Comment peindre la mer à l'aquarelle

Peinture
08 Novembre 2021
16

À l’instar du motif animalier vu la semaine dernière, la mer est également un sujet de peinture très représenté. Les tableaux de mers, de couchers de soleil, de ports sont monnaie courante, tant pour les peintres amateurs que professionnels.

Si vos vacances vous ont amenées au bord de la mer cet été, je suis sûr que vous avez encore les images de ces magnifiques étendues en tête. Peut-être les avez-vous également photographiées ? Dans ce cas, que diriez-vous de les immortaliser en les peignant ? Et plus précisément en les peignant à l’aquarelle…

Allez, c’est parti. 


 

L’aquarelle et la mer dans l’Art

 

De nombreux artistes célèbres ont peint la mer. Citons par exemple La Naissance de Vénus de Botticelli, Impression soleil levant de Monet, Le Radeau de la Méduse de Géricault ou la très figurative La Grande Vague d'Hokusai.

Des styles et des impressions certes très différents, mais la mer a inspiré les artistes de tous temps.

Toutefois, peu d’artistes connus et reconnus le sont pour leurs peintures à l’aquarelle. Même s’il a commencé la peinture à l’aquarelle à l’âge de 14 ans, William Turner s’est rapidement tourné vers la peinture à l’huile. Il est ensuite revenu à ses premières amours, l’aquarelle, et nous a laissé de sublimes œuvres. Le Lac Léman peint en 1840 est l’une de ses plus belles aquarelles.

C’est un lac et non la mer me direz-vous. Oui, mais tout est là : le ciel, les montagnes au loin, un premier plan et la mer. Sans oublier les reflets de la montagne sur celle-ci. 

De quoi puiser votre source d’inspiration. Ce maître de l’aquarelle anglaise a également peint Venise : vue sur la lagune au coucher du soleil en 1840, Scarborough en 1825 ou encore Venise : San Giorgio Maggiore en 1819.

 

Peindre la mer en aquarelle

 

Entrons dans le vif du sujet qui nous intéresse aujourd’hui : comment peindre la mer en aquarelle ?

Je vais vous donner quelques conseils afin de créer de véritables chefs-d'œuvre et faire de l’ombre à William Turner ! Si si, pourquoi pas ?
 

Le matériel

Commencez par préparer tout votre matériel. Les couleurs données ici sont bien sûr à titre d’exemple, à vous de choisir celles qui expriment le mieux ce que vous recherchez à retranscrire dans votre peinture : un ciel calme, un ciel tourmenté, un coucher de soleil…

Les idées ne manquent pas. Nous partirons ici du postulat que nous réalisons un paysage de jour, dans un ciel plutôt calme.

Il vous faudra donc :

  • du papier à aquarelle, un format moyen
  • des pinceaux à aquarelle
  • un pinceau à lavis
  • un pinceau sec
  • un pinceau rond
  • de l’eau
  • un chiffon
  • des couleurs. Ici, ce sera du cobalt, de la terre de Sienne, de l’outre-mer et de l’émeraude.

 

Tracez une esquisse

Je vous conseille de débuter par une esquisse légère, au crayon de papier. Signifiez la ligne d’horizon entre la mer et le ciel, délimitez la plage et quelques paysages plus lointains (une montagne, un phare, une église…) qui peuvent se refléter dans l’eau. En ce qui me concerne, j’ai matérialisé quelques rochers sur les bords de la plage.

N’hésitez pas à vous servir d’une photo que vous aurez réalisée durant vos vacances. C’est un excellent support. 

Une autre idée également est de peindre votre aquarelle directement devant le paysage qui se trouve devant vous. Asseyez-vous dans le sable, prenez le temps de contempler puis peignez.

Autre petit conseil, la ligne d’horizon entre ciel et mer doit être parfaitement droite. Dans le cas contraire, votre tableau semblera complètement déséquilibré et le spectateur risque de ne voir que ça. C’est très important.

 

Réalisez une sous-couche

Tout d’abord, humidifiez la partie où vous allez poser la sous-couche. Pour cela, utilisez un pinceau à lavis que vous passerez sur toute la surface à peindre. 

Après avoir attendu quelques instants, faites votre sous-couche. 

Commencez par peindre le ciel avec la terre de Sienne très diluée. Vous pouvez y ajouter une touche de cobalt par exemple.

Tracez de larges traits avec votre pinceau à lavis en partant de la partie gauche en haut de votre papier jusqu’à la partie droite, puis descendez au fur et à mesure pour couvrir toute la partie du ciel.

Vous pouvez pencher légèrement votre papier afin de faire descendre la couleur.

Faites ensuite de même avec le reste des paysages : la mer, les paysages lointains… Sans oublier de les humidifier au préalable également !

 

Posez les couleurs dominantes

 

À présent, vous pouvez poser les couleurs dominantes. Elles sont moins diluées que celles utilisées pour réaliser la sous-couche.

Pour le ciel, vous pouvez peindre avec l’outre-mer par exemple. Pour les nuages, essuyez quelques parties avec un chiffon ou un pinceau sec. Il absorbera la peinture et créera des contrastes.

Utilisez cette technique également pour signifier l’écume de la mer. Le fait de retirer un peu de bleu permet de visualiser la sous-couche et de donner l’impression d’écume, souvent présente sur la surface de l’eau. D’ailleurs, pour la mer, utilisez du bleu ou de l’émeraude. 

N’oubliez pas que les couleurs seront moins vives en séchant… 

Une fois les couleurs posées, laissez sécher.
 

 

Avant de vous parler des derniers conseils et astuces pour peindre la mer à l'aquarelle, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Terminez votre aquarelle

Votre peinture est sèche ? Alors vous pouvez maintenant passer à la dernière couche.

Utilisez les mêmes couleurs dominantes, mais encore moins diluées et recréez les contrastes du ciel, des nuages, des paysages lointains…

Faites ensuite la même chose avec la mer. Laissez aller votre pinceau pour capturer le mouvement des vagues.

Pour les rochers, utilisez de la terre de Sienne peu diluée (vous pouvez y ajouter une petite pointe de rouge pour donner du relief à la couleur). Laissez un peu d’espace entre les rochers pour représenter l’écume venue s’échouer ici et là. 

N’hésitez pas à utiliser un petit pinceau pour peindre quelques détails comme les contrastes, les ombres…

Si vous le souhaitez, vous pouvez passer à nouveau une couche de couleurs saturées sur la mer, sans oublier le mouvement des vagues.
Petit aparté : il y a souvent des bateaux sur la mer, n’hésitez pas à les peindre également. Si vous le faites, n’oubliez pas de peindre également leurs reflets dans l’eau. Réalisez des cordages bien droits et tendus et faites de même pour les reflets de ceux-ci, c’est important.

Pour réaliser les reflets, faites une ligne discontinue avec un pinceau très fin. Comme si vous faisiez de petits traits en pointillé, mais de façon irrégulière. 

Laissez à nouveau sécher : vous n’avez plus qu’à admirer votre travail !

 

Pour réaliser un coucher de soleil

 

Pourquoi ne pas peindre la mer lors d’un coucher de soleil ! C’est tellement plus romantique ! Essayez, vous ne serez pas déçu.

Pour réaliser cette impression de coucher de soleil (comme Monet !), il faudra procéder de la même façon que précédemment, mais en modifiant un peu les couleurs.

Selon l’effet voulu, ajoutez par exemple du rouge orangé pour le ciel. Saturez les couleurs au fur et à mesure jusqu’à obtention du résultat souhaité.

Utilisez la même base de couleur pour la mer puisque le ciel s’y reflétera. 
 

 

J’espère que ces petits conseils vous donneront envie d’essayer l’aquarelle, si ce n’est pas déjà le cas. Sa délicatesse est parfaite pour reproduire des paysages marins. Elle vous permet de faire de superbes dégradés de couleurs grâce à la diffusion de ses pigments sur votre papier humide. 

L’aquarelle est aussi très précieuse pour travailler les transparences.

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

16 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

20 idées d'aquarelle modernes (1/2)

20 idées d’aquarelles modernes originales ! Partie 1. Retrouvez quelques idées pour faire évoluer l’aquarelle classique en aquarelle originale. Suivez le guide !...

Lire la suite

Tour d'horizon des médiums de la peinture à l'huile

Tour d’horizon des médiums de la peinture à l’huile. Découvrez ici à quoi ils servent, comment les utiliser, les mélanger. Apprenez aussi à les fa...

Lire la suite

Les 10 questions les plus posées aux artistes peintres à propos de leurs peintures

Voici une liste de questions qu'on pourrait vous poser au sujet de vos peintures lorsque vous commencerez à exposer.....

Lire la suite

5 techniques faciles pour peindre au couteau

Vous voulez apprendre la peinture au couteau, mais n’avez aucune idée de comment vous y prendre ? Je vous explique 5 techniques faciles pour bien débuter !...

Lire la suite

Comment rendre les ombres et les lumières en peinture

Dans cet article, vous apprendrez comment rendre de belles ombres et lumières dans vos peintures.....

Lire la suite

Quelle est la valeur de vos peintures ?

Comment évaluer le prix auquel vous allez pouvoir vendre vos œuvres ? Voici une question qui m’est posée régulièrement et à laquelle je réponds ic...

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

Comment peindre l'illusion du détail ?

Vous avez tendance à vouloir peindre tous les détails possibles et imaginables au point de vous y perdre ? Voici 6 conseils indispensables pour vous en sortir !...

Lire la suite

Voici ce que vous devez faire pour devenir "bon en dessin" !

Vous n'arrivez pas à bien dessiner ? Pas de panique ! voici mes meilleurs conseils.....

Lire la suite

Quelle est la différence entre les peintures à l'huile et les peintures acryliques ?

Comment choisir entre la peinture à l'huile et la peinture acrylique ? Quand on débute, on ne sait pas trop par où commencer et en plus, il y a cette question qui revient touj...

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?