Recette de la Tempera à l'oeuf

Peinture
24 Janvier 2022
12

La tempera à l'œuf n’est pas une invention récente, loin s’en faut ! Elle existe depuis l’Égypte antique et a su traverser les siècles sans s'altérer.

Cette peinture rustique et résistante est très facile à fabriquer. Ainsi, avec seulement quelques ingrédients, vous pouvez la concocter chez vous et peindre aussitôt après.

Voyez ensemble son histoire, sa composition et comment l’utiliser.

C’est parti.

Le Printemps de Botticelli

 

Histoire de la tempera à l’oeuf

 

Le nom “tempera” vient du latin temperare qui signifie “détremper”. 

S’il existe différentes temperas, celle à l'œuf est la plus connue. Même si elle signifie “détremper”, l’émulsion à l'œuf est différente de la détrempe en tant que telle.

Ce mélange est extrêmement ancien : il a été retrouvé en Égypte antique, principalement pour représenter des motifs religieux.

On retrouve sa trace également au Moyen Âge, en Europe.

À ces époques, elle est essentiellement constituée de jaune d’oeuf (ou parfois le blanc et le jaune) et de pigments. L'œuf (la lécithine plus précisément) joue alors le rôle de liant. 

Ces peintures anciennes étaient principalement utilisées pour représenter des icônes sur des supports en bois ou en plâtre.

Ces représentations, réalisées il y a plusieurs centaines d’années, sont toujours en bon état aujourd’hui ! C’est dire si le procédé est efficace !

Toutefois, elle a été peu à peu délaissée au profit de la peinture à l’huile, plus simple à utiliser.
 

 

Oeuvres célèbres réalisées en tempera

 

De grands peintres ont utilisé la tempera à l'œuf pour créer leurs chefs-d'œuvre : 

  • La Naissance de Vénus ou Le Printemps de Botticelli ;
  • L’Annonciation de Martini ;
  • Introduction au théâtre juif ou La lecture de Marc Chagall (il mêlait souvent plusieurs peintures sur une même toile) ;
  • Madone Frizzoni de Bellini…

Madone Frizzoni de Bellini

 

Avantages et inconvénients de la tempera à l’oeuf

 

Ses avantages

  • elle est simple à réaliser, vous pouvez la fabriquer vous-même ;
  • le liant (le jaune d’oeuf) n’est pas toxique ;
  • en séchant, elle apporte un fini mat/satin ;
  • elle est indélébile ;
  • elle ne jaunit pas ;
  • elle est diluable à l’eau ;
  • elle peut être utilisée pour différentes techniques de peinture. 
     

Ses inconvénients

  • pour les temperas faites maison, vous devez les utiliser aussitôt réalisées, car elles sèchent très rapidement ;
  • elle doit être appliquée sur un support non flexible. Les mouvements d’un support qui peut se tordre ou bouger pourraient l’abîmer ;
  • il est préférable d’utiliser des pigments chimiquement stables pour obtenir un résultat optimal ;
  • le séchage étant très rapide, il faut travailler rapidement ;
  • les effets de transparence sont un peu plus difficiles à obtenir qu’avec la peinture à l’huile.

Vous le voyez, la tempera à l'œuf a, comme toutes les techniques de peinture, des avantages et des inconvénients. Pour autant, il serait dommage de ne pas l’essayer.


 

La recette de la tempera à l’oeuf

 

Chacun a sa propre recette. Toutefois, la technique de base reste généralement la même.

Il vous faudra :

  • un jaune d’oeuf ;
  • de l’eau distillée ;
  • des pigments finement broyés ;
  • de l’huile essentielle de clou de girofle (facultative).

Voici les quelques étapes à respecter :

  1. cassez votre oeuf pour séparer le blanc du jaune
  2. prenez le jaune uniquement dans la paume de votre main
  3. pincez la membrane d’une main et percez-la avec un cutter de l’autre
  4. laissez le jaune s’écouler dans une petite coupelle
  5. mélangez-le avec de l’eau distillée (un peu moins d’eau que de jaune d'œuf). Faites le mélange avec un petit fouet afin de bien émulsionner
  6. ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de clou de girofle : c’est optionnel, mais cela permet une meilleure conservation de la tempera
  7. dans différentes petites coupes, mettez les pigments de votre choix
  8. ajoutez quelques gouttes d’eau et mélangez
  9. versez une petite partie du mélange eau/jaune d’oeuf aux pigments puis émulsionnez à nouveau
  10. peignez.

Une fois votre mélange réalisé, vous pouvez peindre de la même façon qu’avec une peinture plus classique et avec vos pinceaux habituels. Il est impossible de donner les quantités exactes de chaque “ingrédient”, laissez-vous guider par votre instinct et fiez-vous à la texture du mélange. Vous aurez peut-être besoin de quelques essais pour trouver la recette qui vous conviendra le mieux.

 

Ce qu'il vous faut

 

Vous venez de voir la recette maison. Pour la réaliser, il vous faut des pigments finement broyés. Voici quelques exemples :

  • set de 5 pigments purs Corect’art, 5 flacons en verre de 30 ml, couleur blanc, noir de vigne, bleu de cobalt, rose quinacridone, jaune moyen, 38,50 € ;
  • pigments purs Sennelier, les prix sont différents selon les teintes. 14,30 € pour 140 g de blanc titane, 32,90 € pour 150 g de jaune cadmium, 54,50 € pour 120 g de violet de cobalt, 9,20 € pour 180 g de bleu de Céruleum… Il existe 79 couleurs. 

Ces pigments purs sont indispensables pour les recettes maison. Toutefois, sachez qu’il existe également des peintures à l'œuf toutes prêtes, en tube. 

La boite tempera SENNELIER Initiation (5 tubes de 21 ml) est celle que vous trouverez le plus facilement. Ce set se compose des 3 couleurs primaires auxquelles sont ajoutés le blanc et le noir.

Idéal pour débuter, vous n’avez aucun mélange à faire, tout est déjà prêt dans le tube. 

Vous pouvez aussi trouver des liants de broyage pour tempera à l'œuf. Ils sont constitués d'œuf, de gomme arabique et d’huile végétale.

Vous n’avez plus qu’à ajouter de l’eau et votre mélange est prêt. 
 

 

Avant de vous donner quelques 9 atuces pour peindre à la tempera, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

Trucs et astuces

 

La recette de la tempera est extrêmement simple. Mais, afin d’obtenir un mélange de qualité et qui se conservera au mieux, voici quelques trucs :

  1. choisissez un oeuf très frais, et bio si possible. Vous pourriez penser qu’un œuf presque périmé fera très bien l’affaire pour en faire de la peinture, mais détrompez-vous. Il est important de choisir un oeuf de qualité. Comme toutes les recettes, la qualité des ingrédients est primordiale. Il est difficile, voire impossible de séparer le jaune et le blanc d’un oeuf qui est pratiquement périmé. Le jaune est coulant et il risque de se mélanger au blanc ;
  2. enlever toujours le germe de l’oeuf : c’est cette partie du blanc un peu épaisse qui s’accroche au jaune. Si elle se retrouve dans le mélange, elle va créer un gros grumeau ;
  3. utiliser de l’huile essentielle de clou de girofle permet de mieux conserver votre tempera ;
  4. n’ajoutez pas de vinaigre. Cette astuce est souvent retrouvée sur les sites internet, mais ce n’est pas une bonne idée : elle va acidifier la peinture ;
  5. utilisez des pigments broyés très finement pour faciliter l’émulsion. S’ils vous semblent trop épais, broyez-les sur une plaque de verre à l’aide d’une molette, en verre également ;
  6. la conservation se fait au réfrigérateur, durant 2 ou 3 jours idéalement ;
  7. sachez que le jaune de l’oeuf ne teinte pas votre pigment. S’ils sont bleus par exemple, le mélange ne deviendra pas vert ;
  8. la peinture à la tempera déteste l’humidité. Je vous conseille donc de conserver vos oeuvres dans un endroit sec ;
  9. cette peinture particulière restant très fragile, il est préférable de la vernir après séchage complet. Cette étape peut prendre jusqu’à 6 mois.
     

 

Alors, vous êtes tenté par cette peinture ? 

N’hésitez pas à essayer, la recette est vraiment très simple et nécessite peu de matériel. Vous allez peut-être tâtonner un peu au début pour trouver les bonnes quantités à utiliser et obtenir un résultat optimal, mais vous y arriverez.

Réaliser soi-même sa peinture est très gratifiant. De plus, c’est plutôt économique, car les pots de pigments purs ne sont pas particulièrement onéreux et peuvent se conserver longtemps.

Dernier petit conseil : adoptez des poules, vous aurez toujours des œufs ultrafrais !

A vos cuisines ;-)

 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

12 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Technique de peinture à "l'Impasto"

En beaux-arts , le mot italien 'Impasto' désigne la technique dans laquelle la peinture non diluée est appliquée en épaisseur sur la toile soit avec un couteau, soi...

Lire la suite

Une échelle des valeurs à réaliser vous-même.

C’est très simple à réaliser et c’est surtout un outil très utile en dessin et en peinture. L’échelle des valeurs vous permet de mieux dessiner et ...

Lire la suite

TOP 3 des plateformes pour trouver un atelier de peinture à louer

Découvrez les 3 plateformes les plus intéressantes pour louer un atelier d’artistes. Un moyen idéal pour gagner de l’espace chez vous....

Lire la suite

TOP 3 des marques pour acheter vos toiles vierges

Je vous livre ici le top 3 des marques pour acheter vos toiles vierges. Les 3 marques citées proposent des toiles d'excellente qualité....

Lire la suite

Maîtriser l'usage des teintes plates dans ses peintures !

Connaissez-vous les teintes plates ? C’est une technique de peinture utilisant des couleurs uniformes. Quelques artistes s’y sont essayés : et vous ?...

Lire la suite

Qu’est-ce que la technique du sfumato ?

Essayez-vous à la technique du sfumato. À la manière de Léonard de Vinci, je vous explique ici comment maîtriser cette technique au rendu vaporeux....

Lire la suite

Représenter les modèles vivants en peinture : 5 erreurs à éviter !

Pour représenter des modèles vivants en peinture, il y a 5 erreurs à éviter. Découvrez-les ici et apprenez à les contourner pour rendre votre toile réa...

Lire la suite

Un paysage en peinture à l'huile

Regardez ce nouveau cours de peinture et appliquez les techniques à vos propres paysages pour leur donner plus de réalisme et les rendre plus vivants. ...

Lire la suite

Représenter le thème biblique en peinture : les codes récurrents

Apprenez ici les différents codes de la peinture ayant pour thème la Bible et ses représentations. De nombreux peintres ont choisi ce sujet de prédilection pour leurs &oeli...

Lire la suite

Peindre du surréalisme : comment maitriser ses spécificités ?

Directement inspiré d’André Breton, le surréalisme est un mouvement artistique et littéraire qui laisse la part belle à l’onirisme et au subconscient....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?