les volumes de l’ensemble de la falaise ou du rocher, mais aussi pour faire ressortir les volumes des éléments qui le constituent.

À ces lumières et à ces ombres, il faut aussi bien définir les températures des couleurs et les couleurs mêmes à appliquer.

Ses couleurs dépendront de la nature même de la roche, de son exposition à la lumière, des reflets qu’elle peut recevoir et aussi de sa situation particulière du moment. Par exemple sa couleur peut être différente si la roche et mouillée et si elle brille au soleil ou si elle reflète le ciel.

Tout ceci peut paraître compliqué et difficile, mais avec l’habitude et un peu de pratique, tout devient beaucoup plus facile. Lorsqu’on débute en peinture, on a toujours beaucoup de difficulté à peindre des rochers et on est souvent très déçu par le résultat. C’est tout simplement parce qu’on n’a pas encore un sens de l’observation efficace. On voit quelque chose de gros, de difficile et de compliqué et on peint quasiment les yeux fermés. Comme si on était aveuglé par toute cette complexité. Pourtant, avec un peu plus d’expérience, on trouve cela vraiment facile et le résultat sur la toile est excellent. Pour acquérir cette facilité il suffit juste de continuer à pratiquer la peinture mais surtout en essayant d’observer le mieux possible et de manière structurée et organisée afin d’aiguiser le sens de l’observation.

Bonne peinture et à bientôt pour un autre article.

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

7 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Nouveaux cours techniques en peinture acrylique

Voilà, c'est fait ! 14 nouveaux cours techniques en acrylique, pour une durée totale de 7 heures et 10 minutes ont été ajoutés à la formation....

Lire la suite

Comment signer une peinture ?

La signature. Signer une peinture signifie que le tableau est terminé, qu’il n’est plus considéré comme un travail en cours et qu’il a été fait par...

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite

Découvrez mon matériel de peinture en plein air

Découvrez le matériel que j'utilise pour peindre en plein air. Je l'utilise depuis une dizaine d'année et il est toujours en excellent état !...

Lire la suite

Pour régler tous les problèmes de mélanges de couleurs !

Voici comment éliminer tous les problèmes de mélanges de couleurs...

Lire la suite

La peinture à l'huile GAMBLIN. Des couleurs vives et un séchage rapide

GAMBLIN. Une peinture à l'huile exceptionnelle ! Ça fait maintenant une dizaine d'année que j'utilise la peinture à l'huile de la marque GAMBLIN et je dois ...

Lire la suite

Technique de peinture à "l'Impasto"

En beaux-arts , le mot italien 'Impasto' désigne la technique dans laquelle la peinture non diluée est appliquée en épaisseur sur la toile soit avec un couteau, soi...

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

Comment peindre la brume et le brouillard ?

Comment peindre la brume ou le brouillard ? Découvrez-le dans un des nouveaux cours de cette semaine....

Lire la suite

8 conseils pour mieux peindre d’après photo ?

Découvrez 8 conseils pour mieux peindre d’après photo.....

Lire la suite

Le soleil est-il un danger pour vos œuvres ?

Pouvez-vous accrocher vos œuvres au soleil sans danger pour leur conservation ?...

Lire la suite