Comment peindre les dégradés de couleurs ?

Peinture
28 Décembre 2020
26

Petit message à l'attention des membres de la formation :
Si vous vous êtes abonné(e) à la fomration "La peinture c'est facile", vous devez vous connecter ici : https://www.milone-art-academy.com/ pour accéder à vos cours qui comptent maintenant, plus de 350 cours (400 heures et 800 vidéos). Vous ne recevez pas vos cours par email. 
Les emails que vous recevez chaque lundi, vous annoncent l'article de la semaine. Comme celui-ci. Ces articles sont accessibles gratuitement par tous et ne sont pas des contenus de cours payants.
Vous êtes abonné(e) à un forfait Basic, Premium ou VIP de 'La peinture c'est facile" ? Accédez à votre espace de formation ici : https://www.milone-art-academy.com/

 

Comment peindre les dégradés de couleurs ?

 

Être soudainement réveillé alors que l’on dormait profondément est pour le moins déstabilisant et nécessite bien souvent quelques minutes pour pleinement reprendre ses esprits.

Comme beaucoup de monde, je préfère m’éveiller dans le calme et la douceur, alors que les premières lueurs du jour effleurent le sol et les murs…

Vous devez certainement vous demander pourquoi diable je vous parle de cela, n’est-ce pas ? 

Tout simplement car un tableau qui contient trop d’éléments contrastés donne bien souvent l'impression d'un réveil brutal de nos sens ! 

Le challenge est posé : comment pouvons-nous en tant qu'artistes communiquer un souffle de vie à nos peintures à travers un rendu dynamique et intense… mais sans agresser visuellement le spectateur ?

Pour de nombreux peintres accomplis, la réponse réside dans l’utilisation judicieuse des dégradés de couleur…

Dans cet article, je vous présente 4 techniques absolument indispensables à votre répertoire pour obtenir des dégradés avec de belles nuances !

 

Comment définir un dégradé de couleurs? 

 

Le dégradé de couleurs est probablement l’un des concepts avec lequel vous êtes le plus familier en tant que peintre. En termes simples, un dégradé est un mélange subtil dans lequel le point de contact entre chaque couleur ne doit pas être apparent. 

C’est une transition lente entre des opposés. Une pièce lumineuse passe délicatement à l’obscurité la plus profonde, le grand devient petit, une couleur aux nuances chaudes se fond dans des reflets bleutés…

La maîtrise de cette technique est un exercice incroyablement précieux et vous offre tout un panel d’options supplémentaire dans la réalisation de vos toiles.

Voyez-vous, un dégradé de couleurs possède cette capacité unique d’apporter un sentiment d’harmonie à votre œuvre. La diversité des éléments qui composent un tableau et les différentes dynamiques qui l’animent peuvent ainsi coexister sans heurts. 

Pour le peintre, c’est aussi un moyen d’affirmer ses intentions. En choisissant un dégradé doux et vaporeux, il invite le regard du spectateur à glisser sur l’ensemble de la toile sans interruption. Au contraire, s’il réalise un dégradé aux transitions plus marquées, il retient alors l’attention de l’observateur sur une zone particulière et suggère son importance. 

 

1. La technique du mélange

 

C’est LA méthode la plus connue. 

Le mélange est une technique de peinture où deux couleurs différentes sont légèrement mélangées lorsqu'elles sont humides, ce qui donne une transition douce. 

La couleur de transition sera tout simplement le produit des deux couleurs mélangées. Si vous mixez du jaune à du rouge, alors la couleur de transition obtenue sera un orange plus ou moins prononcé. 

Cette méthode nécessite avant tout que la peinture soit bien humide. Autant dire que cela ajoute une difficulté supplémentaire si vous faites le choix de peindre avec de l'acrylique, un médium qui a tendance à sécher rapidement. 

Pour cette raison, la technique du mélange est beaucoup plus populaire avec la peinture à l'huile, qui reste humide bien plus longtemps.

Cette méthode est aussi très appréciée par les peintres débutants, qui cherchent à créer un rendu très propre et "réaliste". Elle se prête notamment parfaitement pour retranscrire la douceur de la peau et toute la complexité de ses nuances. 

Attention toutefois à ne pas en abuser ! De trop nombreux mélanges sur une même toile peuvent facilement donner à votre peinture un aspect très plastique, pas forcément des plus heureux…

 

2. Peindre une couleur intermédiaire

 

Au lieu de mélanger deux couleurs, pourquoi ne pas simplement ajouter une couleur intermédiaire entre elles ?

Prenons pour exemple une toile recouverte en partie par quelques bandes superposées de peinture cyan et jaune. Une touche de vert judicieusement déposée au point de contact entre les deux couleurs aide à adoucir votre dégradé, puisque c’est la couleur que vous obtenez lorsque vous les mélangez ensemble. 

 

 

Si vous avez du bleu et du rouge, placez une petite touche de violet pour un résultat vibrant et dynamique.

Bref, vous avez compris le principe !

Vous pouvez utiliser cette méthode si vous préférez un aspect plus « cassé », ou tout simplement si votre première couche a déjà séché, ce qui rend l’usage de la première technique impossible.

 

3. La technique des couleurs fractionnées

 

Voici l’une des techniques favorites des Impressionnistes. 

Nicolaï Fechin, célèbre peintre russo-américain la décrit très bien :

"Pour éviter des résultats sombres, il faut apprendre à utiliser les trois couleurs de base et à les appliquer, couche après couche, de telle sorte que la couleur sous-jacente apparaisse lors de l'application suivante.

Par exemple, on peut utiliser de la peinture bleue, appliquer par-dessus du rouge, de telle sorte que le bleu et le rouge soient vus simultanément et produisent ainsi l'impression d'une vibration violette. 

Si, de la même manière, on applique une couleur jaune sur sa première combinaison, on obtient une harmonisation complète - les couleurs ne sont pas mélangées, mais construites les unes sur les autres, en conservant toute l'intensité de leurs vibrations".

Avec cette technique, il s'agit généralement de peindre avec des petites touches de couleur distincte. 

Au lieu de peindre le ciel avec de simples nuances bleues, vous pouvez également utiliser des touches de blanc, de gris, et peut-être même ajouter un peu de vert ou de violet. Ainsi, la couleur dominante d'une zone est la somme de plusieurs touches de couleurs qui produisent ce que l’on appelle un mélange optique. 

Je vous invite à prêter attention au tableau de Claude Monet intitulé « Le pont de Waterloo ». 

 

Focalisez votre attention sur le pont en particulier. 

Vous pouvez observer un dégradé de couleurs relativement lisse lorsque vous allez du pont, à l'ombre du pont qui recouvre l'eau, puis enfin à l'eau du fleuve qui est subtilement mise en lumière. 

Les couleurs se fondent les unes dans les autres : bleu, bleu-vert, et enfin vert-bleu, avec des touches de jaune et de blanc qui capturent parfaitement la beauté de cet instant éphémère. 

 

4. La technique de la densité

 

Voici la dernière méthode dont je souhaite vous parler dans cet article. Il est possible de créer de magnifiques dégradés aux très belles transitions en faisant varier la densité des couleurs.

Plusieurs astuces sont à votre disposition : vous pouvez multiplier les traits de peinture, ajouter davantage de pression, ou bien encore utiliser une peinture plus épaisse…

Vous l’avez déjà certainement expérimenté, si vous peignez une fine couche de peinture sur une surface blanche, une partie de cette teinte blanche apparaîtra toujours à travers !

Mais au fur et à mesure que vous progressez dans la réalisation de votre œuvre et accumulez différentes couches de peinture sur une zone spécifique, c’est à ce moment-là que la couleur s'intensifie et que vous pouvez obtenir un dégradé réussi. 

Certaines parties du tableau vont être tout simplement plus contrastées, avec des nuances riches et détaillées, du fait par exemple d’un coup de pinceau plus prononcé.

Si vous souhaitez apprendre à réaliser de magnifiques dégradés, je vous rappelle que ça fait partie des nombreux sujets que nous traitons en profondeur dans la formation continue "La Peinture c'est Facile!".

En ce moment, vous pouvez profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 


Avant de nous quitter, je vous invite à prendre le temps d’observer les paysages qui vous entourent. Vous allez constater que les dégradés sont absolument partout ! 

La prochaine fois que vous êtes à l'extérieur, regardez plus en détail les dégradés qui composent le ciel. Est-ce que la couleur est uniforme ? Quelle est la cause de ce mélange ? Que se passe-t-il dans l'atmosphère pour modifier les couleurs ou la transition des couleurs et des teintes ?

Ramassez une feuille de l'arbre le plus proche, et remarquez la variation subtile des verts, ou les sublimes dégradés du rouge au jaune.

Puis lancez-vous ! Célébrez vos découvertes sur une toile et recréez les couleurs et les sensations que vous éprouvez. Vous pouvez me croire, il n'y a rien de meilleur…

À très bientôt,

Bye bye.
 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

26 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Peut-on utiliser une image trouvée sur Internet pour peindre un tableau ?

Les droits d’auteur.   En tant qu'artiste, même amateur et encore plus si vous souhaitez un jour devenir professionnel, il est important de connaître le droit d'auteur.&...

Lire la suite

Quelle est la différence entre les peintures à l'huile et les peintures acryliques ?

Comment choisir entre la peinture à l'huile et la peinture acrylique ? Quand on débute, on ne sait pas trop par où commencer et en plus, il y a cette question qui revient touj...

Lire la suite

Comment choisir son carnet de croquis ?

Voici le guide ultime pour vous aider à choisir le carnet de croquis qui vous correspond parfaitement !...

Lire la suite

Comment choisir les bonnes couleurs pour votre palette de peinture ?

Quelles couleurs devez vous utiliser sur votre palette ? Voici mes conseils .....

Lire la suite

12 trucs pour réussir vos portraits

La peinture de portrait peut sembler difficile et peut être aussi décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Sivous débutez dans ce domaine, voici quelques ...

Lire la suite

Découvrez les 4 nouveaux cours de la semaine.

Comment peindre les cheveux, comment peindre les palmiers, Comment trouver des titres pour vos peintures et comment déterminer le bon médium pour réaliser un tableau. Décou...

Lire la suite

4 conseils pour bien débuter en peinture abstraite

Vous débutez en peinture abstraite ? Voici 4 conseils qui vous rendront la peinture plus facile.....

Lire la suite

Astuces pour vos mélanges de couleurs en peinture

Voici quelques astuces pour mélanger vos couleurs en peinture.....

Lire la suite

8 astuces pour peindre l'eau dans vos paysages

Découvrez ces techniques pour peindre l'eau dans vos paysages.....

Lire la suite

Les bases de l'aquarelle

Nouveau cours : "Les bases de l'aquarelle"...

Lire la suite

9 conseils pour mieux peindre en acrylique !

Depuis son invention au milieu du XXe siècle, la peinture acrylique est de plus en plus populaire et a certains avantages par rapport à la peinture à huile. Son séchage rap...

Lire la suite