Le kit indispensable pour bien débuter en peinture : tout le matériel nécessaire

Peinture
09 Mai 2021
23

Petit message à l'attention des membres de la formation :
Si vous vous êtes abonné(e) à la formation "La peinture c'est facile", vous devez vous connecter ici : https://www.milone-art-academy.com/ pour accéder à vos cours qui comptent maintenant, plus de 350 cours (400 heures et 800 vidéos). Vous ne recevez pas vos cours par email. 
Les emails que vous recevez chaque lundi, vous annoncent l'article de la semaine. Comme celui-ci. Ces articles sont accessibles gratuitement par tous et ne sont pas des contenus de cours payants.
Vous êtes abonné(e) à un forfait Basic, Premium ou VIP de 'La peinture c'est facile" ? Accédez à votre espace de formation ici : https://www.milone-art-academy.com/

 

Le kit indispensable pour bien débuter en peinture

 

Oh oui, il est vraiment magnifique ce tableau “ Scènes de rue à Montmartre ” de Van Gogh ! Tellement magnifique qu’il vient d'être adjugé 13 millions d’euros…

Quel talent ce Vincent ! Un véritable maître en peinture, personne ne pourra le nier.

Cette vente record vous a donné des idées ? Vous aussi, vous rêvez de peindre de telles merveilles, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Inutile de dévaliser tout le rayon “Beaux-Arts” de votre magasin spécialisé, il faut juste le bon matériel.

Voici une petite idée de kit pour bien débuter en peinture. Je vous explique tout : quels pinceaux choisir, quel support utiliser, les différents types de peintures et bien plus encore.

Par contre, pour le talent à la Van Gogh, je préfère ne pas m’engager : j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. Désolé…

Dès vos débuts, utilisez du matériel de bonne qualité. C’est comme en cuisine, si vous optez pour des matières premières de qualité, le résultat sera de qualité. Inutile cependant de vous ruiner dans du matériel haut de gamme tout de suite. 

Choisissez du matériel de qualité, vous pourrez étoffer votre kit au fil du temps.
 

 

Les pinceaux

 

Difficile de faire plus utile vous en conviendrez.

L’offre de pinceaux est infinie dans les magasins spécialisés. Il y en a des kilomètres ! Oui, mais lequel choisir ? Il faut trouver le bon, celui qui ira pile poil.

Il en existe plusieurs sortes, à classer selon différents critères :

  • selon leurs poils :

    • les pinceaux à poils naturels : ils peuvent être souples ou durs, mais sont en général de grande qualité. Ce sont des pinceaux généreux, car ils sont constitués d’écailles microscopiques qui retiennent parfaitement la peinture :

      • poils en soie de porc : sa fibre est nerveuse et ferme. Le pinceau en soie de porc convient particulièrement bien à la peinture à l'huile. Il permet de travailler les effets de profondeur, de relief et de matière. Assurez-vous qu’il soit solide et que ses poils tiennent parfaitement bien. Ils sont d’une bonne résistance aux solvants ce qui leur assure une grande longévité ;

      • poils de martre : ils sont plutôt souples, résistants et leur élasticité leur permettra d’épouser votre geste ;

      • poils de kévrin : ils permettent une grande précision et sont très résistant

      • Pour être complet, sachez qu’il existe également des pinceaux en poils de sanglier, de blaireau, de mangouste, d’écureuil, d’oreille de bœuf ou de chameau ! Rien que ça ! J’ai choisi de ne pas développer ces pinceaux-là, car ce ne sont pas forcément ceux que vous utiliserez en tant que débutant en peinture.

    • les pinceaux à poils synthétiques : ils sont composés de polyester ou de nylon. Ils seront bien moins chers que les pinceaux en poils naturels. Ils sont plus souples également, très résistants et faciles à nettoyer.
       

  • les pinceaux à poils naturels : ils peuvent être souples ou durs, mais sont en général de grande qualité. Ce sont des pinceaux généreux, car ils sont constitués d’écailles microscopiques qui retiennent parfaitement la peinture :

    • poils en soie de porc : sa fibre est nerveuse et ferme. Le pinceau en soie de porc convient particulièrement bien à la peinture à l'huile. Il permet de travailler les effets de profondeur, de relief et de matière. Assurez-vous qu’il soit solide et que ses poils tiennent parfaitement bien. Ils sont d’une bonne résistance aux solvants ce qui leur assure une grande longévité ;

    • poils de martre : ils sont plutôt souples, résistants et leur élasticité leur permettra d’épouser votre geste ;

    • poils de kévrin : ils permettent une grande précision et sont très résistant

    • Pour être complet, sachez qu’il existe également des pinceaux en poils de sanglier, de blaireau, de mangouste, d’écureuil, d’oreille de bœuf ou de chameau ! Rien que ça ! J’ai choisi de ne pas développer ces pinceaux-là, car ce ne sont pas forcément ceux que vous utiliserez en tant que débutant en peinture.

  • pinceaux durs ou pinceaux souples ?

    • les pinceaux durs : ils sont utilisés lorsque la peinture est appliquée en épaisseur. La trace du pinceau sera visible dans la pâte ;

    • les pinceaux souples : à l’inverse des pinceaux durs, ils seront utilisés pour appliquer une peinture fluide. 

    • Ces pinceaux étant complémentaires, il est préférable d’opter pour l'achat des 2.
       
  • selon leur forme :

    • le pinceau rond : il sera très utile pour peindre des formes sinueuses, tracer des contours ou peindre par petites touches ;

    • le pinceau plat : il sert principalement à recouvrir une surface avec efficacité et homogénéité ; 

    • le pinceau usé-bombé : aussi appelé “langue de chat” ou “Filbert”, c’est un peu un intermédiaire entre le pinceau rond et le pinceau plat. Son nom (usé-bombé) vient du fait qu’il semble déjà usé lorsque vous l'achetez et a une forme bombée. Il est très polyvalent. Vous pouvez l’utiliser sur la pointe, la tranche ou bien le plat. Un vrai couteau suisse !

    • le pinceau éventail : ses poils sont en forme d’éventail, comme son nom l’indique. Il est en général utilisé pour les fondus.

    • Il existe également d’autres formes de pinceaux, mais là encore, ils ne sont pas particulièrement utiles pour les débuts en peinture.

 

Alors, quel pinceau choisirez-vous ?

 

N'hésitez pas à télécharger le « Guide comparatif 10 pinceaux pour la peinture à l’huile et acrylique ».

 

 

Le type de peinture

 

  • La peinture acrylique : elle est idéale pour les débutants. En effet, elle est plus simple à utiliser, se nettoie plus facilement.
    Elle se dilue à l’eau et sèche par évaporation. De fait, elle sèche très vite ; il vous faudra donc peindre relativement rapidement.
     
  • Elle peut s’appliquer sur tous les supports, mais attention, les couleurs peuvent s'altérer et se modifier en séchant ; la peinture à l’huile : elle n’est pas recommandée pour les débutants, car elle est difficile d’utilisation. Elle se dilue à l’essence végétale (térébenthine) ou à l’essence minérale (essence de pétrole ou White spirit). Ses couleurs sont intenses et profondes et sèchent lentement. Vous hésitez entre la peinture acrylique et celle à l'huile ? Découvrez les 5 différences entre peinture à l'huile, peinture acrylique.
     
  • l’aquarelle : c’est une peinture à l’eau. Elle sèche presque instantanément. Vous devez savoir maîtriser les dosages en eau et en peinture, mais vous pouvez obtenir des couleurs très lumineuses. Vous êtes peut-être le futur Egon Schiele, allez savoir !

 

 

Alors, par quel type de peinture allez-vous débuter ?

 

Le support

 

  • le papier : il peut être utilisé pour les 3 types de peinture que vous venez de voir. 

    Il est idéal pour les débutants, car il est moins onéreux qu’une toile. Pour peindre à l’acrylique, je vous recommande de choisir un papier à fort grammage (au moins 300 g/m2) ;
     
  • la toile : elle existe en différentes tailles et différentes matières :
     
    • toile de lin : fine et résistante à l’humidité. Sa qualité est excellente, ce qui la rend très chère. Elle n’est pas indiquée pour s'entraîner ;
    • toile de coton : elle est un peu moins résistante que la toile de lin, et un peu moins chère ;
    • toile de chanvre : plus grossière que ces 2 soeurs mais plus résistante.
       
  • le carton : vous pouvez y réaliser des ébauches.
     
  • le bois : il présente une surface lisse, mais il est très absorbant.

 

Pour quel support allez-vous opter pour faire vos gammes ?

 

 

Petit matériel supplémentaire

 

Mais avant de découvrir le matériel supplémentaire qui comblera à merveille votre kit pour bien débuter en peinture, je vous rappelle qu'en ce moment vous pouvez rejoindre la formation "La Peinture c'est Facile!". Et profiter de plus de 400 heures de cours de peinture.

Si ça vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour profiter de 7 jours d'essai offerts en cliquant ici :

 

En plus du matériel décrit plus haut, voici une petite liste de ce dont vous aurez besoin pour bien débuter votre passion naissante :

  • une palette : elle vous servira à faire votre mélange de couleurs et à disposer vos pâtes colorées. Il en existe de toutes les tailles, toutes les formes et tous les matériaux. De la palette jetable en carton ou en plastique léger (pas très écologique vous en conviendrez) à la palette nettoyable et réutilisable en bois ou en plastique rigide.
    Pour débuter, vous pouvez aussi utiliser des assiettes en carton, mais là encore ce n’est pas très écologique ;

  • un chevalet : exceptée Frida Kahlo, les peintres peignent généralement debout. Une position qui permet de prendre du recul sur son œuvre. 
    Un chevalet sera donc indispensable pour poser votre support. Pour les petits formats de support, il est possible d’opter pour un chevalet à poser sur une table. Dans le cas de toiles plus grandes, choisissez plutôt un chevalet d’atelier (avec crémaillière de préférence) ;

  • des solvants : pour les peintures à l’huile, un solvant vous sera nécessaire pour la dilution ainsi que le nettoyage de votre matériel ;

  • des tubes de peinture : une évidence ! Pour vos débuts, commencez par l’achat de couleurs primaires et de blanc (il existe des kits tout prêts) ;

  • autres “petits” accessoires : une blouse (pour éviter de tâcher vos vêtements), de vieux chiffons , des pots à pinceaux (attention de bien mettre vos pinceaux tête en haut pour ne pas écraser les poils) ou encore une mallette pour ranger tout votre matériel et pouvoir l’emmener faire une petite ballade (rue de Montmartre par exemple !).
     

 

La palette, un indispensable pour débuter en peinture

 

 

Vous venez de voir le kit essentiel pour bien débuter votre nouvelle activité. Comme vous l’avez vu, la plupart du nécessaire existe dans tous les prix. Définissez donc un budget de départ pour faire les bons choix.


Des kits sont disponibles dans votre magasin spécialisé (pinceaux, peintures, toiles) : comparez les prix, ces kits sont en général plus avantageux à l’achat.


Profitez des fêtes (votre anniversaire, Noël…), pour vous faire offrir ce qui n’entre pas dans votre budget initial.


Vous voilà maintenant parfaitement informés pour débuter en peinture. Alors, à vos pinceaux très chers artistes !
 


À très bientôt, 

Bye bye ! 
 

René Milone

René

A propos de l'auteur

René MILONE

René MILONE

23 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

5 techniques faciles pour peindre au couteau

Vous voulez apprendre la peinture au couteau, mais n’avez aucune idée de comment vous y prendre ? Je vous explique 5 techniques faciles pour bien débuter !...

Lire la suite

Les mélanges de couleurs et leurs applications

Vous trouverez dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir pour réussir vos mélanges de couleurs en toute circonstance !...

Lire la suite

Aquarelles japonaises : techniques et conseils !

Aquarelles japonaises : techniques et conseils ! Petit guide pour tout savoir sur leurs compositions, leurs caractéristiques et quelques conseils pour bien maîtriser cette aquarelle parti...

Lire la suite

4 erreurs à éviter dans vos peintures de nature morte

Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour vous améliorer en peinture et notamment en peinture de nature morte.....

Lire la suite

Astuces pour vos mélanges de couleurs en peinture

Voici quelques astuces pour mélanger vos couleurs en peinture.....

Lire la suite

Des modèles solides qui fonctionnent dans l'art abstrait !

Comment réussir une peinture abstraite ? Existe-t-il des méthodes ou des techniques comme dans l'art figuratif ? Voici quelques modèles de composition efficaces en peintu...

Lire la suite

20 idées d'aquarelle modernes (2/2)

20 idées d’aquarelles modernes originales ! Partie 2. Retrouvez quelques idées pour faire évoluer l’aquarelle classique en aquarelle originale. Suivez le guide !...

Lire la suite

Comment contrôler le temps de séchage de la peinture à l'huile ?

Découvrez les facteurs qui influencent le temps de séchage de la peinture à l'huile.....

Lire la suite

Quel matériel de peinture doit-on emporter lorsqu’on voyage en avion ?

Comment s'équiper lorsqu'on part en voyage de peinture par les airs ?...

Lire la suite

8 astuces pour mélanger efficacement la peinture acrylique

Comment obtenir les bonnes couleurs, les bonnes teintes et gérer le séchage de vos peintures acryliques. Voici 8 astuces simples (et pourtant méconnues) qui devraient vous aider.....

Lire la suite
Bonjour, c'est René ! Souhaitez-vous recevoir de mes nouvelles ?